Donald Trump utilise un téléphone «Twitter» sans mesure de sécurité critique. Voici ce qui pourrait mal se passer.

Le président Donald Trump s’expose peut-être au piratage ou à la surveillance en raison de l’utilisation d’un iPhone qu’il ne change pas régulièrement, selon un nouveau rapport.

Politico a rapporté lundi que Trump utilise au moins deux iPhones. Le premier n’est juste que pour faire des appels et est régulièrement échangé, bien que contrairement au téléphone super-sécurisé utilisé par le président Barack Obama, il a un microphone et un appareil photo.

Le micro et la caméra peuvent activer la surveillance, mais c’est le second téléphone qui peut poser un problème particulier. C’est celui que Trump utilise pour tweeter : il n’a apparemment rien d’autre que Twitter et quelques sites d’information.

Selon l’article de Politico, Trump a repoussé les tentatives de ses assistants de le faire échanger contre un téléphone à jour, comme le demande le protocole, parce que cela serait «trop gênant». Il est apparemment allé jusqu’à cinq mois sans changer l’appareil.

Un responsable de West Wing a déclaré à la publication que les échanges réguliers n’étaient pas nécessaires « en raison des contrôles de sécurité du compte Twitter« , ajoutant : « Grâce aux capacités inhérentes et aux progrès technologiques, ces appareils sont plus sûrs que les autres dispositifs de l’ère. »

Presque tous les responsables de la sécurité nationale interrogés par Politico ont déclaré que les téléphones restent vulnérables au piratage et à la surveillance. « Il est déconcertant que Trump ne prenne pas les mesures de base de la cybersécurité à un moment où il essaie de négocier sa sortie d’une guerre commerciale avec la Chine, un pays connu pour utiliser la cyber-tactique pour prendre le dessus dans les négociations commerciales. » a déclaré Samm Sacks du Centre d’études stratégiques et internationales.

Trump a abandonné à contrecoeur son téléphone Android lors de sa prise de fonction, en raison des préoccupations de sécurité de ceux qui l’entourent.

Mais quelle est la sécurité de l’iPhone ? Il est certain que des sociétés médico-légales telles que Cellebrite (une société Israélienne) revendiquent la possibilité de pirater les appareils d’Apple en raison de la connaissance des bugs cachés dans ces appareils, mais que le piratage nécessite un accès physique au téléphone en question.

Il n’y a aucun moyen connu publiquement de pirater à distance un iPhone. Cependant, cela ne signifie pas que c’est impossible et si quelqu’un sait comment le faire, ce serait probablement les services de renseignement Russes ou Chinois. Et s’ils peuvent y participer, il y aura peut-être beaucoup à apprendre sur les allées et venues du président des États-Unis et s’il utilise la fonction de messagerie directe de Twitter, sur ses communications.

Lisez comment garder les pirates hors de vos comptes Facebook et Twitter.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :
Découvrez nos logiciels de piratage