Archives par mot-clé : astuces

4 étapes pour sécuriser son compte GMail du piratage

Aujourd’hui, la sécurité de votre compte GMail est essentielle.

Les plateformes numériques dont nous nous en servons, les applications ou autres service nous exigent presque toujours notre adresse mail. De ce fait, une grande partie de nos données y sont rattachés. Dans une perspective ou nous seront piratés par des hackers malveillants, imaginez la catastrophe.

Cet article peut aussi vous intéresser : 3 astuces faciles pour sécuriser son Facebook

Pirater un compte GMail :

Il est possible de pirater un compte GMail facilement grâce au logiciel PASS BREAKER.

A partir d’une adresse email, ce logiciel va hacker la base de données contenant le mot de passe GMail et vous l’afficher sur votre écran. Même s’il est protégé par la double authentification, PASS BREAKER a la capacité de pirater le compte.

Vous pouvez télécharger PASS BREAKER depuis ce lien : https://www.passwordrevelator.net/fr/passbreaker.php

Dans notre article de ce jour, nous allons vous donner des conseils assez pratiques pour vous aider à préserver la sécurité de votre adresse GMail.

Vous avez quatre (4) points que nous aborderons avec vous et qui vous décriront comment assurer la sécurité de votre compte.

1. Vous devez réduire le nombre de services en ligne qui pourront accéder à vos données personnelles.

Comme nous l’avons souligné plus haut, plusieurs services requièrent couramment l’accès où le référencement à votre compte GMail. À chaque inscription en ligne, soyez sûr qu’on vous demandera vous adresse.

En principe ce n’est pas un problème en soit car entre autre, c’est un système d’inscription qui présente plus de fiabilité et assure plus de protection.

Cependant. Si vous utilisez de moins en moins un service en ligne, et que ce service est rattaché à votre compte, il est conseillé de lui supprimer son accès à vos informations personnelles. De plus, n’accepter pas n’importe que services accéder à votre compte. Surtout si vous ignorez la provenance ou vous en douter. Les applications espionnes sont légions sur le web.

2. Changez aussi souvent que possible votre de mot de passe.

L’identifiant de connexion le plus important donc par ricochet le plus dangereux est votre mot de passe. On dira que c’est la clé de votre compte Google et donc et de tous vos données personnelles Google. Il est conseillé de le changer le plus régulièrement possible. Par ailleurs, vous savez très bien que c’est une information qui ne doit pas être facile d’accès…ni par vos proches ni par les Inconnus. Vous devrez apprendre à créer des mots de passes complexe et peu commun. Pour finir, au risque de se répéter, vous ne devez jamais donner votre mot de passe à qui que ce soit. Si vous êtes dans une situation qui oblige à le faire, changez le aussi rapidement ensuite.

3. Opter toujours pour l’authentification à double facteur.

La validation en deux (2) étapes ou encore l’authentification à double facteur est une barrière de protection de plus pour. L’Authentification à double facteur est singulièrement judicieuse si souvent vous êtes amené à consulter vos mails depuis un endroit public. Le fonctionnement de ce système de sécurité se déroule en deux (2) étapes ; Au moment de vous connecter sur votre compte Google via un nouveau terminal, autre que celui que vous aviez l’habitude d’utiliser, ils vous sera exigé un code sécurité que vous recevrez par SMS sur votre mobile. De la sorte, personne d’autre autre que vous ne pourra accéder à votre compte. Vous pouvez aussi faire remarquer à Google que vous utilisez régulièrement aussi le terminal concerné et le système vous facilitera la tâche.

4. Assurez-vous que votre compte GMail n’est pas ouvert sur d’autres terminaux.

Pour effectuer cette vérification, il vous suffit de vous rendre juste bas de votre page ouverte de la boîte de réception.

Ensuite vous devez cliquer sur « Détails » en juste en bas de « Dernière activité sur le compte ». Vous verrez apparaître une fenêtre, qui vois décrira l’ensemble de l’activité du compte et vous pourrez identifier, s’il y en a, la présence anormale de toute activité. Soyez vigilent à ce niveau prenez le temps de regarder. Dans la mesure où d’autres sessions son ouverte sur votre compte Google cliquez sur « Se déconnecter de toutes les autres sessions web » se trouvant  en haut de la fenêtre sus-indiquée. Vous serez totalement déconnecter de toutes les sessions.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage



9 techniques de piratage de mots de passe

Dans l’article d’aujourd’hui, nous allons vous parler de manière dont les pirates font et leurs différentes techniques pour hacker vos mots de passe.

Ce sont généralement des techniques principalement utilisées par des hackers informatiques qui ont de mauvaises intentions. Les pirates ont de nos jours créés des algorithmes très développés, qui arrive à accélérer le processus pour trouver vos mots de passe.

Mettre en place un difficile et long mot de passe est fortement recommandé par la cybersécurité, en revanche cette même cybersécurité ne nous montre pas comment identifier le hacking dans votre terminal. Peu importe la stratégie avec laquelle vous avez créé des mots de passe, les hackers ont toujours cette possibilité de déchiffrer vos mots de passe.

Cet article peut aussi vous intéresser : Cracker ou pirater un mot de passe

Aujourd’hui, nous allons vous donner quelques techniques de piratage de mot de passe utilisées pour pirater nos comptes.

1 – Utiliser PASS REVELATOR

PASS REVELATOR est une suite de logiciel de piratage conçu spécialement par des pirates en herbes qui ont réussi à hacker un ensemble de protocole permettant ainsi d’accéder à n’importe quel mot de passe.

Que cela soit Facebook, GMail, Snapchat, Instagram, Yahoo!, Twitter, Outlook ou même un réseau WiFi, ces logiciels seront capable de vous délivrer les mots de passe en quelques minutes seulement !

Vous pouvez accéder à ses applications depuis cette page : https://www.passwordrevelator.net

2 – Attaque par Dictionnaire

L’attaque par dictionnaire est une méthode qui beaucoup utilisée par la plupart des hackers pour trouver la phrase secrète en tentant leur chance à plusieurs reprises. Il s’agit d’un fichier classique contenant un ensemble de mots inhabituels que de plusieurs personnes s’en serve comme mot de passe. C’est l’un des méthodes les plus faciles de pirater le mot de passe de quelqu’un. Mais produire un mot de passe difficile peut battre cette attaque très aisément.

3 – Attaque de Force Brute

L’objectif majeur de la stratégie de l’attaque de force de Brute est de casser le mot de passe. Il va essayer toutes les combinaisons possibles pour arriver au point de trouver le véritable le mot de passe. Toutefois de nos jours, les utilisateurs sont de plus en plus intelligents, donc la longueur des mots de passe rend les choses un peu difficiles rendant l’attaque de Brute Force assez complexe à les déchiffrer. Il ressemble par ailleurs si vous le remarquez l’attaque par dictionnaire.

4 – Phishing

Le phishing ou en encore l’hameçonnage est la méthode assez plus simple utilisée par les délinquants informatiques. Il ne fait absolument rien d’extraordinaire, il ne fait que demander simplement aux internautes leurs mots de passe. Cependant la technique de demande de mot de passe individuel et différent. les pirates informatiques créeront des à cet effet de fausses pages, de fausses adresse mails, et de faux logiciel, etc. Une fois que vous avez commis l’imprudence d’entrer vos coordonnées et vos informations personnelles tels que vos coordonnées, tout est transféré dans le serveur de hacker.

5 – Logiciels Malveillants

Ces programmes sont en très grande partie développés par des pirates informatiques dans l’unique but de causer la destruction de leur cible. Les virus et les vers sont installés au système de l’usager pour qu’ils arrivent utiliser totalement la machine infectée ou un réseau corrompu dans son ensemble. Ils sont transmis par courrier électronique ou sont simulé dans n’importe quelle programme.

6 – L’Attaque via le scan des Ports

C’est une méthode parfois utilisée pour trouver des failles sur un serveur précis. Il est principalement utilisé par les responsables de la sécurité informatique pour détecter les vulnérabilités dans leur système. L’attaque via le scan des ports est utilisé pour transmettre une information à un port et attendre qu’une réponse et des données reçues du port ouvert qui sont une invite aux les pirates à attaquer le serveur.

 7 – Ingénierie Sociale

L’ingénierie sociale est une technique de piratage qui vas reposer grandement une sur l’interaction humaine et nécessite souvent d’inciter des personnes à ne pas respecter les règles de sécurité normales. De la sorte, les hackers peuvent essayer différents moyens pour entrer dans les procédures de sécurité.

8 – Trouver les mots de passe en devinant

Ici, les pirates peuvent essayer de deviner vos mots de passe, ils peuvent même essayer de deviner votre réponse de sécurité. En bref, les pirates peuvent essayer de deviner tout pour briser votre sécurité et pirater votre compte. Cependant, grâce à deux étapes et alerte de code de connexion ce type de techniques sont généralement un échec dans nos jours.

9 – La méthode d’Attaque hybride

Ici, l’attaque hybride est une autre méthode de hacking bien qui est beaucoup utilisée par les hackers. C’est une fusion du dictionnaire et de la force brute. Dans une telle attaque, les ajoutent ajoutent des nombres et des symboles au nom des fichiers pour arriver à décrypter le mot de passe. La majorité des personnes ne changent leurs mots de passe que pour ajoutant seulement un nombre à leur mot de passe actuel.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage

Comment éviter de se faire pirater ?

Sécuriser toutes vos informations personnelles

Les sites web vous demandent toujours des informations assez personnelles que souvent personne d’autre autre que vous ne connaît. On peut prendre par exemple le nom de jeune fille de votre épouse, le nom de votre premier chien ou même chat de compagnie.

Cet article va vous intéresser aussi : Quelles astuces pour se protéger du piratage ?

Le nom de instituteur du primaire, dans l’optique de s’assurer de votre identité surtout quand vous cherchez à changer votre mot de passe.Évitez surtout de donner ces informations à personne. Souvent dans les quiz, sur des réseaux sociaux tel Facebook, l’on vous demande par exemple quel serait votre nom si vous étiez un chat ou un chien ou encore un extraterrestre – c’est une manière détournée (souvent, car ce n’est pas toujours le cas) de vous pousser alors à donner le nom de votre animal de compagnie en l’associant à un personnage de votre production TV favorite.

Ce sont précisément toutes ces informations convoitées par les pirates. Dans ce cas de figure, Vous avez le droit de ne pas dire la vérité durant ces petits jeux sur ces réseaux sociaux, car dans le contexte où l’on vous demande la réinitialisation de votre part, les sites web ne se préoccuperont seulement que de recevoir la exacte réponse de contrôle, celle que vous avez fournie lors de la création votre compte.

Sécuriser votre téléphone

Vous devez savoir qu’être vigilant avec vos mots de passe ne vous servira pas à grande chose rien si vous ne protégez par votre téléphone. Vu qu’il est devenu notre fidèle compagnon, on l’utilise pour tout pratiquement, de l’envoi des courriels aux messages instantanés en passant par les services de banque en ligne et autres réseaux sociaux, le téléphone est l’outil de notre époque. Si vous l’égarez alors, cela sera terrible si vous ne l’avez pas verrouillé.

Le code PIN est la sécurité de base pour verrouiller un téléphone. Vous devez vous assurez que ce code ne pourra être facilement trouvé par une autre personne, ce qui exclut aussitôt votre date de naissance.

Les systèmes biométriques ne sont pas vraiment parfaits, mais si votre téléphone prend en charge le système de reconnaissance faciale ou d’empreintes digitales, activez-le.

Par ailleurs, dans certaines situations, vous devez être capable d’effacer le contenu de votre smartphone à distance. Les modèles se trouvant sous Android et iOS vous le permettent. De plus, votre empreinte digitale sera un bon moyen de sécuriser votre téléphone portable.

Mettez à jour votre système d’exploitation

Le système d’exploitation de tous vos terminaux, que ce soit pour le navigateur, le bureautique, l’antivirus, pare-feu personnel, etc , doit être constamment mis à jour. Les pirates profitent des failles de sécurité. Et Généralement, les mises à jour permettent de combler ces failles.

Aussi, ces pirates profiterons des programmes non mis à jour afin d’utiliser leurs failles non corrigées par le système pour l’infecter. C’est pour cette raison que la mise à jour de vos systèmes est très importante.

Installer un antivirus sur vos terminaux

Aucun ordinateur n’est invulnérable. Ne rendez pas la tâche facile à vos agresseurs. si vous êtes protéger mieux ce sera. Et cela sera plus difficile et dissuasive sera pour ces personnes malveillantes. En informatique, un pare-feu permet toujours de limiter un le nombre de connexions entrantes et sortantes à un terminal. Malgré tout, un hacker trouve une faille dans votre terminal, votre antivirus pourra l’empêcher de vous nuire.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage

Quelles astuces pour se protéger du piratage ?

Aujourd’hui, le piratage est devenu un phénomène de mode, presque quotidien.

Tout le monde veut s’y essayé et à la longue, on risque de se retrouver avec une véritable crise cybernétique. Mais avant d’en arriver là, il faut savoir que le piratage touche tout le monde. Souvent sans même qu’on le sache et Il nous paraît alors difficile de savoir vraiment comment se prémunir contre un tel fléau.

De notre côté, nous donnerons quelques astuces pour sécuriser vos activités en ligne. Mais n’oubliez un truc, tout dépend de vous pour ne pas être cette proie facile.

Sécuriser ses mots de passe

Chacun de vos mots de passe doit être assez complexe pour éviter qu’il soit deviné :

  • Ne choisissez jamais des mots faciles qu’on pourrait deviner en un rien de temps. Évitez svp le nom de votre chien ou votre chat encore moins celui de votre héros de BD préféré sans oublié le nom de votre footballeur préféré.
  •  Il faut aussi penser utiliser une combinaison de plusieurs caractères distincts – le mélange de minuscules, aussi de chiffres et de caractères spéciaux créeront un mot de passe assez fort.
  • Ne pensez plus aux mots de passe par substitutions : les pirates informatiques connaissent déjà cette astuce, par exemple choisir « mot de pa$$e » au lieu de « mot de passe ». Le CERN recommande l’usage de citation, qui serait assez simple à mémoriser sans qu’elle soit trop populaire –. Les hackers ont généralement des listes de mots de passe très utilisés, avec cela, ils pourront très aisément cracker le vôtre en s’il est assez simple.
  • Par ailleurs, il est très important que vous utilisiez un mot de passe qui sera différent pour chaque plateforme en ligne où vous aurez un compte utilisateur. On fera allusion au site références tel les services de messagerie mail, Twitter, Facebook, et tout autre plateforme de réseau social, les sites de banque classique ou de banque en ligne.

L’authentification à double facteur pour l’accès à tous vos comptes

Si vous avez défini des mots de passe fort pour chaque logiciel et site internet, utilisé où vous disposez d’un compte. Vous pouvez envisager une autre l’étape, celle de L’authentification à double facteur (2FA). Avec ce programme, un site internet utilisé vous alertera si une personne autre que vous tentait de se connecter à votre compte d’utilisateur. Depuis un mobile ou un quelconque appareil informatique que vous n’avez jamais eu à utiliser. Cette technique il faut l’avouer ne facilite pas la tâche aux pirates informatiques qui auront du mal à avoir accès à votre compte. Et ce même avoir à leur disposition le mot de passe.

Une fois que le système de l’authentification à double facteur activé, le site concerné vous enverra un message – en cas général, c’est un SMS – dans lequel se trouve un code que vois devrez saisir en voulant vous connecter avec un nouvel appareil ou un navigateur nouveau. Ce qui fait qu’il est presque impossible pour un hacker de pirater votre compte s’il n’a accès à votre téléphone.

En revanche, si vous égarez votre téléphone, vous aurez du mal à profiter de la vérification par SMS. Il est alors préférable d’avoir un autre moyen que vous auriez prévu pour récupérer ce second code de contrôle. Certaines banques ne se servent pas parfois de porte-clés particulier qui génèrent de codes, cependant vous pouvez également opter pour un système semblable tel qu’une « Yubikey ». Car, Si un second code reçu par texto suffit presque toujours, il vaut mieux penser à une meilleure façon par laquelle vous pourriez vous connecter si par malheur vous n’avez plus votre téléphone dans la main…

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage

3 astuces faciles pour sécuriser son Facebook

Comptabilisant près de deux (2) milliards d’usagers, Facebook est le réseau social le plus utilisé au le Monde.

Il est à juste titre comme Google, un acteur incontournable de l’Internet. Nous pouvons retrouver toutes les générations du monde entier sur ce réseau social.

Cependant, certains scandales, particulièrement, ceux concernant la vie privée ou l’exploitation des données personnelles de ses usagers comme l’affaire « Cambridge Analytica », n’ont pas seulement terni l’image de Facebook, ils ont aussi soulevé la question de la sécurité et de l’intégrité des données émises par tout un chacun lors de son passage si ce réseau.

Le succès connu par Facebook a suscité beaucoup d’intérêt, à fois des grandes entreprises mais aussi des individus aux intentions pas toujours catholiques. Notamment des pirates informatiques et autres criminels du web.

Cet article peut aussi vous intéresser : 3 astuces pour éviter un hack Facebook

Tout ceci démontre la nécessité d’un contrôle mais aussi de dispositions donc nécessaire se protéger en mettant en sécurité leur compte Facebook.

Pirater un compte Facebook avec PASS FINDER

PASS FINDER est l’application la plus puissante permettant à n’importe qui de pirater un compte Facebook en quelques minutes seulement. Il hack un mot de passe à partir d’un email, d’un numéro de téléphone ou d’un nom d’utilisateur.

Comme indiqué sur l’écran en haut, PASS FINDER affiche le mot de passe du compte Facebook que vous avez piraté. Même si le compte est protégé avec la double authentification, il poura pirater le mot de passe.

Vous pouvez télécharger PASS FINDER ici : https://www.passwordrevelator.net/fr/passfinder.php

Voici alors des astuces et quelques conseils pour sécuriser votre compte et vous mettre ainsi à l’abri de nombreux problèmes de nombreux problèmes.

1- le choix du mot de passe

Définissez un mot de passe fort pour votre compte Facebook est impératif ! Le mot de passe est le premier bouclier que vous ayez contre les pirates. Si vous utilisez un mot de passe aussi faible du genre «123456»  ou « 098765», vous faciliterez aisément la tâche au pirate qui souhaite se connecter illégalement à votre compte.

Surtout, vous devrez évitez aussi les mots de passe qui pourraient être facilement deviné par votre entourage (par exemple le nom de votre jouet préféré ou votre date de naissance, etc.) Ce sont véritablement des mots de passe trop aisé à deviner. Et si vous n’avez pas envie que n’importe ait accès à votre compte Facebook (ou les autres réseaux sociaux ou site internet sur lequel vous partageriez vos données personnelles), prenez soin de ne pas divulguer pas votre mot de passe !

Ça parait assez simplet de dire ça mais il n’est pas rare de voir certaines personnes, généralement les usagers les plus jeunes, communiquent en effet leur mot de passe à leurs amis ou à des membres de leur famille… le mot de passe est personnel et reste sensible.

2- l’authentification à double facteurs

L’authentification à double facteurs est une des actions les importantes à mettre en œuvre pour sécuriser son compte Facebook. Car ce procédé augmente le niveau de sécurité de votre compte. En plus de saisir votre mot de passe, l’authentification â double étape va exiger un autre code pour vous confirmer.

Ce code ne pourra être utilisé qu’une seule fois, il vous est envoyé soit par SMS au numéro indiqué dans les paramètres Facebook, soit par Mail. Ainsi Votre connexion à votre compte Facebook sur un autre appareil non connu du réseau ne sera possible que si vous saisissez correctement le second code.

3- L’usage d’applications annexes dans Facebook

Faites très attention à l’application annexe que vous utilisez en étant connecté sur Facebook. En effet, il arrive fréquemment à un détour de vous intéresser à un quizz. Ou vous jouez souvent à des jeux en ligne et qu’on vous demande de permettre telle application pour quoi que ce soit. Réfléchissez bien. Faites gaffe aux autorisations que demandent ces applis tiers, n’autorisez pas sans réfléchir n’importe quoi ! Sinon, vous risquez de vous retrouver avec des publications qui font des pubs à tout bout de champ, alors que vous ne publiez de votre propre chef.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage