6 conseils pratiques pour protéger vos données personnelles contre le piratage.

L’intégration des smartphones dans la vie personnelle et professionnelle a créé une culture de la vulnérabilité dans laquelle nous nous promenons littéralement avec nos informations les plus sensibles au bout des doigts. Les résultats ? Un marché noir lucratif pour les hackers de données désireux de pirater et de vendre des mots de passe Facebook piratés, des numéros de cartes de crédit et d’autres données personnelles.

À quand remonte la dernière fois que vous avez fait le point sur votre empreinte digitale ? Pour beaucoup, la réponse est jamais. Reconnaissant que des millions d’utilisateurs de votre grand-mère à votre collègue ont probablement eu leurs données privées exposées par des escroqueries de phishing, des piratages de données et la vente de données personnelles, il est temps de considérer les implications de laisser vos données personnelles sans surveillance. Les bonnes nouvelles sont que vous ne devez pas être un génie de technologie pour pouvoir vous protéger.

Si le piratage provient d’un quiz sur la personnalité ou d’un email frauduleux, voici quelques conseils pour protéger de manière proactive vos données personnelles.

1. Créez une phrase secrète

La première étape et la plus évidente pour protéger vos informations est de créer un mot de passe. La plupart des mots de passe comprennent une combinaison de lettres, de chiffres et de symboles, souvent accompagnés d’un mot, d’un nom ou d’une date facile à retenir. Par contre, une phrase secrète est une phrase complète de sept à dix mots, espaces compris. La longueur et la complexité d’une phrase secrète font qu’il est presque impossible pour les pirates informatiques de transgresser par des calculs, des algorithmes ou même des essais et des erreurs par force brute. Les meilleurs mots de passe sont faciles à retenir mais contiennent une connexion personnelle ou un détail qui les rend uniques pour vous.
A lire aussi : Les règles pour créer un bon mot de passe

2. Gardez vos logiciels à jour

Ce n’est un secret pour personne que les mises à jour du système d’exploitation posent un problème, mais vous risquez de passer à côté de précieuses améliorations de sécurité à chaque fois que vous cliquez sur le bouton «Rappelez-moi plus tard». Plus la version d’un système d’exploitation est ancienne, plus les cybercriminels doivent identifier et exploiter ses faiblesses. Grâce aux mises à jour régulières du système d’exploitation, vous pouvez réduire votre exposition aux menaces de sécurité provenant des logiciels malveillants, du piratage et d’autres piratages de données. Pour vous assurer de ne jamais manquer une mise à jour, activez simplement les mises à jour automatiques dans les paramètres de votre appareil.

3. Évaluez votre empreinte numérique

Rappelez-vous de MySpace ? Même si vous n’avez pas ouvert de session depuis 2003, vos informations de profil, l’historique des messages instantanés et la liste des «meilleurs amis» pourraient encore contribuer à votre empreinte numérique des années plus tard. Bien que cela puisse sembler anodin, vos informations personnelles périmées, comme les cartes de crédit expirées, les anciennes adresses e-mail et les profils de médias sociaux inutilisés, peuvent faire de vous une cible facile pour les voleurs de données. Le moyen le plus simple d’auditer votre empreinte numérique est d’entrer votre nom dans un moteur de recherche, puis de supprimer ou de désactiver les anciens comptes qui apparaissent. À titre de précaution supplémentaire, consultez les paramètres de confidentialité de votre navigateur Internet et choisissez de désactiver les cookies tiers afin d’éliminer le suivi Web indésirable.

4. Télécharger sélectivement

Si vous avez un téléphone Android, faites particulièrement attention. De nombreux téléphones Android permettent des téléchargements d’applications open source, ce qui peut rendre vos données vulnérables. Les logiciels Open Source permettent aux entreprises de gagner du temps et de l’argent, mais ne privilégient pas toujours la sécurité des utilisateurs. Avant de télécharger des applications ou des logiciels Open Source, recherchez toujours les développeurs pour vérifier qu’ils ont analysé leur code source afin de déceler d’éventuelles failles de sécurité.

5. Activer l’authentification à deux facteurs

L’authentification à deux facteurs, parfois appelée 2FA, nécessite un nom d’utilisateur et un mot de passe, ainsi qu’un autre type de vérification pour accéder aux informations privées. Les exemples d’authentification à deux facteurs comprennent la saisie d’un numéro de sécurité, la confirmation d’un code SMS ou la fourniture d’une analyse d’empreinte digitale. Bien que cette étape supplémentaire soit généralement simple, 2FA réduit considérablement les risques de piratage de données personnelles en associant un nom d’utilisateur et un mot de passe à une information distincte que seul l’utilisateur connaitrait ou aurait accès. Les sites Web, les applications et les logiciels de sociétés telles que Google, Apple, Amazon, Microsoft et Facebook offrent tous une authentification à deux facteurs pour protéger les données des utilisateurs. Si vous ne l’avez pas déjà fait, assurez-vous de profiter de cette couche de protection supplémentaire.
Authentification intelligente, sécurisée et transparente : pourquoi n’aurons-nous plus jamais besoin d’entrer de mot de passe.

6. Sauvegardez vos données

Lorsqu’un virus ou un pirate prend le contrôle d’un ordinateur, le disque dur est souvent compromis. Sauvegardez vos données personnelles sur le cloud ou sur un disque dur externe pour assurer la récupération des données en cas de perte, de vol ou de piratage de votre appareil. Définissez un rappel dans votre calendrier pour sauvegarder vos appareils chaque semaine afin que vous puissiez accéder aux données les plus à jour en cas de panne d’un disque dur à cause d’un logiciel malveillant ou même d’un dysfonctionnement de l’appareil.

Et après ?

Bien que les entreprises recherchent activement des moyens de mieux sécuriser vos données personnelles, vous devez rester proactif pour vous protéger. En fin de compte, des modifications mineures apportées à vos paramètres de sécurité, associées à quelques étapes supplémentaires pour accéder à vos informations, réduiront considérablement vos risques de violation des données personnelles. Que vous souhaitiez augmenter la sécurité de vos données ou simplement limiter la quantité d’informations que vous partagez, ces conseils vous aideront à devenir un utilisateur intelligent et averti de la technologie.

A lire aussi : Aucune entreprise n’est trop petite pour être piratée.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :
Découvrez nos logiciels de piratage