Archives pour la catégorie Cyber-sécurité

Notre équipe est dotée d’expert en cyber-sécurité qui vous donnera les meilleures conseils et explications détaillés sur la protection des données.

Les meilleurs logiciels antivirus en 2019

Les antivirus font toujours partie de des outils de base pour être en mesure d’utiliser son ordinateur en toute sécurité. Alors un classement vous été proposé sur la base de différents test.

Durant plusieurs années, ces programmes informatiques ont gagné en puissance en s’adaptant à l’évolution des virus toujours deviennent de plus en plus sophistiqués. En passant des malwares classiques au logiciel espion spywares sans oublier les méthodes de d’hameçonnage (phishing) s’ajoutent aujourd’hui les plus en plus courants ranciogiciel ou encore et les chevaux de Troie bancaires qui sont en pleine montée de popularité.

Cet article peut aussi vous intéresser : Plusieurs antivirus inutiles sur Android

Si depuis la version Windows 8, la firme Microsoft a décidé d’intégrer dans son système, son antivirus maison Windows Defender, appelé avant Microsoft Security Essentials, qui est assez efficace pour le grand public, le qualité de protection qu’offre peut offrir un antivirus expert reste conseillée, surtout dans le domaine d’un usage professionnel.

les principaux Agents du secteur de la protection informatique se constitue de la plupart des grandes références telles que tels que Avira, Bitdefender, McAfee, Trend Micro, Symantec, Avast, Kaspersky sont toujours les premières options.

Pour déterminer quel programme de protection est le plus efficace, nous nous sommes référés aux mesures très précises des firmes de tests indépendantes telles que AV Test ou encore AV Comparatives. Ce banc d’essai ne concernait exclusivement que les que l’antivirus payants qui proposent une protection totale :

  • Norton Security Deluxe
  • BitDefender Total Security
  • Avast Premium
  • AVG Internet Security
  • McAfee Total Protection
  • ESET Smart Security Premium
  • Kaspersky Total Security Protection
  • F-Secure Total

Les années précédentes, tous ces antivirus ont fait un très bon travail quant à la détection des programmes malveillants de telle sorte que leurs performances sont très bonnes et presque identiques. Les résultats produits par AV-Comparatives nous montrent que BitDefender, F-Secure et Trend Micro s’échappent en tête du lot avec un niveau de sécurité évalué à 99,9%.

Quant à Avast et AVG, ils affichent 99,6%, et McAfee lui présente un taux 99,4%.

Du côté des résultats produits par AV-TEST, le logiciel Bitdefender ressort comme le gagnant de tous les examens de sécurité effectués durant plus de 7 ans. Il détient une moyenne de « 5,95/6 », devançant Kaspersky avec « 5,89 » en seconde position

Le logiciel Symantec (Norton) ferme la marche avec le score de « 5,80 ».

En d’autres termes, le logiciel « BitDefender » est l’antivirus le plus efficace confirmé par les deux firmes indépendantes, sur de longs termes.

Notons par ailleurs qu’il ne serait pas fortuit de préciser que « Bitdefender » et Kaspersky ont été les précurseurs du mode d’analyse appelé proactive qui permet d’identifier les nouveaux virus encore inconnus de la base virale effectuant une surveillance des fichiers et programmes en cours d’utilisation. Ils sont des moteurs d’analyse heuristiques qui se servent de machine Learning produit par le Cloud, pour reconnaître les brides de codes et agissements de programme malveillants déjà reconnus dans le passé, pour ensuite détecter les nouvelles menaces dans le temps.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage



Comment éviter de se faire pirater ?

Sécuriser toutes vos informations personnelles

Les sites web vous demandent toujours des informations assez personnelles que souvent personne d’autre autre que vous ne connaît. On peut prendre par exemple le nom de jeune fille de votre épouse, le nom de votre premier chien ou même chat de compagnie.

Cet article va vous intéresser aussi : Quelles astuces pour se protéger du piratage ?

Le nom de instituteur du primaire, dans l’optique de s’assurer de votre identité surtout quand vous cherchez à changer votre mot de passe.Évitez surtout de donner ces informations à personne. Souvent dans les quiz, sur des réseaux sociaux tel Facebook, l’on vous demande par exemple quel serait votre nom si vous étiez un chat ou un chien ou encore un extraterrestre – c’est une manière détournée (souvent, car ce n’est pas toujours le cas) de vous pousser alors à donner le nom de votre animal de compagnie en l’associant à un personnage de votre production TV favorite.

Ce sont précisément toutes ces informations convoitées par les pirates. Dans ce cas de figure, Vous avez le droit de ne pas dire la vérité durant ces petits jeux sur ces réseaux sociaux, car dans le contexte où l’on vous demande la réinitialisation de votre part, les sites web ne se préoccuperont seulement que de recevoir la exacte réponse de contrôle, celle que vous avez fournie lors de la création votre compte.

Sécuriser votre téléphone

Vous devez savoir qu’être vigilant avec vos mots de passe ne vous servira pas à grande chose rien si vous ne protégez par votre téléphone. Vu qu’il est devenu notre fidèle compagnon, on l’utilise pour tout pratiquement, de l’envoi des courriels aux messages instantanés en passant par les services de banque en ligne et autres réseaux sociaux, le téléphone est l’outil de notre époque. Si vous l’égarez alors, cela sera terrible si vous ne l’avez pas verrouillé.

Le code PIN est la sécurité de base pour verrouiller un téléphone. Vous devez vous assurez que ce code ne pourra être facilement trouvé par une autre personne, ce qui exclut aussitôt votre date de naissance.

Les systèmes biométriques ne sont pas vraiment parfaits, mais si votre téléphone prend en charge le système de reconnaissance faciale ou d’empreintes digitales, activez-le.

Par ailleurs, dans certaines situations, vous devez être capable d’effacer le contenu de votre smartphone à distance. Les modèles se trouvant sous Android et iOS vous le permettent. De plus, votre empreinte digitale sera un bon moyen de sécuriser votre téléphone portable.

Mettez à jour votre système d’exploitation

Le système d’exploitation de tous vos terminaux, que ce soit pour le navigateur, le bureautique, l’antivirus, pare-feu personnel, etc , doit être constamment mis à jour. Les pirates profitent des failles de sécurité. Et Généralement, les mises à jour permettent de combler ces failles.

Aussi, ces pirates profiterons des programmes non mis à jour afin d’utiliser leurs failles non corrigées par le système pour l’infecter. C’est pour cette raison que la mise à jour de vos systèmes est très importante.

Installer un antivirus sur vos terminaux

Aucun ordinateur n’est invulnérable. Ne rendez pas la tâche facile à vos agresseurs. si vous êtes protéger mieux ce sera. Et cela sera plus difficile et dissuasive sera pour ces personnes malveillantes. En informatique, un pare-feu permet toujours de limiter un le nombre de connexions entrantes et sortantes à un terminal. Malgré tout, un hacker trouve une faille dans votre terminal, votre antivirus pourra l’empêcher de vous nuire.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage

Quelles astuces pour se protéger du piratage ?

Aujourd’hui, le piratage est devenu un phénomène de mode, presque quotidien.

Tout le monde veut s’y essayé et à la longue, on risque de se retrouver avec une véritable crise cybernétique. Mais avant d’en arriver là, il faut savoir que le piratage touche tout le monde. Souvent sans même qu’on le sache et Il nous paraît alors difficile de savoir vraiment comment se prémunir contre un tel fléau.

De notre côté, nous donnerons quelques astuces pour sécuriser vos activités en ligne. Mais n’oubliez un truc, tout dépend de vous pour ne pas être cette proie facile.

Sécuriser ses mots de passe

Chacun de vos mots de passe doit être assez complexe pour éviter qu’il soit deviné :

  • Ne choisissez jamais des mots faciles qu’on pourrait deviner en un rien de temps. Évitez svp le nom de votre chien ou votre chat encore moins celui de votre héros de BD préféré sans oublié le nom de votre footballeur préféré.
  •  Il faut aussi penser utiliser une combinaison de plusieurs caractères distincts – le mélange de minuscules, aussi de chiffres et de caractères spéciaux créeront un mot de passe assez fort.
  • Ne pensez plus aux mots de passe par substitutions : les pirates informatiques connaissent déjà cette astuce, par exemple choisir « mot de pa$$e » au lieu de « mot de passe ». Le CERN recommande l’usage de citation, qui serait assez simple à mémoriser sans qu’elle soit trop populaire –. Les hackers ont généralement des listes de mots de passe très utilisés, avec cela, ils pourront très aisément cracker le vôtre en s’il est assez simple.
  • Par ailleurs, il est très important que vous utilisiez un mot de passe qui sera différent pour chaque plateforme en ligne où vous aurez un compte utilisateur. On fera allusion au site références tel les services de messagerie mail, Twitter, Facebook, et tout autre plateforme de réseau social, les sites de banque classique ou de banque en ligne.

L’authentification à double facteur pour l’accès à tous vos comptes

Si vous avez défini des mots de passe fort pour chaque logiciel et site internet, utilisé où vous disposez d’un compte. Vous pouvez envisager une autre l’étape, celle de L’authentification à double facteur (2FA). Avec ce programme, un site internet utilisé vous alertera si une personne autre que vous tentait de se connecter à votre compte d’utilisateur. Depuis un mobile ou un quelconque appareil informatique que vous n’avez jamais eu à utiliser. Cette technique il faut l’avouer ne facilite pas la tâche aux pirates informatiques qui auront du mal à avoir accès à votre compte. Et ce même avoir à leur disposition le mot de passe.

Une fois que le système de l’authentification à double facteur activé, le site concerné vous enverra un message – en cas général, c’est un SMS – dans lequel se trouve un code que vois devrez saisir en voulant vous connecter avec un nouvel appareil ou un navigateur nouveau. Ce qui fait qu’il est presque impossible pour un hacker de pirater votre compte s’il n’a accès à votre téléphone.

En revanche, si vous égarez votre téléphone, vous aurez du mal à profiter de la vérification par SMS. Il est alors préférable d’avoir un autre moyen que vous auriez prévu pour récupérer ce second code de contrôle. Certaines banques ne se servent pas parfois de porte-clés particulier qui génèrent de codes, cependant vous pouvez également opter pour un système semblable tel qu’une « Yubikey ». Car, Si un second code reçu par texto suffit presque toujours, il vaut mieux penser à une meilleure façon par laquelle vous pourriez vous connecter si par malheur vous n’avez plus votre téléphone dans la main…

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage

Les achats en ligne, pour ou contre ?

Aujourd’hui, les clients peuvent acheter beaucoup d’articles sur internet.

Les startups du e-commerce fournissent des variétés de leurs produits en ligne comme des livres, des appareils, des vêtements, des appareils électroménagers, des logiciels, etc…

Cet article va vous intéresser aussi : Pourquoi faut-il sécuriser son ordinateur ?

Malgré les différents avantages que peuvent offrir les achats en ligne, il y a encore beaucoup de consommateur qui ont peur de réaliser des achats sur le web et ce notamment, à cause de plusieurs inconvénients de ce dernier.

Parmi les inconvénients, nous pouvons essentiellement nous concentrer sur l’insécurité du consommateur.

Les investissements dans la cybersécurité accroissent de plus en plus et d’année en année. Et cela, à cause du nombre croissant de menaces qui pèsent sur tout le monde du fait d’Internet. Gouvernements, entreprises ou particuliers, tous y passent. Loin d’ignorer ce réel problème, l’e-commerce est astreint à une prudence extrême.

Pour justifier le dernier point notons ceci : le traitement des transactions en ligne nécessite fréquemment l’envoi de données sensibles sur les consommateurs, qui ont le Droit à être protégées et les clients en ligne sont désormais plus conscients de l’importance de leur sécurité et exigent même à cet effet des garanties. Malheureusement eux, certaines boutiques en ligne échouent dans ce sens et vont même jusqu’à violer même les droits des usagers. En clair, les achats en ligne ont le défaut de plus exposé les clients aux attaques. Cependant doit-on pour autant bannir l’achat en ligne pour un souci de sécurité. Doit-on ne plus acheter sur internet parce qu’on risque de se faire pirater ?

Cette attitude il faut l’avouer est radicale voir peu constructif. Ils existent des risques partout. Cependant, il y a aussi des méthodes de préservation, de sécurité pour les consommateurs.

Comment sécuriser ses achats en ligne ?

La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes en abrégé « DGCCRF » en France a publié un ensemble de procédés dont le consommateur doit se conformer pour rendre son achat en ligne plus sûr. Nous les partagerons :

1- S’assurer de la fiabilité du vendeur avant toute transaction.

Pour vous assurer de la fiabilité du site sur lequel vous vous le voulez acheter un produit sûr, la DGCCRF conseil d’entrer le nom du site concerné ou le produit que vous voulez, sur un moteur de recherche, associant avec le mot «arnaque». Vous pourrez vérifier si d’autres consommateurs ont déjà eu des mauvaises expériences avec le site visé.

Il est également recommandé de choisir un site national, c’est à dire dont la nationalité est de votre pays, ou européen, afin de vous garantir certains droits comme le droit de rétractation.

Par ailleurs, les sites internet ont l’obligation de publier les mentions légales sur leurs plateformes, il vous serait donc possible de vérifier la dénomination sociale, le siège, l’adresse, les contacts, etc.

2- Méfiez-vous des offres trop alléchantes

Elles cachent des fois des arnaques. Vérifiez attentivement le descriptif proposé, surtout vous ne devez pas vous ne contentez pas de la photo.

3- Vérifier la sécurité du site au moment de payer

Au moment de faire le payement, assurez-vous que le site sur lequel vous êtes en train de payer est sécurisé. Vous est sûr que La page est sécurisée quand l’adresse l’url de la page « http://» devient « https:// », avec l’adjonction du s pour « Secure ».

La « DGCCRF » souligne que le vendeur faire la confirmation que votre page est sécurisée dans un onglet de dialogue avant le début les transactions.

Pour plus de sécurité durant le paiement, il est aussi conseiller d’opter pour une double précaution auprès de votre établissement bancaire pour effectuer votre achat. Il s’agira de confirmer votre achat grâce à un code reçu par mail ou SMS.

La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés déconseille aussi de laisser certains logiciels et certains navigateurs web enregistrer vos coordonnées bancaires pour ne plus avoir à les retaper. Ces terminaux ne garantissent pas la sécurité de données bancaires de façon sûre.

Donc les achats en ligne sont presque inhérents en nos habitudes. Nous pourrons difficilement nous en débarrasser. Aussi. Des dispositions de notre côté est essentiel.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage



Comment protéger son identité sur les réseaux ?

Aujourd’hui, les vols de données sont devenues monnaies courantes ainsi que les usurpations d’identités.

La toile est le nouveau sésame de l’industrie et la criminalité. Pas un jour se passe si un internaute ne se fasse pirater, et subtilisé ses données. Les réseaux sociaux sont généralement le terrain de ce conflit qui de jour en jours met en mal pas mal de droits fondamentaux. Le droits à la vie privée, le droits à la propriété exclusive de ses données ou encore le droit à la neutralité de l’Internet son aujourd’hui plus abstrait et théorique que l’on nous le fait croire.

Cet article va aussi vous intéresser : Pourquoi les réseaux sociaux sont-ils la cible des pirates ?

La lutte pour notre sécurité sur le web doit être menée par tous. Cette à dire que vous chère utilisateurs et utilisatrices, Aussi nous allons vous conseiller quant aux attitudes à mener pour votre bien. Les conseils d’aujourd’hui vont porter sur la protection de son identité en ligne.

La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés en abrégé « CNIL », autorité administrative indépendante chargé de réguler les l’usage des TIC et la protection des données à caractère personnel en France donné quatre disposition à suivre pour se préserver sur internet, en particulier les réseaux sociaux.

Le premier conseil consistera à vous adjoindre de Ne pas en dire trop possible lors des inscriptions en ligne. Cela permet de réduire les risques que vos données soient revendues à des acteurs du numérique tiers. Prenez la peine de masquez vos références d’identification (tel que votre adresse mail et votre numéro de téléphone) lors d’une quelconque inscription.

Certains pirates (arnaqueurs généralement surveillent constamment le système dans l’intention d’exploiter vos informations pour tenter – via un programme personnalisé – de vous soutirer vos coordonnées et autres données personnelles ou encore de l’argent dans un autre contexte.

Il est préférable d’utiliser des pseudos lors de vos inscriptions à vos différents comptes et une adresse non nominative du genre « toto35@email.com » pour vous inscrire en ligne. En cas de piratage du système, vos références nominatives (nom et prénom) courront moins de risques d’être compromis.

Par ailleurs, veillez-vous servir des alias de messagerie, si votre service de messagerie vous le permet. Les alias de messagerie vous permettront la gestion de plusieurs adresses de messagerie numérique qui se dirigent dans votre boîte de réception. D’une part, Cela vous permet de vous rendre compte de toute utilisation non voulues de vos alias. Dans un autre sens, cela vous permettra de supprimer votre alias qui serait compromis.

Dans l’éventualité du fait que vous vous vouliez ajouter une photo, veuillez vous servir de photos différentes pour chaque compte pour réduire les réidentifications entre plusieurs comptes.

Surtout, vous devez remplir le moins de champs que possible : en effet les formulaires d’inscription généralement comporte plusieurs champs facultatifs et souvent vous demande des informations qu’on juge sensibles telles que la religion, origine ethnique, opinions…

Faîtes attention aux cases qui vous proposeront de réutiliser vos données pour des choses qui vous ne comprenez pas !

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage