L’attaque du fisc Canadien a touché près de 11200 citoyens

Suite à attaque de Revenu Québec, le site fut automatiquement indisponible pour ces milliers d’utilisateurs journalières.

Durant quelques jours se fut le cas. Interrogé le gouvernement qui à sa charge la plateforme, se rend bien compte à rebours a été victime d’une attaque informatique, dont les effets peuvent peser lourd à l’avenir.

Cet article va aussi vous intéresser : Le piratage des milliers de comptes fiscaux en ligne

Cela fait plus de 3 incidents liés à la sécurité informatique qui ont compromis les informations personnelles de millions des citoyens canadiens. Si aujourd’hui l’attaque du fisc a été maîtrisée, il n’en demeure pas moins que cela se lève toujours les mêmes d’interrogation. Celui de la vulnérabilité des systèmes d’information tant public que privés. Au passage le site du fisc Canadien a été rétabli il y a quelques jours de cela. Le lundi dernier déjà, fonctionnaire du gouvernement fédéral parlaient de cette à faire lors d’une conférence de presse à Ottawa.

Selon les informations qui sont parvenues au public concernant l’incident informatique de sécurité, il a été mentionné que le système informatique de Revenu Québec a cédé face à une attaque par bourrage de justificatif. Une attaque qui visait le gouvernement canadien et qui a pu être maîtrisé dans les délais les plus illimités selon une déclaration directeur principal de l’information du gouvernement du Canada par intérim Marc brouillard.

Pour faire le point sur les 3 attaques qui ont ciblé les systèmes informatiques du gouvernement Canadien, notons la première qui a débuté exactement le 16 août dernier, les cybercriminels avait procédé aussi par bourrage de justificatif. Une attaque qui leur a permis de pouvoir arroser ses informations telles que les mots de passe et les noms d’usager de près de 9000 comptes CléGC, les informations utilisées par les 30 ministères et agence du gouvernement canadien. En tout, les cyberattaques en ont réussi à avoir accès à 3400 comptes d’agence, tous lié au Revenu Canada.

« Les comptes touchés ont été annulés dès que l’attaque a été découverte, note M. Brouillard, et les ministères contactent maintenant les citoyens concernés pour leur indiquer comment obtenir une nouvelle CléGC. La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a été prévenue de cette attaque mardi dernier, soit trois jours plus tard, a encore, qui n’a pas voulu s’avancer sur l’identité de ses auteurs. ».

Pour ce qui en est de la seconde attaque informatique, elle ne visait pas précisément l’ARC. Précisément la semaine dernière, et a permis aux cybercriminels d’avoir accès à près de 2200 dossiers privée des usagers de l’ARC. La cyberattaque s’est fondée sur une faille de sécurité du système informatique. Une faille qui a permis aux cybercriminels de pouvoir contourner une question de sécurité généralement utilisé pour authentifier les usagers. Selon les spécialistes du gouvernement la vulnérabilité a été corrigée depuis sa découverte.

Pour la troisième attaque informatique, les détails concernant le déroulé de cet incident n’ont pas en quoi étaient véritablement détaillés par les autorités. Tout ce que l’on sait, elle aura lieu le samedi dernier, ce qui a obligé l’ARC, à rendre indisponible, ces trois services en ligne « – Mon dossier, Mon dossier d’entreprise et Représenter un client. »

« Nous étions très confiants que le contrôle était bien, mais après [les événements impliquant] la CléGC, nous avons remarqué une attaque le samedi et nous avons décidé [alors] de bloquer et fermer notre portail, » a signifié Annette Butikofer, commissaire adjointe et dirigeante principale de l’information à l’ARC.

Pour résumer, il a été soulevé que près de 11 200 Canadiens ont été victimes de ces attaques informatiques de manière générale.

Selon les Mme Butikofer, « le service Mon dossier d’entreprise est cependant fonctionnel à nouveau, de sorte que les employeurs qui veulent présenter une demande de subvention salariale peuvent le faire dès maintenant. Les deux autres services de l’ARC – Mon dossier et Représenter un client – devraient être rétablis en milieu de semaine. »

En attendant l’ouverture des services en ligne encore indisponible, il a été mis à la disposition des Canadiens qui sont désireux de mener certaines actions.

Sur ce point, M. Brouillard, notait ceci : « C’est souvent dans ces attaques-là que les informations sont revendues sur le dark web, c’est une accumulation de plusieurs [informations piratées], alors ce serait possible qu’on ne soit jamais capable de préciser exactement la source ».

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage