Confidentialité et pornographie : que faut-il pour s’assurer d’être discret

Confidentialité et pornographie : que faut-il pour s’assurer d’être discret

août 24, 2022 Non Par admin

S’il y a bien un secteur qui a su profiter généreusement de l’explosion d’Internet, c’est sans nulle doute celui de la pornographie.

Nombreux sont les utilisateurs qui chaque jour essaient d’assouvir ce plaisir coupable en essayant de se cacher des yeux indiscrets sur Internet.

La pornographie est quelque chose qui à bien évidemment profiter d’internet non seulement pour s’étendre mais aussi pour se diversifier.

Cet article va aussi vous intéresser : La pornographie et l’Internet : comment protéger vos enfants face à ce phénomène

Les sites pornographiques sont malheureusement des vecteurs de cyberattaques très prolixes. Particulièrement, lorsqu’il s’agit de la confidentialité et la préservation de la vie privée.

Malheureusement nombreux sont les utilisateurs qui en dépit de tous les dangers n’hésitent pas à se connecter sans prendre aucune mesure pour se protéger au préalable. Un problème qui doit être mis sur la table de discussion et résolu au plus vite.

Dans une enquête réalisée par la société de sécurité informatique russe, 28 % des personnes interrogées lors de cette étude ont mentionné l’importance du fait que certaines informations personnelles liées à leur consommation de la pornographie restent en privé. C’est pour cela, qu’il est important pour ceux qui veulent notamment observer une certaine confidentialité de cette pratique, de prendre en compte certaines règles et certaines recommandations.

Il faut savoir que lorsque vous consommez du contenu, pour adulte plusieurs choses dérangent, si vous cherchez de la confidentialité. Vous devez faire attention à ceux-ci :

1 – Un réseau d’accès à internet public

Tout d’abord il est possible de suivre votre activité si vous visitez les plateformes pornographiques à travers le réseau WiFi que vous utilisez par exemple. Dès l’instant vous utilisez ce même réseau avec quelqu’un, il est possible de laisser des traces derrière sans pour autant savoir comment cela se passe.

Si vous voulez consommer du contenu pour adultes en toute discrétion, il est donc préférable de ne pas utiliser un réseau d’accès à Internet comme le WiFi.

2 – L’historique de navigation

Ensuite, le navigateur et son historique. Effectivement, tout ce que vous faites sur votre navigateur laisse une trace dans l’historique. Lorsque l’appareil que vous utilisez peut-être accessible par n’importe qui, il est d’ailleurs possible que ces personnes puissent savoir quels genres de site internet vous consommez. Et ces derniers n’ont même pas besoin de faire des efforts. Effectivement, il suffit juste de taper des mots qui ont peut-être des ressemblances avec les sites pour adultes que vous visitez au quotidien.  Vous pouvez donc imaginer ce que cela peut causer.

Le conseil ici est tout simplement d’effacer régulièrement votre historique de navigation pour éviter que de telles situations gênantes puissent arriver.

3 – La publicité ciblée

Effectivement il est impossible d’utiliser Internet sans être ciblé par des catégories publicitaires. Cela se fait notamment à travers les cookies qui sont généralement enregistrés lorsque vous visitez un site internet sur n’importe quelle plate-forme. Grâce à ses cookies, il est possible de connaître votre conférence en termes de consommation web. Bien sûr le site internet va immédiatement s’adapter à ce que vous semblez préférer le plus. Lorsqu’il s’agit de la pornographie, on peut donc imaginer que les publicités qui vous seront proposées vont être adapté à ce contexte bien évidemment.

Les « cookies fournissent également des informations sur vous aux réseaux publicitaires partenaires du propriétaire du site Internet, et aux autres propriétaires de sites Internet, afin qu’ils puissent proposer un contenu similaire. Les géants du Web, comme Google, ne montreront bien sûr pas de bannières érotiques. En revanche, des réseaux publicitaires moins scrupuleux peuvent le faire. », explique Kaspersky.

« Il vaut mieux utiliser la navigation privée avant de regarder des vidéos privées pour éviter des désagréments par la suite. En fait, certains navigateurs, tels que Yandex.Browser, vous le suggèrent si vous ouvrez un site porno. Lorsque vous sélectionnez la navigation privée, votre navigateur ne stocke aucun cookie et ne génère pas d’historique. Votre famille ne verra aucune de ces suggestions sournoises dans la barre d’adresse. », conseille la société de sécurité.

Au niveau des cookies, cela est de même avec l’historique. Vous ne devez pas les laisser s’accumuler. À chaque session il vous suffit tout simplement de vous diriger vers les paramètres et de les effacer sans que cela ne puisse poser de problème. Il est aussi recommandé de privilégier la navigation privée si vous ne voulez pas prendre le risque d’oublier d’effacer les cookies et l’historique.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage