Apple : les iPhones seraient exposés à 84 applications malveillantes

Apple : les iPhones seraient exposés à 84 applications malveillantes

juillet 25, 2022 Non Par admin

Les chercheurs en sécurité informatique de l’entreprise VPNCheck ont récemment publié un rapport dans lequel ils mettent en garde les utilisateurs de iPhones.

Selon ces spécialistes, seraient en activité et toujours disponible sur la boutique d’application de Apple, l’App Store, applications frauduleuses.

Cet article va aussi vous intéresser : XCodeGhost, le malware qui a infecté 128 millions d’utilisateurs d’iPhone

Pourtant, ces mêmes applications auraient été signalées depuis mars 2021, par une autre entreprise de sécurité informatique Avast.

Selon ses spécialistes, l’arnaque de ses applications consiste à facturer des abonnements hors prix aux utilisateurs et cela à leur insu.

D’habitude, le géant américain de la Tech, Apple, est connu pour son système fermé, où il peut gérer presque tout. L’argument de cette situation réside dans le fait que la sécurité des utilisateurs sera renforcée de la sorte. Pourtant à plusieurs reprises, on a pu constater que la boutique d’application d’Apple n’est pas véritablement sans risque. La menace dont il est question ici a été découverte depuis le mois d’avril 2022.

Il faut mentionner quand même que depuis un certain temps, on observe une certaine recrudescence des applications malveillantes sur l’App Store.

Mais la question qui taraude le plus les chercheurs en sécurité informatique, c’est comment ces applications font passer les mailles du filet prévu par le géant américain. Surtout, lorsqu’on sait que le processus de vérification de l’App Review fait partie des meilleurs dans le domaine, et surtout est reconnu comme étant l’un des plus stricts.

On peut peut-être répondre à cette question sur certaines négligences de la société américaine. Effectivement on a pu remarquer que depuis le mois de mars 2021, il y a certains chercheurs qui ont essayé d’alerter Apple sur la présence de ces mêmes applications malveillantes, signalées il y a peu.

Dans une liste de programmes malveillants pouvant être télécharger par les utilisateurs de l’App Store, il était possible de trouver les 84 applications que nous avons mentionnées plus haut.

Ces applications sont en réalité des « fleecewares », conçues spécialement dans le but d’escroquer les utilisateurs en les faisant facturer les abonnements excessifs. La majeure partie du temps ces abonnements sont facturés à l’issue de ces derniers.

Ce genre de programme informatique passe généralement inaperçu car elles ne portent atteinte ni à l’intégrité ni aux données personnelles de l’utilisateur.

C’est d’ailleurs ce que les chercheurs de la société VPNCheck ont voulu mettre en évidence. Sur les 133 applications dénoncées par Avast, 84 sont encore disponibles sur l’App Store.  Elle cumule à elle seule près de 500 millions de téléchargements. Les bénéfices générés par ces applications s’évaluent aux alentours de 360 millions de dollars selon les estimations des chercheurs de VPNCheck. Ces derniers estiment que ce type d’applications, précisément les 84 mentionnés rapportent au minimum 100 millions de dollars chaque année.

Selon ces spécialistes, le fait que ces applications soient toujours disponibles sur l’App Store et quelque chose qui profite à Apple. Car une partie des abonnements excessive qui sont facturés est reversée à la société à la pomme. « Il n’est peut-être pas dans l’intérêt d’Apple de s’attaquer au problème ». Effectivement il faut quand même mentionner que Apple taxe à hauteur de 30 % tous les paiements in app depuis l’App Store.

« Il est presque ridicule de constater à quel point il est facile d’identifier ces applications en se basant uniquement sur des informations accessibles au public. Il suffit de lire certaines critiques à une étoile sur l’App Store. Nous n’avons aucun doute qu’Apple finira par résoudre ce problème. Il est juste dans leur intérêt que cela prenne beaucoup, beaucoup de temps » note VPNCheck.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage