Le télétravail et la confiance numérique

Aujourd’hui la transition numérique est plus que visible.

C’est une chose qui est d’actualité car bon nombre d’organisations au regard la crise sanitaire à coronavirus, ont dû migrer précipitamment vers les solutions numériques. La transition numérique s’en trouve alors accélérée. Les outils de collaboration à distance se multiplient et le visage explose littéralement. Le concept de travail au bureau est en train de s’étirer peu à peu pour faire place à des espaces virtuels de collaboration. Un espace virtuel qui favorise beaucoup plus l’agilité la cité des échanges. Pourtant si l’évolution peut présenter plusieurs avantages, on ne va quand même pas occulter les questions véritables : celles qui font référence à la cybersécurité.

Cet article va aussi vous intéresser : En matière de cybersécurité, la confiance n’exclut pas la vigilance

« La crise de la Covid-19 représente pour toute organisation un accélérateur majeur de sa transformation numérique, mais aussi un recours accru au télétravail. En France, le taux de télétravail, régulier ou occasionnel, s’inscrivait déjà dans une courbe ascendante et était passé de 25 à 30 % de 2017 à 2019[1]. La pandémie a encore accentué ce phénomène, parachevant la transformation des entreprises. L’idée même d’espace de travail a évolué : le bureau unique au sein des murs de l’entreprise ou même des administrations s’est effacé pour laisser place au flex office et au travail à distance. L’entreprise est véritablement devenue hybride, faisant part au « tout dématérialisé ». Les organisations tendent désormais à se rapprocher d’un modèle « As à Service », au sein duquel les collaborateurs bénéficient partout et tout le temps d’un accès à leurs applications et logiciels. », analyse de Romain Delval, le Directeur des Opérations Certigna.

Avec le premier confinement, plusieurs entreprises à travers le monde ont opté pour le télétravail. Comme nous l’avons mentionné plus haut, cette migration s’est faite dans l’urgence. Situation qui a créé une faille de sécurité énorme dans plusieurs informatiques. Car les employés ont dû utilisé dans ces conditions leurs propres outils informatiques dans certains cas. « La continuité de l’activité économique a donc été parfois synonyme d’assouplissement ou de dégradation des règles de sécurité informatique, et de façon générale, d’augmentation des cyber risques due à l’élargissement du périmètre d’attaque offert aux cybercriminels. Dans ce contexte, la protection du SI inclut également les télétravailleurs et la « digital workplace ». » souligne Romain Delval.

Une situation qui s’avère comme une nécessité lorsqu’on sait que des pluies l’année 2019, les cyberattaques se sont multipliées littéralement par 4 surtout en début de la crise sanitaire à coronavirus. Les menaces cyber les plus grandissante tel que les attaques au logiciel de rançon et le phishing peuvent avoir des conséquences non négligeables sur l’évolution des entreprises ainsi que leur activité économique.

Au vu de cela il est recommandé de mettre en place un ensemble de plateforme nécessaire pour améliorer l’espace de travail virtuel. À ce propos, Romain Delval conseille : « Pour protéger son SI étendu et réduire son exposition aux cybermenaces, il est nécessaire d’assurer la sécurité de ses échanges et de ses données. Il est alors fondamental de sécuriser le travail à distance tout en respectant l’agilité et la fluidité nécessaires à son activité. Cela passe notamment par différentes actions fondamentales :

·         Protéger son site internet grâce à des certificats SSL 

·         S’authentifier de façon sécurisée et certifier ses échanges électroniques grâce à l’usage de certificats numériques

·         Signer ses documents à distance tout en leur conférant une valeur juridiquement probante grâce à la signature électronique

·         Assurer la datation de factures, fiches de paies et autres documents grâce à de l’horodatage qualifié

·         Garantir l’authenticité et l’intégrité de documents imprimés ou numériques

·         Héberger ses données dans un environnement de confiance, sécurisé et conforme au Règlement européen sur la protection des données (RGPD). »

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage