Audit Sécurité Informatique

Renforcez votre sécurité contre les cyberattaques !

Comment protéger son système informatique par un audit ?

La numérisation et l'utilisation croissante des technologies de l'information dans tous les aspects de notre vie quotidienne ouvrent un nouveau monde d'opportunités. À leur tour, les risques pour les particuliers, les entreprises et les pouvoirs publics d'être victimes de la cybercriminalité ou d'une cyberattaque ont augmenté, tout comme leur impact sociétal et économique.

La cybersécurité et notre autonomie numérique sont devenues un sujet d'importance stratégique pour nos entreprises et à mesure que le niveau de menace augmente, nous devons intensifier nos efforts pour protéger nos systèmes d'information critiques et nos infrastructures numériques contre les cyberattaques.

C'est dans cette vision que PASS REVELATOR intervient auprès des organisations. En effet, nous sommes spécialisés dans la cybersécurité et certifiés aux normes ISO 9001:2015 et ISO/IEC 27001:2013. La cybersécurité ne concerne pas seulement nos services publiques, notre défense ou nos systèmes de santé, elle concerne également la protection de nos données personnelles, de nos modèles commerciaux et de notre propriété intellectuelle. En fin de compte, la cybersécurité consiste à protéger nos sociétés démocratiques, notre indépendance en tant qu'Européens et notre façon de vivre ensemble.


Que signifie la cyber sécurité ?


Réseau informatique cybersécurité

Il n'existe pas de définition universelle standard de la cybersécurité. Ici nous faisons référence aux activités nécessaires pour protéger les réseaux et les systèmes d'information, leurs utilisateurs et les autres personnes affectées par les cybermenaces. Cela implique la prévention, la détection, la réponse et la récupération des cyberincidents. Ces incidents peuvent être intentionnels ou non et vont de la divulgation accidentelle d'informations aux attaques contre les entreprises et les infrastructures critiques, le vol de données personnelles ou même l'ingérence dans les processus démocratiques jusqu'aux ingérences électorales ou des campagnes générales de désinformation pour influencer les débats publics.


Les différents types de cyberattaques :


Un hacker menant une cyberattaque

Les logiciels malveillants sont conçus pour endommager les appareils ou les réseaux. Cela peut inclure des virus, des chevaux de Troie, des rançongiciels, des vers, des logiciels publicitaires et des logiciels espions (par exemple : NotPetya).

Les rançongiciels cryptent les données, empêchant les utilisateurs d'accéder à leurs fichiers jusqu'à ce qu'une rançon soit payée, généralement en crypto-monnaie ou qu'une action soit effectuée. Selon Europol, les attaques de ransomwares dominent dans tous les domaines et le nombre de types de ransomwares a explosé au cours des dernières années (par exemple : Wannacry).

Les attaques par déni de service distribué (DDoS), qui rendent des services ou des ressources indisponibles en les inondant de plus de demandes qu'elles ne peuvent en traiter, sont également en augmentation, avec un tiers des organisations confrontées à ce type d'attaque.

Les attaques par piratage de mots de passe en sniffant les connexions réseaux ou en utilisant l’ingénierie sociale. D’autres techniques peuvent permettre aux hacker de déchiffrer les mots de passe en accédant à la base de données ou en essayant un dictionnaire.


Cet audit va vous permettre de contrer :


Protection appareils

  1. L’atteinte à vos données et à celles de vos clients ;
  2. D’être victime d’une cyberattaque et d’avoir des ordinateurs piratés ;
  3. Les sanctions possibles en cas de non-conformité au RGPD.

Quelles conséquences pour votre organisation ?


phishing email

Les conséquences peuvent être catastrophique pour votre société. En plus de l'impact financier, le vol de données dans les bases de données des entreprises peut avoir des conséquences encore pires : une atteinte à la réputation qui peut entraîner la perte de partenaires commerciaux et de clients.


Les chiffres parlent d'eux-mêmes :


Graphique de chiffres sur le piratage

En 2023, 80 % des entreprises avaient connu au moins un incident de cybersécurité. Néanmoins, malgré une prise de conscience des cyber-risques, les entreprises n'ont souvent aucun système en place pour les gérer. La cybercriminalité, dans la mesure où son impact financier peut être estimé, coûte à l'économie mondiale 6 000 milliards de dollars par an. En 2024, on anticipe une hausse de la menace liée au RaaS (Ransomware as a Service), les pirates informatiques adoptant une approche de plus en plus stratégique et sophistiquée notamment avec l'intelligence artificielle.

Une cyberattaque cause en moyenne 80 000 € de préjudices et nécessite 45 jours d’interventions.


Comment éviter une cyber attaque et protéger mon système informatique ?


Protection cyber sécurité

L'audit de sécurité informatique est un élément essentiel pour tester la robustesse de la sécurité des informations systèmes et réseaux.

  • Sécuriser vos données informatiques
    • Utilisez des mots de passe forts, soyez prudent lorsque vous travaillez à distance, méfiez-vous des e-mails suspects, installez une protection antivirus et antimalware, ne laissez pas des papiers ou des ordinateurs portables sans surveillance, assurez-vous que votre WiFi est sécurisé… les points de contrôle sont nombreux pour la protection d’un système informatique.

  • Mise à jour des infrastructures
    • La mise à jour de l'infrastructure informatique comprend la réorganisation du réseau existant, en concevant essentiellement un nouveau centre de données qui permettra à l'utilisateur de disposer d'un environnement informatique avancé. La mise à niveau d'une infrastructure informatique permet aux utilisateurs de disposer d'une plate-forme mieux centralisée pour développer des activités afin de concurrencer efficacement leurs concurrents.

  • Adoption d'une politique et des normes de sécurités
    • Apprendre à identifier vos risques, quels sont vos risques en cas d'utilisation inappropriée ? Assurez-vous que la politique est conforme aux exigences légales. Niveau de sécurité = niveau de risque. Inclure le personnel dans l'élaboration des politiques, formez vos employés… une politique d’entreprise en matière de sécurité informatique est obligatoire et doit être mise en place.

Quand faire un audit de sécurité informatique et évaluer les risques ?


Réaliser audit sécurité informatique

Un audit de sécurité informatique doit être effectué tous les 2 ans.

Afin d’évaluer les risques, les différents points vont être abordés :

  • Identification : Déterminez tous les actifs critiques de l'infrastructure technologique. Ensuite, diagnostiquez les données sensibles qui sont créées, stockées ou transmises par ces actifs. Créez un profil de risque pour chacun.

  • Évaluation : Administrez une approche pour évaluer les risques de sécurité identifiés pour les actifs critiques. Après une évaluation et une évaluation minutieuses, déterminez comment allouer efficacement et efficacement du temps et des ressources à l'atténuation des risques. L'approche ou la méthodologie d'évaluation doit analyser la corrélation entre les actifs, les menaces, les vulnérabilités et les contrôles d'atténuation.

  • Atténuation : Définissez une approche d'atténuation et appliquez des contrôles de sécurité pour chaque risque.

  • Prévention : Mettez en œuvre des outils et des processus pour minimiser les menaces et les vulnérabilités dans les ressources de votre entreprise.

Rapport de l'audit


Rapport audit sécurité informatique

Le rapport d'audit de sécurité classe les failles de sécurité et hiérarchisent les tâches de correction pour votre entreprise. Les tâches sont identifiées comme ayant une priorité élevée, moyenne ou faible ou classées selon une autre convention de classement. Les résultats des audits de sécurité informatique nécessitent souvent l'introduction de nouvelles solutions techniques ou un déploiement plus efficace des solutions existantes à l'intérieur ou à l'extérieur de l'informatique.

Notre équipe vous propose de profiter d'une expertise approfondie de votre système informatique et de le protéger, cliquez sur le bouton ci-dessous pour en profiter :


Contactez-nous


Foire aux questions (FAQ)

Qu'est-ce que la cybersécurité ?

La cybersécurité englobe les activités visant à protéger les réseaux, les systèmes d'information et leurs utilisateurs contre les cybermenaces, qu'elles soient intentionnelles ou non. Cela inclut la prévention, la détection, la réponse et la récupération des incidents de cybersécurité.

Quels sont les différents types de cyberattaques ?

Les cyberattaques peuvent prendre différentes formes, telles que les logiciels malveillants (virus, rançongiciels, etc.), les attaques par déni de service distribué (DDoS), le piratage de mots de passe et d'autres techniques utilisées par les cybercriminels pour compromettre la sécurité des systèmes informatiques.

Pourquoi un audit de sécurité informatique est-il important ?

L'audit de sécurité informatique permet d'évaluer la robustesse de la sécurité des informations, des systèmes et des réseaux. Il identifie les failles potentielles et propose des mesures correctives pour renforcer la sécurité et prévenir les cyberattaques.

À quelle fréquence faut-il réaliser un audit de sécurité informatique ?

Idéalement, un audit de sécurité informatique devrait être effectué tous les deux ans pour s'assurer que les systèmes et les mesures de sécurité sont toujours efficaces et adaptés aux évolutions des menaces cybernétiques.

Quelles sont les conséquences d'une cyberattaque pour une organisation ?

Les conséquences d'une cyberattaque peuvent être graves pour une organisation, notamment des pertes financières, des dommages à la réputation, des perturbations des activités commerciales et même des sanctions légales en cas de non-conformité aux réglementations en matière de protection des données.

Comment éviter une cyberattaque et protéger son système informatique ?

Pour éviter une cyberattaque, il est essentiel de mettre en place des mesures de sécurité telles que l'utilisation de mots de passe forts, la mise à jour régulière des logiciels, la sensibilisation des employés aux risques de sécurité, et la mise en place de politiques et de normes de sécurité informatique au sein de l'organisation.