Le groupe de pirates informatiques Maze aurait-il disparu ?

Cela se justifierait avec plusieurs témoignages qui vont tous dans le même sens.

Par rapport à plusieurs d’observation, il semblerait que le groupe de cybercriminels assez célèbre dans leur secteur, ayant pour particularité l’utilisation de logiciel Maze, aurait cessé leurs activités.

Cet article va aussi vous intéresser : Un pirate informatique de 16 ans permet aux autorités policières d’identifier des coupables de viol

À titre de rappel notons que le groupe dont t-on parle ici est spécialisé dans les attaques au rançongiciel. Il cible généralement les grandes entreprises. Et les informations depuis le début de la semaine tourner sur plusieurs plateformes en ligne. Ce groupe serait prêt à tirer sa révérence. S’il ne l’a pas déjà fait.

Selon le média en ligne Bleeping Computer, ces cybercriminels sont sur le point de stopper définitivement leur activité. Cette supposition a été fondée par le fait d’une baisse d’activité significative du groupe. Ces 6 dernières semaines, laisser les pirates informatiques ont procédé à moins d’actions que d’habitude. Des personnes affiliées au groupe l’on même envisagé. Maze sera vers la fin de ces activités.

Par ailleurs, le média en ligne a remarqué lors des enquêtes que le site internet utilisé par le groupe de pirates informatiques pour divulguer les données personnelles volées lors de leurs cyberattaques dans le but de mettre la pression sur leur victime et puis un peu en train d’être purgé par des opérateurs. Les données sensibles portant sur certaines victimes de pirates informatiques sont en train d’être retirer peu à peu. Depuis le mercredi dernier, les noms de domaine utilisé généralement par le groupe pour rediriger les internautes vers son site habituel montre que ce dernier est inaccessible.

Contacté par la plate-forme Bleeping Computer, les pirates informatiques n’ont pas voulu faire de commentaire. Ils précisent néanmoins qu’ils feront un communiqué ces jours-ci pour expliquer l’évolution de leur statut. Il semblerait que, de nombreux hackers affiliés au groupe, ont déjà commencé à s’affilier à d’autres, tel que Egregor, l’équipe de hackers que l’on soupçonne d’avoir attaqué le célèbre éditeur de jeux vidéos Ubisoft. Comment le sait déjà les groupes tels que celui de Maze enfin fonctionnement qui procède par affiliation. Par exemple, le groupe de cybercriminels à l’origine du programme malveillant propose à l’heure service à d’autres acteurs du secteur, qui peut consister par exemple à s’introduire dans le réseau informatique au bout de quelques intimes ciblées et d’activer par exemple logiciel de rançonnage. Ainsi le groupe Maze par exemple peut lui se charger par la suite des négociations au niveau de la rançon et de la redistribution des potentiels gains.

C’est en 2019 que le groupe utilisant Maze a apparu sur le devant de la scène. Il a très vite attiré l’attention à travers ces applications assez inédites de l’utilisation des logiciels de rançonnage. Contrairement aux autres à l’époque, ce groupe a préféré utilisé les attaques ciblées contrairement aux attaques aveugles largement répandues. Ils sont aussi les premiers à avoir pensé créer un site internet pour revendiquer les attaques qu’ils initiaient. Un site utilisé aussi pour diffuser certaines informations collectées lors de la cyberattaque de sorte à non seulement confirmer la paternité des attaques informatiques, mais aussi mettre la pression sur les victimes pour qu’elles n’envisagent même pas refuser le paiement de la rançon. C’est là que le paiement des sommes très élevées ont commencé à être exigées.

L’une des premières victimes de ce groupe de pirates informatiques en 2020 est le groupe du BTP français, Bouygues construction. La méthode inédite du groupe a tellement fait sensation que plusieurs autres pirates informatiques s’en sont inspirés.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage