Le gouvernement français prêt à investir près de 20 millions pour la cyber sécurité des hôpitaux

Le gouvernement français prêt à investir près de 20 millions pour la cyber sécurité des hôpitaux

septembre 3, 2022 Non Par admin

Débuté depuis 2021, le processus de sécurisation des établissements hospitaliers français va connaître une nouvelle tournure.

Le gouvernement français décide d’octroyer 20 millions d’euros pour améliorer la sécurité des hôpitaux.

Cet article va aussi vous intéresser : Hôpitaux et sécurité informatique

Pour le contexte, on sait tous que les hôpitaux sont fortement touchés par une vague de criminalité en ligne sans précédent et cela depuis 2020, ou du fait de la pandémie à coronavirus la cybermenace a pris une autre tournure.

La cyber malveillance d’ampleur considérable qui a touché l’hôpital de Corbeil-Essonnes a interpellé sur la nécessité d’accélérer les choses.

Le 20 août dernier dans la région parisienne, ce centre hospitalier a été pratiquement mis à genoux, rendant impossible l’utilisation de la quasi-totalité des logiciels de soins. Ces derniers n’avaient même pas accès à Internet. « Les médecins et le personnel soignant sont contraints de repasser au papier pour le suivi de leurs patients tandis que ceux nécessitant une surveillance importante ont été transférés vers d’autres établissements. Le retour à la normale n’est pas prévu avant plusieurs mois. », explique le responsable de l’hôpital.

Malheureusement, ces incidents se sont multipliés depuis 2021. Les autorités françaises ont enregistré près de 733 incidents de sécurité similaires. Parmi ceux-ci 582 avaient ciblé des hôpitaux français. En 2022 la menace a connu un certain ralentissement mais continue d’être trop dangereuse et persistante. Elle est trop sérieuse pour que le gouvernement baisse les bras et n’améliore pas sa vigilance. Dans ce contexte, le nouveau financement va grandement faciliter la tâche aux spécialistes qui se sont vu confier la tâche d’améliorer la sécurité des hôpitaux.

Cependant, il faut être réaliste dans un certain sens. Il y a de fortes chances que le budget de 20 millions qui sera bientôt débloqué ne soit pas suffisant. Mais on ne peut quand même pas lésiner sur les efforts du gouvernement. Surtout que ce budget de 20 millions vient compléter un portefeuille de 18 millions d’euros qui avait déjà été consacré.

Selon la déclaration du ministre François Braun, nouvellement chargé du ministère de la santé : « La santé des Français ne sera pas prise en otage ».

De son côté, le ministre qui a été délégué pour la transition numérique Jean-Noël Barrault, a déclaré que ce budget va aider à « quasiment doubler le nombre d’établissements de santé qui bénéficieront de ce parcours de sécurisation ».

Dans la pratique, c’est près de 130 établissements de santé qui ont été pris en compte dans un examen de leurs systèmes informatiques, par l’agence de sécurité des systèmes d’information. Dans les semaines à venir, ces établissements de santé vont bénéficier de mise à jour du parc informatique

Même si les spécialistes disent que la somme ne sera pas suffisante pour moderniser tous les établissements hospitaliers de France. Surtout face à une menace qui est beaucoup trop sophistiquée et qui se développe à grande échelle, un effort est réalisé.

Il faut aussi mentionner le fait que la quasi majorité des établissements de santé français souffrent d’une obsolescence de beaucoup d’appareils informatiques actifs en leur sein. Il faut préciser aussi le manque de profils de la sécurité informatique qui préfère grandement travailler dans le domaine du privé.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage