Archives pour la catégorie Cyber-sécurité

Notre équipe est dotée d’expert en cyber-sécurité qui vous donnera les meilleures conseils et explications détaillés sur la protection des données.

Pourquoi il ne faut jamais publier la photo de sa carte bancaire sur les réseaux sociaux ?

L’une des filiales de la banque postale dénommée My French Bank tu as été au cœur d’une polémique ces derniers temps.

En effet cette filiale a demandé à sa clientèle de publier une photo de leur carte bancaire même périmée. Et ce, avec récompense à gagner… Des places pour un festival de musique rock.

Cet article va aussi vous intéresser : 7 astuces pour effectuer vos achats en ligne en tout sécurité

Le but était bien évidemment publicitaire car la photo devrait mettre en évidence le logo de la banque. Malheureusement les internautes se sont insurgés contre cette initiative en dénonçant l’irresponsabilité de cette institution bancaire. «C’est terrible, normalement une banque devrait apprendre à ses clients les bonnes pratiques de sécurité en ligne», n’a pas manqué décrire Baptiste Robert, un spécialiste en sécurité informatique, qui se trouve être très actif sur les réseaux sociaux.

La banque a essayé de se justifier en signifiant qu’elle voulait bien évidemment que ceux qui allaient participer au challenge masqueraient les données personnelles sur la carte. Par exemple en mettant leurs doigts sur les parties pouvant compromettre leurs informations. Mais le feu de la polémique a poussé cette dernière a annulé sa compétition seulement une petite heure après avoir été lancée. Le plus drôle c’est que la banque a néanmoins pu trouver des personnes qu’elle a désigné comme gagnantes car ayant participé au challenge.

Etait ce de l’imprudence de la part de la French Bank ou simplement un pari risqué ?

Pour l’ensemble des Avis prononcés, c’était exactement une mauvaise idée de la part de la banque d’avoir inciter ses clients à cet acte. En effet cette initiative comportait de trop risque. Les Informations contenues sur cette carte, tel que les chiffres d’identifiant, le cryptogramme visuel à l’arrière ou encore la date de validité sont des données assez sensibles qui permet d’identifier la personne et même de fournir assez d’éléments pour faciliter un quelconque piratage. A part le piratage ces données sont assez suffisantes pour enclencher une transaction en ligne. Donc certain serait surpris de se voir en train de faire des achats qu’ils n’ont même pas initiés.

Notons que, en France leur collecte et même leur stockage ( informations bancaires par les e-commerçant) sont très encadrés par la législation en vigueur et la logique voudrait que les titulaires de ces informations ne se mettent pas dans une position qui pourrait les nuire.

Malheureusement cette manie de publier la photo de la carte bancaire n’est pas une chose nouvelle. En effet, un compte sur Twitter rassemble constamment des images de personnes qui prennent le malin plaisir de se photographier avec leur carte. Et ce sur différents réseaux sociaux. Cela rentre dans une grande tendance qui prend un caractère de publicité surtout pour ses nouvelles banques virtuelles, comme Revolut ou encore N26, qui sont les institutions qui proposent souvent à leurs clients des cartes avec des designs particuliers, que ces derniers auront envie de partager. Il a été démontré que d’autres par contre le font par négligence ou bien par des gestes inconsidérés.

On retient que cette manie pouvant revertir un caractère commercial, expose les participants de cette mode à des usurpations d’identité ou encore au piratage.

Dans la foulée, les banques commence à exiger de plus en plus d’informations lors de l’utilisation sur Internet des cartes bancaires reliées à leurs institutions. Il s’agirait de restaurer une validation par code de sécurité que l’utilisateur recevra par message en clair une sorte de double authentification pour l’usage des cartes bancaires en ligne.

Pour conclure il est important de signifier que c’est une très mauvaise idée de se prendre en photo avec sa carte bancaire en visuel comme aussi envoyer ces références bancaires ou via SMS ou bien mail.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage



7 astuces pour effectuer vos achats en ligne en tout sécurité

Les achats en ligne ont toujours fait parler d’eux. Tantôt ils nous ont beaucoup aidé dans nos pratiques habituelles mais aujourd’hui il y a du doute.

Dans notre article d’aujourd’hui nous allons aborder la question essentielle qui est de savoir comment faire ses achats en ligne en toute sécurité.

1) Faites très attention aux offres que vous trouvez trop alléchantes.

Il est courant de voir sur les marchés numériques des prix défiants toute concurrence vis-à-vis des marchés physiques. Mais ne vous méprenez pas souvent, ce sont des tactiques qui ont pour but de vous attirer dans les filets de dangereux personnalités. Mais avant toutes choses, nous ne disons pas que tout petit prix sur Internet et de l’arnaque. Souvent il y a des vraies promotions surtout pour les boutiques officielles en ligne.

2) Vérifiez sous quelle autorité fonctionnent les sites sur lesquels vous voulez effectuer votre achat.

En effet il est recommandé d’effectuer ses achats en ligne sur un site web qui répond à la juridiction de l’Etat dans lequel vous habitez. Car imaginez que vous effectuez un achat chez vendeur chinois et à la fin vous avez des soucis, comment vous comptez régler ce problème. si vous êtes bien en Europe que vous habitez en France par exemple, effectuez vos transactions sur un site web en règle et en vigueur avec les prescriptions de l’Union européenne. Cela vous couvrira dans beaucoup de cas et assurera votre défense et votre protection dans les litiges qui pourraient naître.

3) Veuillez prendre connaissance des conditions générales de vente du site.

En effet, ce sont les règles qui vont permettre de déterminer la relation que vous établirez et avec les administrateurs de site. En cas de litige, c’est en pratique l’une des premières règles qui s’appliquera. Donc prenez soin de bien vérifier si les règles mentionnées dans les conditions générales de vente sont les règles qui sont appliquées ou qui vous conviendront.

4) Vérifiez les mentions légales du site.

C’est la quatrième disposition à prendre en plus des conditions générales d’utilisation, les mentions légales vont vous permettre de savoir exactement dans quelle situation géographique et juridique vous devez localiser le site internet de votre transaction. De la sorte, vous verrez si le site est fiable ou non. Si les éléments fournis par les mentions légales ne vous inspirent pas confiance, allez taper sur un moteur de recherche les références que vous y verrez, histoire de vérifier leur crédibilité. Avec cette action, vous verrez si ce ne sont pas des escrocs car si c’est le cas, forcément dans un lien qui vous sera proposé, vous aurez des références. Pour se faire, taper le nom du site et les mots-clés « arnaque » ou « escroquerie ». Le moteur de recherche chargera du reste…

5) Vérifiez bien l’adresse web de site sur lequel vous voulez effectuer la transaction.

En effet même sur les sites officiels, il arrive souvent que nous nous fassions avoir surtout pas la méthode de phishing. Aussi prenez garde de bien vérifier le URL de ce site.

6) Vérifiez exactement quelle place le vendeur occupe sur la place du marché en ligne.

 Effectivement ça permettra de savoir qui est réellement ce vendeur, son statut, son efficacité, ainsi que des références possible lui afférentes.

7) Veuillez faire des dernières vérifications au moment de payer le montant.

Une fois que votre choix est fait à ce niveau, veillez à ce que le paiement se fasse en double clic surtout si c’est par un moyen de carte bancaire que vous comptez régler les factures. Le premier clic vous enverra sur la page sur laquelle se trouve le produit commandé, ainsi que le prix à payer et le mode de livraison. Le second clic consistera maintenant à valider le paiement.

De plus, veuillez-vous assurer que l’adresse du site commence spécialement et absolument par la syntaxe HTTPS et non à syntaxe HTTP. Le s de la fin est un protocole de sécurité.

Le tout dernier conseil, c’est que quand vous utilisez une carte bancaire, vous ne devez pas donner plus de 4 informations. C’est-à-dire :

  • le numéro de la carte bancaire
  • le nom associé à la carte
  • la date de validité de la carte
  • et les trois chiffres de cryptogramme permettant d’identifier la carte bancaire

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage



Le contrôle parental pour sécuriser la connexion de vos enfants

On parle de contrôle parental lorsque un système permet à des parents de restreindre le champ d’utilisation d’un service numérique.

Ce contrôle est aujourd’hui la véritable solution dont dispose les parents pour protéger leurs enfants de certains contenus de internet, qui il faut l’avouer ne leur convient vraiment pas.

Cet article va aussi vous intéresser : Les astuces pour sécuriser sa connexion Internet

La majorité des sociétés fournisseurs de services Internet ou télévisuelles mettent à la disposition des parents des services supplémentaires de ce genre. Il existe même des adaptations pour le téléphone portable.

L’importance du contrôle parental internet est vraiment essentielle et certains logiciels peuvent vous aider si vous êtes parents à surveiller l’activité de vos enfants sur le réseau. L’usage grandissant de contrôle parental est aussi compréhensif quand on sait que les usagers du web sont de plus en plus jeunes. Quatre-vingt-neuf pour cent (89 %) des enfants âgés de 7 à 12 ans et soixante-huit pour cent des enfants de 3 à 6 ont accès à internet chaque semaine, d’après une menée par la société Aegis Media en 2011. Environ soixante-quinze pour cent (75 %) des parents ont confirmé utilisé un système de contrôle parental. D’un autre côté, quarante-quatre pour cent (44 %) on reconnut qu’ils n’ont aucune idée des sites web ou services en ligne qu’utilise leur enfant.

Pourquoi un logiciel de contrôle parental ?

Le contrôle parental est comme tout contrôle qu’un parent effectuerait sur son ou ses enfants. Le but est de ne pas permettre tout n’est pas permissive. D’abord cela permet de protéger l’enfant de ne pas trop le laissé dans les écrans d’ordinateur. Pour les protéger, pour leur éviter de passer trop de temps devant leur ordinateur. Pour les préserver en leur évitant de tomber sur des images ou vidéos assez choquantes. Ou encore empêchez que des personnes mal intentionnées puissent entrer en contact avec eux

Comment ça marche ?

Allez sur les plateformes de téléchargements légaux et sûrs. Surtout évitez le site inconnus ou douteux. Télécharger le programme de contrôle parental, et installer le sur le terminal que vous cibler (ordinateur familial, téléphone portable) définissez le mot de passe qui tournera en permanence des que le terminal sera démarré. Ensuite configurer le programme de contrôle en fonction de la personne cible en tenant compte de l’âge de l’enfant et vos indications personnelles. De ce cadre, les programmes de contrôle parental permettent :

  • d’établir des limites de temps d’interdire ou restreindre que l’on accède à certains sites aux contenus délicats du Web ;
  • De réduire les accès aux jeux ligne ou à d’autres programme ;
  •  les restrictions quant à la saisie d’informations à caractère personnel ;
  • la vérification de l’historique des sites internet visités.

Soit vous interdisez l’accès à certaines pages référencées par des mots clés précis que vous établirez. Soit vous concevez une liste noire des sites que vous jugez indésirables par leur contenu. De la sorte, tous les sites étant sur cette liste noire auront leurs accès bloqués par le programme.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage

Quels sont les systèmes d’exploitation les plus sécurisés ?

Dans cet article, nous vous donnerons les systèmes d’exploitation sur lequel vous courez le moins de chance d’être attaqué.

Open BSD

 Il s’agit du système d’exploitation polyvalent le plus sécurisé qui existe aujourd’hui. La preuve dans la pratique. Il n’a vrai subi que deux (2) vulnérabilités qui ont noté des attaques à distance pendant ces dix dernières. Ce qui constitue une preuve solide de sa politique de sécurité qui est stricte et de sa technique d’audit stricte. De plus, Open BSD ne dispose pas de certaine surface d’attaque suffisante en exploitant de nombreuses applications Web à exploiter.

Linux

Linux est un puissant système d’exploitation et de niveau supérieur. Une fois personnalisé, il peut être paramétré pour être extrêmement sécurisé. Linux a une politique de mise à jour contre les vulnérabilités très impressionnante.

HP-UX 11i

Même s’il ne s’agit pas du système d’exploitation le plus utilisé sur le marché à ce jour, ce système d’exploitation Hewlett-Packard basé sur Unix a été inclus dans cette liste en raison de ses politiques de sécurité supérieures à celles de plusieurs systèmes d’exploitation plus répandus

Windows Server 2000

Ce système d’exploitation est tellement sécurisé qu’il a fallu près de dix ans à Microsoft pour en proposer un meilleur. Ce système d’exploitation pour les serveurs réseau, les ordinateurs portables et les postes de travail d’entreprise continue à recevoir des correctifs de sécurité mensuels même neuf ans après sa publication.

Windows Server 2008

Dites ce que vous voulez de la sécurité d’un système d’exploitation Microsoft; à tout le moins, ils savent comment s’améliorer et ils ont subi les pires menaces à la sécurité que l’Internet puisse infliger. Cette itération de Windows Server a amélioré la sauvegarde et la récupération, le contrôle de compte d’utilisateur, le rôle de serveur Web (IIS) et la configuration de la sécurité du rôle de serveur.

Windows XP

Il est devenu l’une des versions les plus importantes et les plus longues de Microsoft (principalement en raison de l’échec de Vista à se connecter à la base de consommateurs utilisant généralement Windows). Malheureusement, c’est également l’un des systèmes d’exploitation les plus sécurisés de tous les temps. Parce que ce système d’exploitation exécute de nombreux services réseau par défaut et permet aux utilisateurs d’accéder à tous les privilèges par défaut, il est également piraté et violé presque toute tous les jours par défaut aussi.

Windows Server 2003

La bonne nouvelle est que Windows Server 2003 est toujours un système d’exploitation plus sécurisé que Windows XP. La mauvaise nouvelle est que, du point de vue de la sécurité, il est encore pire que son prototype précédent, Windows Server 2000. Néanmoins, il offre des améliorations de sécurité compétentes, telles que la désactivation par défaut des services vulnérables et un pare-feu intégré.

Solaris

Cette variante du système d’exploitation Sun Microsystems Unix se situe dans la partie inférieure de la hiérarchie de sécurité de cet article car elle n’est pas intrinsèquement axée sur la sécurité. En raison de certaines circonstances liées aux activités, la majeure partie du code source de Solaris a déjà été publiée via le projet Open Solaris. Installez toujours les derniers correctifs pour le système d’exploitation que vous exécutez.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage



Les meilleurs logiciels antivirus en 2019

Les antivirus font toujours partie de des outils de base pour être en mesure d’utiliser son ordinateur en toute sécurité. Alors un classement vous été proposé sur la base de différents test.

Durant plusieurs années, ces programmes informatiques ont gagné en puissance en s’adaptant à l’évolution des virus toujours deviennent de plus en plus sophistiqués. En passant des malwares classiques au logiciel espion spywares sans oublier les méthodes de d’hameçonnage (phishing) s’ajoutent aujourd’hui les plus en plus courants ranciogiciel ou encore et les chevaux de Troie bancaires qui sont en pleine montée de popularité.

Cet article peut aussi vous intéresser : Plusieurs antivirus inutiles sur Android

Si depuis la version Windows 8, la firme Microsoft a décidé d’intégrer dans son système, son antivirus maison Windows Defender, appelé avant Microsoft Security Essentials, qui est assez efficace pour le grand public, le qualité de protection qu’offre peut offrir un antivirus expert reste conseillée, surtout dans le domaine d’un usage professionnel.

les principaux Agents du secteur de la protection informatique se constitue de la plupart des grandes références telles que tels que Avira, Bitdefender, McAfee, Trend Micro, Symantec, Avast, Kaspersky sont toujours les premières options.

Pour déterminer quel programme de protection est le plus efficace, nous nous sommes référés aux mesures très précises des firmes de tests indépendantes telles que AV Test ou encore AV Comparatives. Ce banc d’essai ne concernait exclusivement que les que l’antivirus payants qui proposent une protection totale :

  • Norton Security Deluxe
  • BitDefender Total Security
  • Avast Premium
  • AVG Internet Security
  • McAfee Total Protection
  • ESET Smart Security Premium
  • Kaspersky Total Security Protection
  • F-Secure Total

Les années précédentes, tous ces antivirus ont fait un très bon travail quant à la détection des programmes malveillants de telle sorte que leurs performances sont très bonnes et presque identiques. Les résultats produits par AV-Comparatives nous montrent que BitDefender, F-Secure et Trend Micro s’échappent en tête du lot avec un niveau de sécurité évalué à 99,9%.

Quant à Avast et AVG, ils affichent 99,6%, et McAfee lui présente un taux 99,4%.

Du côté des résultats produits par AV-TEST, le logiciel Bitdefender ressort comme le gagnant de tous les examens de sécurité effectués durant plus de 7 ans. Il détient une moyenne de « 5,95/6 », devançant Kaspersky avec « 5,89 » en seconde position

Le logiciel Symantec (Norton) ferme la marche avec le score de « 5,80 ».

En d’autres termes, le logiciel « BitDefender » est l’antivirus le plus efficace confirmé par les deux firmes indépendantes, sur de longs termes.

Notons par ailleurs qu’il ne serait pas fortuit de préciser que « Bitdefender » et Kaspersky ont été les précurseurs du mode d’analyse appelé proactive qui permet d’identifier les nouveaux virus encore inconnus de la base virale effectuant une surveillance des fichiers et programmes en cours d’utilisation. Ils sont des moteurs d’analyse heuristiques qui se servent de machine Learning produit par le Cloud, pour reconnaître les brides de codes et agissements de programme malveillants déjà reconnus dans le passé, pour ensuite détecter les nouvelles menaces dans le temps.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage