Archives pour la catégorie Mots de passe

Les mots de passe font souvent la une des actualités. Ils sont au coeur de notre quotidien. Tous nos accès, que ce soit privé ou pour le travaille, sont protégés par un mot de passe.

Un mot de passe sûr et impossible à hacker : est-ce possible ?

Cette année, vous avez pris une bonne résolution que vous comptez bien tenir : celle de changer les mots de passe que vous utilisez pour votre boîte mail et vos réseaux sociaux afin de protéger au mieux vos données personnelles ! En voilà une résolution utile qui vous évitera bien des tracas !

Mais encore faut-il savoir comment rendre son mot de passe sûr et impossible à hacker ! Password Revelator vous propose de faire le point sur la sécurisation des mots de passe !

Est-il possible de choisir un mot de passe impossible à hacker ?

Nous ne pouvons pas vous promettre que votre mot de passe ne sera pas piraté. En effet, les hackers développent chaque jour des techniques toujours plus poussées afin de voler les données personnelles sur les réseaux sociaux.

Cependant, si vous choisissez un mot de passe sûr, vous limiterez grandement le risque de vous faire hacker. En effet, il ne faut pas oublier que de nombreuses personnes ne pensent pas à sécuriser leurs mots de passe : les pirates vont en priorité s’attaquer à leurs comptes !

Lisez les conseils de notre équipe : Comment créer un bon mot de passe ?

Un mot de passe compliqué, mais dont vous pouvez vous souvenir !

Lorsque vous réfléchirez à votre prochain mot de passe, vous allez vous retrouver face à une difficulté majeure : trouver un mot de passe compliqué, mais dont vous arriverez à vous souvenir !

Exit le nom de votre animal de compagnie, la date de naissance de vos enfants ou encore le nom de votre groupe de musique favori ! Ce serait bien trop simple à deviner et donc à hacker ! Mais à l’inverse, il ne sert à rien de choisir un mot de passe dont vous ne vous souviendrez jamais !

C’est pourquoi nous vous conseillons de trouver un juste milieu : pourquoi ne pas choisir un mot de passe qui fait référence à un élément de votre vie… mais qui est difficilement trouvable !

N’hésitez pas à pousser la réflexion pour sécuriser au mieux vos réseaux sociaux.

Quelques règles de base pour bien protéger son mot de passe :

Voici maintenant quelques règles de base qui vous permettront de choisir un mot de passe sûr et difficile à hacker :

● Trouvez un mot de passe différent pour chaque réseau social ou site sur lequel vous possédez un compte !
● N’hésitez pas à alterner des chiffres et des lettres, des majuscules et des minuscules ainsi que des caractères spéciaux.
● En manque d’inspiration ? N’hésitez pas à utiliser un générateur de mot clé !
● Et surtout, ne divulguez sous aucun prétexte votre mot de passe et ce, même à vos proches ! Deux précautions valent mieux qu’une !

Grâce à ces quelques conseils, vous ne devriez plus avoir à vous inquiéter avant un bon moment… Du moins pas avant de devoir modifier à nouveau l’ensemble de vos mots de passe !

A lire aussi : Les mots de passe inviolables existent-ils ?

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :
Découvrez nos logiciels de piratage

Est-on proche de la fin du mot de passe ?

Microsoft essaie d’arrêter les mots de passe mais cela ne va pas arriver trop tôt. Depuis 2012, une réflexion a été entreprise autour de la recherche de nouveaux moyens de sécurité qui pourraient se substituer au mot de passe. La certification FIDO a été mise en place pour valoriser les nouveaux systèmes proposés par les acteurs majeurs des nouvelles technologies, reposant sur des innovations qui vont permettre de sécuriser davantage les comptes des clients.

16983209008_a4a3d2557c_k

Une alliance pour une sécurité optimale

Pour pouvoir prétendre à la certification FIDO, il est impératif de présenter un nouveau mode d’emploi comprenant une sécurisation des données. Protégeant complètement du hacking, cette formule doit être d’un haut niveau technologique pour dissuader les cybercriminels.

Plusieurs moyens viennent de faire leur apparition, faisant apparaître le mot de passe comme appartenant au passé car il est beaucoup trop vulnérable. Il faut s’attendre à voir débarquer prochainement de nouveaux modes de fonctionnement pour ses opérations sur Internet et l’utilisation de ses comptes de messagerie.

Parmi ceux qui ont déjà obtenu cette certification, de grands noms comme Google et Samsung font partie de ceux qui ont déjà validé leurs propositions. A l’heure actuelle, dix-huit entreprises sont parvenues à faire valoir des mécanismes de sécurité de nouvelle génération pour leurs produits et services.

Parmi elles, Microsoft est parvenu à mettre au point des solutions nouvelles de même que PayPal, Mastercard ou Bank of America. Il est en effet important de penser à de nouveaux moyens de mettre en place un haut niveau de protection pour toutes les transactions en ligne qui se font par millions chaque jour.

17332475398_ba30b765bf_b

Le modèle Apple pour un nouveau type de sécurité

Apple ne fait pas encore partie du groupe de ceux qui ont obtenu la certification FIDO. Si cela paraît curieux pour une entreprise de cette renommée, il s’agit en fait d’une manœuvre pour imposer la solution qu’elle est parvenue à mettre au point. Habituée à lancer les meilleures innovations, Apple tient à ce que son système exclusif devienne la seule référence pour le futur.

Compte tenu de l’importance de ce changement dans le mode d’utilisation des nouvelles technologies, il va exister un marché énorme dans le domaine. Pouvoir vendre son modèle de sécurisation à toutes les sociétés à l’avenir serait en effet une opération de maître qu’Apple voudrait absolument gagner.

Si le mot de passe est encore utilisé aujourd’hui, la majorité des grandes entreprises est déjà prête à passer à un monde complètement nouveau avec une relation complètement sécurisée lors de l’utilisation de chacun de ses appareils multimédia. Il est certain que le mot de passe a montré ses limites puisque le hacking n’a cessé de se développer et de mener au piratage de nombreuses données capitales.

La certification FIDO semble correspondre à l’avenir dans le domaine puisque chaque proposition a été testée et approuvée compte tenu de sa résistance aux attaques extérieures. Seule la méthode d’Apple reste aujourd’hui mystérieuse même si elle est semble représenter une opportunité intéressante pour le futur avec la mise en place d’une protection de qualité.

Un autre sujet conseillé : Quels seront les mots de passe de demain ?

Source illustration : Flickr.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :
Télécharger Mot de Passe

Comment le mot de passe a-t-il évolué en 20 ans ?

L’histoire du mot de passe est intimement liée au développement d’Internet car l’engouement des particuliers pour ce nouveau type de technologie a réveillé les hackers qui y ont vu une opportunité de récupérer un grand nombre de données et d’en profiter pour faire des achats pour leur propre intérêt ou voler de l’argent sur les comptes bancaires. Le piratage des comptes de messagerie a également été progressif.

5621999733_8ef09c8928_z

La période du mot de passe personnel

Pendant longtemps, les particuliers ont pu se satisfaire du prénom d’un de leurs enfants, du nom d’une ville en particulier ou du nom de leur chanteur préféré car la menace n’était pas forte. Avec un réel plaisir, chacun ouvrait un compte Internet avec des mots de passe qui se rapportaient à leur vie personnelle.

En 1995, le mot de passe avait en effet une place différente de celle d’aujourd’hui avec simplement un rôle de personnalisation de chaque utilisation par un autre particulier.

A l’arrivée de l’année 2000, les premiers cas de hacking sont rapportés et même s’ils restent rares comme l’explique cet article, ils éveillent la méfiance des particuliers qui ne savent plus s’ils restent réellement en sécurité sur la toile. Si certains conservent leur mot de passe tel quel en estimant que la situation est trop peu fréquente pour les toucher, d’autres préfèrent opter pour un mot de passe alphanumérique qui présente une difficulté supplémentaire et qui semble alors être un rempart suffisant contre les tentatives de piratages. Les vols de coordonnées bancaires font également leur apparition avec la révélation d’un manque de sécurisation au niveau des transactions bancaires.

6818192898_c132e81824_b

La lutte active contre le manque de sécurité

Alors que le piratage s’intensifie, les acteurs d’Internet commencent à se poser des questions beaucoup plus profondes sur les moyens de limiter ce phénomène. L’espace de l’espace sécurisé pour réaliser ses paiements en ligne arrive donc afin de garantir aux internautes que leurs coordonnées bancaires ne pourront plus être récupérées pendant leurs achats en ligne.

Au niveau de la messagerie, l’arrivée des questions de messagerie semble constituer une protection suffisante. Une meilleure information sur les risques de l’usage d’Internet invite chaque utilisateur à ne pas communiquer ses identifiants et ses mots de passe à des tiers afin de limiter les risques de récupération par des hackers.

En 2015, le mot de passe est remis en question car même avec une longueur importante, une combinaison de chiffres, de lettres et de caractères spéciaux, il ne faudrait que quelques minutes à un hacker pour réussir à le craquer. Des alternatives sont donc recherchées pour parvenir à un niveau de sécurité nettement plus élevé.

Il semblerait qu’un passage à une identification par le corps soit en train de se profiler car la reconnaissance vocale apparaît comme une bonne alternative. Des moyens encore plus perfectionnés sont également envisagés afin de stopper complètement l’hémorragie due au hacking. Il faudra toutefois vérifier l’efficacité de ces mesures car l’empreinte digitale a rapidement montré ses limites pour la sécurité.

Vous aimerez aussi : Le mot de passe devient-il vocal ?

Source illustration : Flickr.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :
Télécharger Mot de Passe

Qu’est ce qu’une politique de mot de passe ?

Une politique de mot de passe définit tout simplement l’ensemble des règles qui régissent la mise en place et le choix d’un mot de passe, en vue de protéger nos accès à nos différents comptes sur internet. Qu’il s’agisse de notre compte en banque ou de notre compte de réseau social, les politiques de mot de passe nous aident à déterminer notre choix au moment de sécuriser l’accès à nos données personnelles.
A lire aussi : Pourquoi ne pas utiliser le même mot de passe partout ?

La création des mots de passe

A moins que nous ne nous rendions sur le site de notre établissement bancaire, en vue de consulter notre compte en banque, tous les sites qui proposent d’établir un compte personnel, proposent également l’établissement d’un mot de passe personnalisé. Les protections des accès sont différentes pour de nombreuses banques, et adoptent une interface cryptée. Pour le reste, seul notre mot de passe nous protège d’une intrusion malsaine. Pour se faire, il nous est demandé de définir un mot de passe, d’une longueur minimum de 6 à 8 caractères.

Si la longueur connaît parfois une limite, c’est souvent pour des raisons de compatibilité des systèmes employés. Mais de nos jours, de nombreux sites ne limitent plus la longueur. Pour éviter le passage en force, il est donc préférable de rendre ce dernier compliqué à deviner. La meilleure solution reste le mélange des lettres (majuscules et minuscules), des chiffres, et des symboles ou caractères spéciaux. Et, pour nous en souvenir facilement, ils peuvent être la déclinaison de petites phrases, telles que « Mon_chAtà7aNs ». Accent, tiret, majuscules, minuscules, chiffre. Ce mot de passe sera bien plus difficile à découvrir et à usurper que le fameux « 123456 », pourtant le plus utilisé en 2014.

Durée de vie d’un mot de passe

Mais pour rendre l’accès encore plus protégé, il faut éviter de le saisir trop souvent. Ce qui inclut nécessairement de varier son mot de passe, tant dans la durée que selon les comptes ouverts. Pour une protection optimum, il faut donc créer un mot de passe différent par compte ouvert, et le changer régulièrement. Pourquoi ? Tout simplement parce que si nous conservons le même mot de passe pour tous les sites consultés, il suffit d’une erreur sur un site, pour que tous les autres soient piratés. Et parce qu’à chaque fois que vous taper quelque chose sur votre ordinateur, celui-ci en garde une trace. Certes, il faut déjà savoir où fouiller, mais les hackers savent, eux.

Conservation

Dans les politiques de mot de passe, il est précisé certaines choses, qui semblent tomber sous le sens. Ne jamais partager son compte avec qui que ce soit ; ne jamais donner son mot de passe, même à des personnes chargées de la sécurité du site, ni par mail, ni par téléphone, ni autrement ; ne jamais écrire son mot de passe sur un papier libre d’accès ; changer de mot de passe au moindre soupçon…

Autres détails

Certaines politiques de mot de passe imposent également une durée de connexion limitée, au-delà de laquelle il faudra entrer de nouveau le mot de passe. Ceci dans le cas où l’utilisateur aurait oublié de se déconnecter sur un ordinateur public. De la même façon, une phrase ou question spécifique peut être posée en cas d’oubli du mot de passe.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :
Télécharger Mot de Passe

Le top 10 des pires mots de passe

Tous les ans, SplashData nous livre la liste des mots de passe les plus utilisés sur internet. Et force est de constater que, dans une époque où il est devenu plus simple de pirater un ordinateur que de changer un filtre à air sur sa voiture, les utilisateurs ne se soucient guère de leurs identifiants ou mots de passe.

A lire aussi : Un mot de passe sûr et impossible à hacker : est-ce possible ?

Un sentiment de sur-sécurité ?

Beaucoup d’entre nous pensons sans doute que personne ne pourrait venir hacker nos différents comptes ; antivirus, antimalware, anti tout… En fait, tout cela ne protège en rien contre le piratage de données. Que l’on se dise bien une chose ; si un antivirus peut combattre un malveillant potentiel, c’est bien d’abord que ce malveillant a déjà fait son œuvre avant. Sans quoi, il n’aurait pas été reconnu, et combattu. L’idée qui consisterait à penser que nos ordinateurs individuels et nos réseaux domestiques sont bien protégés, relève du rêve, voire de l’utopie.

La confusion culpabilité / intimité…

Le second aspect de ce peu de protection de nos mots de passe provient surtout d’une réflexion entendue trop souvent, et qui consiste à proclamer haut et fort ; « Je n’ai rien à cacher. D’ailleurs, qui pourrait bien s’intéresser à ma petite personne ? » Cette fausse humilité pose bien des problèmes. Nous avons tous quelque chose à cacher, à commencer par nos comptes en banque. Non pas parce que l’on serait coupable de telle ou telle exaction, mais bien parce qu’il s’agit de notre intimité financière. Personne ne donne spontanément les codes de sa carte bleue au premier passant croisé dans la rue. Ce la semble logique. Et pourtant, sur internet, la plupart des gens utilisent encore des mots de passe si simples qu’ils ne font même plus partie du cours d’introduction au piratage pour enfants de 5 ans ! C’est dire…

Le top 10 des mots de passe pour l’année 2014

Pour nous en convaincre, il n’y a qu’à consulter la liste des 10 mots de passe les plus utilisés en 2014 :
N°1 : 123456
N°2 : password
N°3 : 12345
N°4 : 12345678
N°5 : qwerty
N°6 : 123456789
N°7 : 1234
N°8 : baseball
N°9 : dragon
N°10 : football

Vouloir à tout prix installer des cameras de vidéosurveillance ou des alarmes chez soi, et utiliser de tels mots de passe relève plus encore de la schizophrénie que du paradoxe. Il est certain que nous protégeons très mal nos données sur internet. Et ceci n’est pas une exclusivité Française.

Comment faire pour éviter de faciliter la tâche des pirates ?

Sachez que votre mot de passe est facile à pirater !
La chose la plus simple est de choisir un mot de passe à la fois compliqué pour le hacker, et simple à retenir pour nous. N’oublions pas de mélanger les signes dans un mot de passe. Les lettres majuscules et minuscules sont des signes différents, les chiffres, les symboles peuvent compliquer la chose. Par exemple, essayons de trouver une phrase, que nous retiendrons facilement, comme «MaMère-A56anS » ou « Je_suisNédanSle76 ». Ici, nous avons des combinaisons intéressantes entre toutes les composantes listées plus haut. Et c’est bien plus difficile à déchiffrer pour un hacker moyen.

A lire aussi : Les 5 mots de passe les plus courants et pourquoi ne pas les utiliser ?

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :
Télécharger Mot de Passe