Archives pour la catégorie Sécurité

Est-il possible de pirater les voitures sans clés ?

Nous vivons dans l’ère de l’électronique. Il y en a partout, non seulement parce que nous sommes presque tous équipés d’ordinateurs personnels, de téléphones ou de tablettes, mais également parce que d’autres objets du quotidien en contiennent. Et notamment les véhicules.

Les enjeux des nouvelles voitures

Si les constructeurs ne sont pas peu fiers de leurs voitures connectées, grâce à toute l’électronique embarquée, ils n’ont pas su mesurer les risques qu’ils peuvent faire encourir aux utilisateurs. En effet, il existe des failles dans les systèmes d’exploitation de ces véritables ordinateurs roulants. Et, comme ceux qui écrivent les programmes ne s’imaginent pas qu’ils seront piratés, personne ne sécurise véritablement les voitures.

Les soucis liés au piratage des voitures

Pourtant, l’actualité récente nous a montré qu’il était bien plus facile qu’on ne le pense de pirater une voiture, sans pour autant avoir besoin de clés. Ce qui est un plus pour les voleurs, car la voiture ne souffre dans ce cas d’aucun vandalisme. La revente se fait donc plus vite, et plus chère. Aux Etats-Unis, c’est un gang auteur de plus de 150 vols de véhicules de luxe (pour plus de 4 millions d’Euros) qui a fini par se faire arrêter.

Mais il n’en reste pas moins que le procédé est assez simple.

Considérant désormais la voiture comme un mini-réseau, la seule difficulté revient à intégrer le réseau en question. Une fois dedans, on en fait ce que l’on en veut. Les méthodes se ressemblent donc toutes de près ou de loin.

Le procédé

D’abord, on bloque le système de fermeture centralisée des portes. Et cela peut se faire avec un simple téléphone portable. Ensuite, une fois la voiture ouverte, les experts mettent moins de trois minutes, via la prise OBD (celle qui sert aux mécaniciens pour effectuer le diagnostique complet de votre voiture lorsque vous allez faire votre entretien) pour pénétrer le réseau.

A partir de là, deux options se dessinent. Soit, la voiture est volée dans la foulée, soit un spyware est inséré dans l’ordinateur de bord. Ainsi, les pirates repèrent les trajets du véhicule et attendent le meilleur moment pour venir la dérober.

Prendre contrôle du véhicule

L’appareil servant à se connecter au véhicule se trouve facilement sur internet, et il est tout à fait légal d’en avoir un à la maison. Mais certains chercheurs sont allés plus loin. Ils ont montré que l’ont pouvait contrôler une voiture à distance, à l’aide d’un simple PC. A l’aide d’un boîtier pas plus grand qu’un smartphone dissimulé dans la voiture, les malfaiteurs attendent le bon moment et prennent le contrôle du véhicule. Ils peuvent ainsi agir sur les freins, l’accélérateur, les phares, etc.

Les deniers développements de ce type d’affaire fait froid dans le dos, car il devient désormais très simple de faire subir à une personne que l’on n’aime pas, les pires supplices.

Que votre voiture nécessite une clef pour démarrer, ou qu’il s’agisse d’un véhicule sans clé (c’est-à-dire avec une puce connecté, que vous portez dans votre poche ou dans votre sac), le problème est le même.

A compter du moment où la voiture fait la part belle à l’électronique et à la connexion internet, elle est piatable… Et facilement.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :
Télécharger Mot de Passe

Comment savoir si votre mari vous trompe ?

Une relation amoureuse est toujours confrontée aux aléas de la vie. Elle est constamment exposée à des risques de tromperie puisque les tentations fortes existent partout ainsi des doutes sur votre relation peuvent survenir. Ses agissements peuvent vous permettre de deviner s’il vous trompe ou non. Cependant, il ne faut pas considérer tous les moindres détails et devenir obsédé.

Changement d’habitude

Normalement, dans la vie d’un couple, un rythme de vie bien programmé s’installe au fil du temps. Ce rythme peut changer suivant les circonstances. Chaque ajustement du timing ne doit pas être mal vu ni considéré comme une menace. Si le changement est flagrant, c’est à ce moment que vous devez vous alerter. Normalement, un homme qui sort avec une autre femme a besoin de plus de liberté pour se consacrer à l’autre. S’il passe moins de temps avec vous et qu’il trouve toujours des prétextes pour se libérer et pour rentrer tard. Essayez d’évaluer le temps libre qu’il passe tout seul sans que vous ayez une idée précise de ce qu’il fait. Si cette absence est trop fréquente, c’est un très mauvais signe.

Changement d’apparence

Si d’un coup, vous constatez un changement de look chez votre homme, alors il est évident qu’il se passe quelque chose. Surtout si d’habitude il ne s’accorde pas de temps pour prendre soin de son corps, de ses cheveux, et de ses habits. Certains commencent à utiliser des produits de soin et à mettre du parfum même si cela ne faisait pas partie de leurs habitudes. Il est possible que certains aillent chez les centres et instituts de beauté pour s’occuper de leur physique. Ce changement peut aller jusqu’à l’extrême, comme le nettoyage et la mise en beauté de la voiture par exemple. Toutes ces petites améliorations et perfectionnements servent à mieux séduire l’autre et à mieux l’attirer.

Changement de la vie sexuelle

La présence d’une maîtresse a un impact sur la vie sexuelle d’un couple. Une forte envie et un appétit vorace qui sortent de l’ordinaire peuvent être un signe pour marquer qu’il a couché avec une autre. Il en est de même de la dégradation et de la diminution de fréquence de sa demande. Cependant, il ne faut pas toujours traduire autrement chacun de ses gestes.

Vérifier le téléphone portable

Mine de rien, essayez de vous procurer son téléphone portable. Vérifiez les appels, les SMS, et les contacts. Si quelque chose vous semble suspect, noter le numéro et contacter directement la personne. Ayez une approche neutre pour ne pas passer pour une folle. Demandez-lui de vous donner son téléphone durant le week-end pour voir sa réaction. S’il est gêné ou qu’il cherche un moyen de ne pas vous le donner, alors il y a une raison.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :
Télécharger Mot de Passe

Comment savoir si votre femme vous trompe ?

La fidélité est une valeur qui s’érode avec le temps et ses doutes dans son couple peuvent survenir. Chaque être humain a un jour été tenté de tromper son ou sa conjointe sans pour autant avoir franchi le pas. Les indices vous permettant de découvrir si votre femme vous trompe sont nombreux mais sont très difficiles à discerner.

Les absences

Tout d’abord, si votre femme rentre tard le soir avec des excuses évasives et vaseuses, commencez à vous poser des questions. Une absence ou soir ou deux peuvent faire partie de son métier mais des absences répétées sont le commencement de l’adultère. Demandez-lui à chaque fois où elle était et avec qui, quitte à faire la police chaque question a son intérêt.

Les SMS

Si les messages qu’elle reçoit proviennent souvent du même contact et que vous ne connaissez pas cette personne,ou alors si le nom du contact n’est pas rentré dans son répertoire et que seul le numéro apparaît, c’est qu’il y a anguille sous roche. Lorsque vous lui demanderez qui est cette personne avec qui elle communique souvent, assurez-vous qu’elle vous réponde la vérité, quitte à aller vérifier en face à face avec l’interlocuteur concerné.

Les déplacements

Si votre femme prend la voiture, pensez à vérifier son temps de trajet pour aller au travail. Si son travail se trouve à 10 minutes de chez vous et qu’elle met une heure à rentrer le soir, c’est que quelque chose cloche.

Le regard

Une personne qui ment a toujours le regard fuyant. Le mensonge se repère si votre femme ne vous regarde plus dans les yeux. La distance intervient dans le même chapitre. Si vous vous rendez compte que votre femme évite le temps passé ensemble, c’est mauvais pour sa crédibilité.

Mais le jour où vous vous poserez la question de savoir si votre femme vous trompe, ce sera mauvais signe pour le futur de votre couple.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Télécharger Mot de Passe

Faut-il verrouiller son téléphone avec un mot de passe ?

Les nouveaux téléphones proposent d’enregistrer un mot de passe en plus du code Pin afin d’empêcher un tiers de consulter les informations qui s’y trouvent. Une fois allumé, il n’est pas rare que des curieux souhaitent savoir ce qui s’y trouve. Des personnes peuvent utiliser tout le contenu qu’elles vont trouver à l’intérieur, ce qui correspond à un vrai danger.

5565984041_8e335f0ec0_b

Une plus grande sérénité via le mot de passe

Utiliser son téléphone de façon détendue passe pour beaucoup par la mise en place de moyens suffisants. Le code Pin qui ne possède que quatre chiffres ne satisfait pas tout le monde car il semble trop vulnérable. Rajouter un mot de passe supplémentaire représente un rempart contre les attaques ou la récupération de toutes les données personnelles. Il est fréquent que le smartphone soit en effet utilisé pour stocker les mots de passe Internet et même de cartes bleues. Le récupérer serait alors une ouverture vers tous ces univers.

Plusieurs types de mots de passe sont disponibles pour atteindre des niveaux de sécurité différents selon les besoins et les efforts de mémoire que le propriétaire veut faire. Un deuxième code Pin peut être choisi, un mot de passe alphanumérique ou un dessin. Ces propositions sont très intéressantes car elles permettent d’être rassuré par rapport à son utilisation de son smartphone. La possibilité de réaliser un dessin est un véritable plus car le propriétaire du téléphone crée lui-même celui de son choix et il sera très difficile voire très souvent impossible de le craquer tant il est personnel. Il s’agit de la meilleure protection pour son téléphone actuellement.

5923745788_8a6f811a05_b

Une méthode qui possède ses limites

Certains choix d’identification demandent de connaître parfaitement son téléphone. Saisir un mot de passe et par la suite choisir une ouverture par reconnaissance vocale est souvent voué à l’échec. Combiner plusieurs technologies peut parfois être à l’origine d’un blocage total, aussi bien pour les hackers que pour le propriétaire du téléphone. Le dessin est aussi un choix qui demande une certaine dextérité car s’il n’est pas exactement reproduit, il sera impossible de déverrouiller son téléphone, ce qui peut être problématique. Il faut donc bien choisir le moyen qui sera le plus judicieux pour profiter du mot de passe le plus efficace.

Le mot de passe pour son téléphone mobile est souvent saisi en public donc pour s’assurer une sécurité totale, il faudra en changer très fréquemment. Les plus prévoyants pensent à le changer chaque semaine afin que même en cas d’oubli de son téléphone dans un endroit, il ne puisse pas être utilisé par des personnes mal intentionnées. La durée de vie maximale de ce type de mot de passe devrait être d’un mois car au-delà, trop de personnes ont pu observer le détenteur du téléphone et trouver plusieurs chiffres ou lettres de la combinaison. Le mot de passe pour téléphone a donc son intérêt mais se heurte à des difficultés qu’il faudra prendre en compte avant utilisation.

Crédits photo d’illustration : Flickr / https://www.flickr.com/photos/fensterbme/2243527026/

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Télécharger Mot de Passe

Les techniques pour protéger son mot de passe

Vous avez vu dans le sujet précédent comment protéger son mot de passe, voici plus en détails les techniques. Mais commençons par une histoire :
Il était une fois un pauvre bucheron, qui surprit 40 voleurs en train de stocker leurs rapines dans leur coffre-fort (une grotte). Entendant le chef des bandits prononcer le mot de passe « sésame ouvre toi !», le petit bucheron n’eut plus qu’à se servir après le départ des bandits. Chacun aura reconnu Ali Baba et les quarante voleurs. Ceci montre bien que même le meilleur mot de passe est à la merci d’une indiscrétion de son détenteur. 

Les différents cas de figure.

Les multiples terminaux dont nous disposons contiennent tous une part plus ou moins importante ne nous-mêmes (photos, documents bancaires, etc.) ou de nos documents de travail. Aussi est-il indispensable d’en restreindre l’accès à autrui.

  • Les ordinateurs qu’ils soient personnels ou d’entreprises, doivent être exploités uniquement en mode utilisateur. Le mode administrateur (Root) doit être réservé aux mises à jour et à l’installation de logiciels. Les deux modes doivent avoir des mots de passe différents.
  • Les smartphones ou tablettes doivent aussi avoir leurs codes de blocage activé. Cela est contraignant d’avoir à le retaper systématiquement, mais ces deux outils sont les plus exposés aux vols.
  • Les réseaux Wi-Fi sont eux particulièrement exposés au piratage. Il faut savoir que les logiciels d’attaque automatisées essayent plusieurs milliards de mots de passe dans un laps de temps relativement court. Aussi est-il indispensable pour leur compliquer la tâche de choisir un mot de passe supérieur à dix caractères.

Qu’est-ce qu’un bon mot de passe.

C’est à l’image de la porte blindée, un obstacle qui doit décourager une intrusion dans l’appareil par le temps et les moyens qui seront nécessaires pour le casser. Trois éléments fondamentaux sont à prendre en compte.

  • La longueur du mot de passe. Le minimum (pour un terminal portable) étant de 4 à 6 caractères lorsque le système les accepte. Pour les réseaux Wifi et les ordinateurs les 10 caractères sont un minimum.
  • La complexité est acquise par une alternance de lettres majuscules et minuscules, de chiffres et toujours si le système d’exploitation l’accepte, de signes de ponctuations.
  • La validité dans le temps qui doit être la plus courte possible. Le bon compromis étant de changer ses mots de passe tous les deux à trois mois.

Dernière évidence mais qui mérite d’être rappelée. Chaque matériel, chaque réseau, chaque accès en ligne doivent avoir LEURS MOTS DE PASSE PROPRE.

Comment assurer la sécurité de son/ses mots de passe.

Nous avons vu les caractéristiques propres des bons mots de passe, mais cela ne suffit pas. L’on doit aussi assurer la protection physique de ces derniers, au travers d’attitudes qui doivent devenir des réflexes.

  • Lorsque l’on tape son mot de passe au bureau, il ne doit y avoir personne dernière son dos (collègues de travail, représentants…).
  • Toujours au bureau, il faut vérifier régulièrement qu’aucun petit accessoire inconnu (keylogger) n’est branché sur un port USB et tout particulièrement sur celui du clavier.
  • Utiliser les systèmes de type trousseau de clef (Mac OS) qui n’oblige à retenir qu’un seul mot de passe.
  • Retenir un mot de passe de plus de 10 caractères est souvent ardu. Aussi est t-il possible de fabriquer une phrase strictement personnelle du type : « jE haÏ lE-chieN dE mA voisinE=lolA ».

Tout ce qui vient d’être dit peut sembler contraignant, voir à la limite de la paranoïa. Pourtant il faut savoir que 95 % des mots de passe sont cassables en …moins de 60 secondes par négligence des utilisateurs.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :
Télécharger Mot de Passe