Protection des données : 3 méthodes d’authentification pour une sécurité maximale

Protection des données : 3 méthodes d’authentification pour une sécurité maximale

août 7, 2022 Non Par admin

Sécuriser de manière efficace ses données devient plus qu’une exigence dorénavant.

Tout se passe autour des données. Soit au niveau professionnel et même au niveau de la santé. Les pirates informatiques s’intéressent constamment à nos données et à chaque erreur que nous commettons nous les exposons et nous nous exposons.

Cet article va aussi vous intéresser : La nécessité d’enseigner la cyber sécurité au gens

Dans cet article nous allons vous décrire 3 méthodes d’authentification qui permettent de limiter l’accès à vos données de sorte à ce que toute personne malveillante ou non autorisée ne puisse y accéder.

La sécurité des données sensibles se trouve toujours au cœur des préoccupations des utilisateurs. Pour renforcer cette sécurité, diverses mesures d’authentification ont été élaborées.

« Les cybercriminels demeurent la plus grande menace des systèmes. C’est contre ce genre de tentative que les entreprises doivent anticiper les accès informels. Plusieurs entreprises d’envergure mondiale ont dû faire face aux conséquences désastreuses d’une mauvaise mesure d’authentification. D’ailleurs, les cybercriminels redoublent d’efforts en ces temps où les données confidentielles contenues dans les cloud détiennent parfois des informations dont les enjeux peuvent faire basculer le quotidien de plusieurs entreprises. Heureusement, pour éviter les infiltrations malveillantes, les experts en informatique ont élaboré au fur et à mesure différentes mesures d’authentification solides », explique un spécialiste.

Voici donc 3 méthodes d’authentification qui pourraient vous aider à améliorer la sécurité de vos données :

1 – L’authentification biométrique

Si avec les smartphones ce type d’authentification s’est démocratisé, on peut le dire sans hésitation qu’il y a encore beaucoup d’efforts à fournir pour permettre son accès de manière généralisée et dans plusieurs domaines à la fois.

L’authentification biométrique consiste à utiliser des informations physiques et physiologiques dans le but d’authentifier l’identité d’une personne. Les méthodes les plus utilisées sont :

– Les empreintes digitales ;

– L’empreinte oculaire ;

– La reconnaissance vocale ;

– La reconnaissance faciale.

Ces méthodes d’authentification procurent une sécurité assez forte dans la mesure où ce type d’information est particulière à un individu et difficile à dupliquer.

La quasi-totalité des smartphones en circulation de nos jours utilisent cette technologie pour les déverrouillages de l’appareil mais aussi pour l’accès à certaines fonctionnalités comme le paiement en ligne ou l’authentification d’accès à des comptes privés.

De nos jours, l’empreinte digitale et la reconnaissance faciale sont les méthodes d’authentification biométrique les plus utilisées au monde. Si certains domaines continuent d’utiliser la reconnaissance vocale, ou même la reconnaissance oculaire, il faut mentionner que ces deux derniers sont minoritaires. Rares sont les appareils de nos jours qui puissent permettre de reconnaître l’identité d’un individu soit grâce à sa voix soit assez références oculaires.

Pourtant les lecteurs d’empreintes digitales sont légions et cela y va des lecteurs de reconnaissance faciale.

Dans certains secteurs tels que le domaine militaire, aéroportuaire ou même médical, la technologie par authentification biométrique est priorisée.

2 – L’authentification à multiples facteurs

C’est une méthode que vous connaissez sûrement. La majorité des spécialistes en sécurité informatique la recommande. En effet l’authentification à double facteur est disponible dans presque tous les outils développés de nos jours.

Comme son nom l’indique, cette méthode d’identification permet de combiner deux types d’authentification. La première est d’utiliser d’abord un mot de passe classique. Après la validation du mot de passe classique, intervient alors le second mode.

Le second facteur, le plus utilisé, est l’envoi par SMS ou par mail d’un code à usage unique qui permet de confirmer l’identité de la personne qui vient à l’instant de faire entrer son mot de passe. Permettant ainsi de valider à deux étapes, l’identité de l’individu concerné.

Il arrive des fois, ou l’authentification à double facteur fait intervenir d’autres types d’authentification tels que la biométrie, ou des tests de type captcha.

Il faut noter que certaines plateformes activant ce mode d’authentification par défaut comme Google par exemple avec son GMail.

3 – L’authentification sur jetons

Nous parlons ici d’une méthode d’authentification assez particulière. Identifier avec des jetons consiste à demander à l’utilisateur de saisir, en une seule fois, des jetons pour permettre son authentification. Laisse tomber la question sont en réalité des chiffres vraiment uniques composés de caractère totalement aléatoire. À l’aide de ses jetons, l’utilisateur authentifié aura donc accès à tous les réseaux et au système informatique concerné par la méthode de notification liée.

Cette technique d’authentification est assez pratique dans certains cas. Particulièrement dans les mesures où l’utilisateur n’aura pas besoin de faire plusieurs ré-identifications à chaque fois qu’il doit accéder à un système.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage