6 types de pirates informatiques que vous devez connaître

Depuis quelques mois maintenant, nous parlons beaucoup de pirates informatiques et de cybercriminalité alors que ces notions même continuent d’être obscures pour la plupart d’entre nous.

Derrière ces expressions qui ont l’air d’être simple, on peut aussi trouver une réalité que nous ignorons.

Cet article va aussi vous intéresser : Comment les hackers attaquent avec des rançongiciels ?

Dans cet article, nous avons décidé de vous énumérer les différents types de pirates informatiques.

1- Les White Hats

Les hackers appelés « White Hats » sont aussi connus sous la dénomination française de pirates éthiques. Ce sont des individus qui ont décidé de mettre leurs talents en matière de piratage informatique au service du bien commun. Ce sont généralement des professionnels qui travaillent dans le cadre de la cybersécurité.

Leur tâche consiste le plus souvent à trouver des failles de sécurité dans des systèmes informatiques ou des appareils numériques avant leur mise à disposition au grand public. Ils servent aussi de s’assurer que ces Vulnérabilités ne soient pas utilisées de manière malveillante. Si la plupart d’entre eux préfère travailler de façon solitaire, il n’est pas rare de les voir souvent se regrouper dans une communauté ou encore dans une association.

2 –  Les Blacks Hats

Les pirates informatiques classifiés dans la catégorie des « Black Hats » sont comme leur nom l’indique l’opposé des White Hats. Ce sont des cybercriminels. Des personnes qui agissent que dans une intention malveillante. Si leur motivation varie selon le contexte, dans la plupart des cas, ces criminels sont attirés par l’argent. Il passe le clair de leur temps rechercher des failles de sécurité et à les exploiter où les commercialiser. Ils sont aussi les responsables des virus informatiques et autres programmes malveillants en circulation sur internet.

3 – Les Grays Hats

C’est une catégorie de pirate informatique qui se trouve au centre des deux premiers. Si l’objectif de ce genre d’individus n’est pas forcément de nourrir un besoin individuel, c’est généralement des personnes qui n’agissent pas très souvent dans le cadre de la légalité. Ils peuvent avoir pour passe temps de dénicher des failles de sécurité pour ensuite le publier sur Internet au vu et au su de tout le monde peu importe les conséquences.

Généralement ils endossent la casquette de pirate informatique activistes. Dans tous les cas, si l’action dans un certain sens peut avoir un intérêt pour les consommateurs et les clients plateforme qu’ils attaquent, notamment en divulguant la vérité, il n’est pas rare qu’ils franchisent la limite de l’illégalité ou même celle du piratage informatique malveillant.

4 – Hacktivistes 

Ces pirates informatiques ont tendance à utiliser les mêmes procédés que les précédents. Cependant la particularité réside dans le fait qu’ils font tout leur possible pour demeurer dans la catégorie de l’activisme en social politique ou même intellectuel. L’objectif n’est pas de causer du tort mais plutôt d’aider.

Pour cela, ils vont jusqu’à commettre des actes de natures illégales. Ils apportent aussi leur soutien à des révolutions comme fut le cas lors de prépare arabe, ou dénoncent certaines situations qu’ils jugent anormales.

4 – Script kiddies

C’est une sous-catégorie des pirates informatiques Black Hats. En d’autres termes, il devra dans l’illégalité. L’expression strip-tease script kiddies est une dénomination péjorative qui est destinée à qualifier des hackers dont l’objectif est de faire télécharger des programmes malveillants capables de dégrader et site internet juste pour se faire un nom.

Dans la majeure partie des cas, les cybercriminels qui sont catégorisés dans ce lot sont des amateurs, des personnes avides de reconnaissance encore des curieux. On doit juste retenir qu’ils n’ont pas d’intention bienveillante.

5 – Lanceurs d’alerte 

Les lanceurs d’alerte sont des individus qui utilisent leurs compétences informatiques pour accéder à des systèmes informatiques, dérober des informations sensibles voire confidentielles pour ensuite les porter au grand public. Ils sont reconnus généralement par leurs aptitudes à être la source de fuites de données confidentielles.

Ces informations confidentielles qu’ils ont tendance à propager présente pour la plupart du temps est l’intérêt public voir général. S’ils sont catégorisés dans le cercle des personnes agissant dans l’illégalité, ce sont des individus qui ont pour intentions d’informer sur des situations qu’ils jugent grave ou importante. Mais certaines personnes parmi eux penchent vers le mauvais côté en commercialisant des informations confidentielles ayant des intérêts commerciaux.

6 – Cyberterroristes 

Dans un certain sens, on pourrait dire que ce sont des cyberactivistes comme ceux dont nous avons parlé plus haut. Cependant, ils n’agissent pas dans le but d’aider. Ils agissent dans l’objectif de détruire ou de porter un coup grave dans l’intention d’interpeller sur une situation qui juge importante. Ils font partie des cybercriminels considéré comme étant les plus dangereux à cause de la portée et de leurs actes si ceux-ci arrivent à réalisation.

Comme on le sait déjà, l’objectif d’un terroriste est de se faire entendre en ces mots la violence et la peur. C’est exactement ce que font ces cybers terroristes.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage