Etats Unis : les hackers décident de réagir face à la législation anti-avortement

Etats Unis : les hackers décident de réagir face à la législation anti-avortement

juillet 2, 2022 Non Par admin

Depuis un certain moment, le droit à l’avortement n’est plus considéré comme un droit pouvant être constitutionnel.

Ce qui a poussé plusieurs états fédérés à prendre les mesures visant à l’interdire tout bonnement.

Dans ce contexte, un groupe de pirates informatiques, a décidé de participer à la protestation contre ces législation anti-avortement. Ces derniers ont manifesté leur engagement en attaquant des systèmes informatiques de gouvernements fédérés et des associations en faveur de cette interdiction de l’avortement.

Un des groupes qui ont été observés dans ces manifestations se fait appeler SiegedSec.

Cet article va aussi vous intéresser : Le groupe de pirates informatiques Maze aurait-il disparu ?

« Comme beaucoup, nous sommes aussi pro-choix, il ne faut pas se voir refuser l’accès à l’avortement. Comme pression supplémentaire sur le gouvernement américain, nous avons divulgué de nombreux documents et fichiers internes récupérés sur le serveur du gouvernement du Kentucky et de l’Arkansas. Ces documents contiennent de nombreuses informations personnelles des employés et bien plus encore », écrivent les hackers sur leur canal Telegram.

Le message aurait été publié depuis le 25 Juin. À ce message sont joints des documents récupérés suite à leurs attaques informatiques qu’on pouvait observer sur les photos publiées. Il était possible aussi de consulter un fichier zip qui contient quelques informations dérobées aux victimes.

Les données sont entre 7 et 8 Go de volume. C’est ce qu’explique les hackers. Selon ces derniers leurs actions ne vont pas s’arrêter là.

« L’attaque va continuer », notent les Hacktivistes. « Nos principales cibles sont toutes les entités pro-vie, y compris les serveurs gouvernementaux des États dotés de lois antiavortement », ont-ils précisé.

Étrangement même si cette action entre dans le cadre d’un engagement et d’une protestation, force de constater que ce n’est pas le mode opératoire habituel ou la ligne de conduite connue de ce groupe de pirates informatiques. Effectivement, SiegedSec est un groupe de hackers qui se sont revendiqués clairement être des Black Hats. C’est-à-dire du mauvais côté de la loi en apposition pour hackers White Hat.

Les Black Hat sont des cybercriminels qui ne font des actions que pour enfreindre la loi.

Alors on s’interroge de savoir comment appréhender cette participation de ces hackers.

« Pour info, on continuera quand même à faire des trucs de black hats », ont précisé donc les pirates de SiegedSec. Ces derniers ont l’habitude de voler des données sur le système informatique d’entreprise pour ensuite réaliser des actes de cyber malveillance.

Pourtant selon une analyse des spécialistes en sécurité informatique de DarkOwl, une société spécialisée dans la cybersécurité, le groupe des pirates en question aurait vu le jour seulement en février 2022. Ils se sont certainement formés suite à la crise qui oppose l’Ukraine à la Russie, une situation qui a ouvert la voie à un développement de la cyber malveillance à grande échelle.

« Depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie et la toute première cyberguerre mondiale qui a suivi, plusieurs nouvelles cyber cellules offensives ont fait surface », explique DarkOwl sur son site internet. « De nombreux groupes ont une mission strictement hacktiviste – mettre hors ligne les organisations commerciales et gouvernementales à travers la Russie – tandis que d’autres groupes s’appuient sur l’énergie collective des cyber opérations offensives généralisées pour atteindre avec succès des objectifs cybercriminels servant des intérêts personnels. Une nouvelle cyber cellule, apparue par coïncidence quelques jours avant l’invasion, a nommé son opération SiegedSec ». Peut-on lire sur le site internet de la société de sécurité informatique.

Malgré leur récente existence, ce groupe de cybercriminel aurait déjà attaqué plusieurs entreprises à travers le monde.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage