Les attaques informatiques augmentent selon la majorité des responsables informatiques

Les attaques informatiques augmentent selon la majorité des responsables informatiques

avril 24, 2022 Non Par admin

Au début du mois d’avril, une étude qui a été réalisée auprès de 1 200 responsables de la sécurité informatique, a mis en évidence un cas flagrant de multiplication de la menace informatique. Essayons de résumer les faits en quelques lignes.

Selon ces professionnels, la menace informatique est le quotidien de leurs équipes. Des équipes qui sont malheureusement en proie de manque réel de talent

L’étude a été réalisée par Splunk et porte essentiellement sur l’état de la sécurité.

Cet article va aussi vous intéresser : Flambée des attaques informatiques : adopter de bonnes pratiques en matière d’hygiène numérique

À la suite de cette analyse, il a été démontré que 65 % des personnes approchées ont déclaré avoir observé une augmentation des tentatives de la menace informatique.  Une grande partie d’entre eux ont mis en évidence avoir été victime d’attaque informatique très coûteuse tels que les rançongiciels. On peut retenir entre autres :

– 49 % des entreprises approchées lors de cette étude ont mentionné avoir été victimes d’une violation de données au cours de ces deux années précédentes ;

– Selon 79 % des professionnels interrogé, leur organisation a été en proie d’attaques aux rançongiciels ;

– Parmi ces victimes, 35 % ont signifié avoir perdu l’accès à leurs données et à leur système.

De plus on peut retenir à l’issue de l’étude que :

– Plus de la moitié soit 59 % des équipes de sécurité informatique ont déclaré avoir dépensé énormément de temps et de ressources dans la lutte contre la menace ces dernières années. L’année dernière c’était seulement 42 %. Ce qui signifie, que les choses deviennent de plus en plus compliquées et pour plus d’entreprises ;

– Selon 54 % des personnes interrogées durant l’étude, les infrastructures applicatives ont été victimes des incidents de fonctionnement, qui ne pouvaient pas être planifiés, le plus souvent dues à des problèmes de sécurité informatique. Une telle situation a été observée au moins une fois par mois.

– Le temps moyen qui a été observé dans le processus de récupération des systèmes informatiques après avoir subi un incident de sécurité informatique est de 14 heures.

– Selon la très grande majorité des professionnels interrogés durant l’étude, Le coût moyen de l’interruption d’une activité causée par une attaque informatique est d’environ 200 000 dollars par heure ;

– Pour 64 % des spécialistes de la sécurité informatique interrogés, il a été observé une certaine difficulté pour être toujours au courant des nouvelles tendances et exigences dans le domaine de la cybersécurité. L’année dernière, la tendance était à 49 pourcents.

« Cette enquête a révélé que les organisations sont profondément préoccupées par les attaques de la chaîne d’approvisionnement, en particulier après les piratages de SolarWinds en 2020 et l’incident de Log4Shell fin 2021 », souligne Ryan Kovar, stratège et professionnel en sécurité informatique chez Splunk. « 90 % des organisations ont déclaré qu’elles se sont davantage concentrées sur les évaluations des risques des tiers à la suite de ces attaques très médiatisées. Depuis 20 ans que je travaille dans le domaine de la sécurité informatique, je n’ai jamais vu les menaces de la chaîne d’approvisionnement logicielle bénéficier d’un tel niveau de visibilité. Malheureusement, cela ne fera qu’accroître la pression déjà intense à laquelle les équipes de sécurité sont confrontées. », ajoute-t-il.

En outre, l’une des manifestations flagrantes et bien évidemment le manque de compétences dans le domaine de la sécurité informatique. En effet :

– Selon 53 % des professionnels interrogés, il devient de plus en plus difficile d’embaucher suffisamment de personnel qualifié ;

– 58 % d’entre eux mettent en évidence la difficulté voire l’impossibilité de pouvoir trouver les talents avec les compétences adéquates ;

– Selon 68 % d’entre eux, le manque de compétences a freiné beaucoup d’initiatives projets dans le domaine du numérique ;

– Enfin, 73 % des personnes interrogées ont mis en évidence, une vague de démission causée par l’épuisement professionnel dans le secteur de la cybersécurité.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage