Méfiez-vous des pirates qui cherchent des numéros de téléphone et des mots de passe via Facebook.

Méfiez-vous des pirates informatiques qui vous demandent votre numéro de téléphone et vos mots de passe via Facebook Messenger, a averti la police dans un post Facebook hier.

Ce piratage s’est vu avec un QR code, mais cette fois-ci, les escrocs envoient des messages aux victimes qui affirment avoir perdu leur téléphone et avoir besoin des numéros de téléphone des victimes et d’un mot de passe à usage unique (OTP). Ces OTP peuvent être utilisés pour des achats frauduleux qui sont ensuite facturés aux factures téléphoniques des victimes. L’escroquerie est une résurgence qui s’est produite la première fois l’année dernière.
La police a enregistré 130 cas de ce type entre janvier et novembre de l’année dernière et au moins 16 000 € au total ont été perdus pour les escrocs, a indiqué la police sur son site Internet.
La plupart des cas concernaient des escrocs qui envoyaient leurs demandes d’amis victimes sur Facebook. Certains d’entre eux créeraient des comptes Facebook ressemblant à ceux de leurs amis pour demander les numéros de téléphone portable des victimes et les fournisseurs de services mobiles qu’ils utilisaient. Ils feraient alors des achats en ligne de crédits de jeu ou de cartes-cadeaux en ligne en utilisant les numéros de téléphone mobile des victimes. Ces achats ont été facturés aux lignes téléphoniques des victimes après que celles-ci ont donné leur OTP ou leurs codes de vérification aux escrocs. Les victimes découvriraient qu’elles ont été escroquées seulement lorsqu’elles ont reçu leurs factures de téléphone portable.

Dans le même temps, une arnaque similaire via Facebook Messenger a récemment fait le tour. Dans cette arnaque, les victimes reçoivent un message avec leurs photos. Le message prétend que les victimes sont vues dans une vidéo et les invite à cliquer sur le lien. Il contient la photo de profil de l’utilisateur et est intitulé après le nom de l’utilisateur.

Il dit : « (Nom d’utilisateur) cette vidéo est la vôtre ? » et comprend un nombre élevé de vues supposées. Il est également livré avec une émoticône montrant un visage surpris.
Selon un rapport publié par le site d’information technique Bleepingcomputer.com en août dernier, en cliquant sur le lien sur Google Chrome, les victimes se retrouvent sur une fausse chaîne YouTube avec une extension malveillante.

On pense que les escrocs utilisent l’extension pour pousser les logiciels publicitaires et recueillir des informations d’identification pour les nouveaux comptes Facebook qu’ils utilisent pour perpétuer l’escroquerie.

Les utilisateurs qui tombent sur cette arnaque doivent éviter de cliquer sur les liens et contacter la personne qui a envoyé le message pour lui conseiller de changer les informations d’identification de son compte.

Vous aimerez aussi : Comment un hacker peut-il pirater un compte Facebook ?

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :
Découvrez nos logiciels de piratage