Macmillan victime d’une attaque informatique

Macmillan victime d’une attaque informatique

juillet 6, 2022 Non Par admin

Le 25 juin dernier, le groupe d’édition à l’échelle internationale Macmillan Publishers se trouve confronté à une difficulté sans précédent.

Selon les dirigeants de l’entreprise multinationale, leur système informatique est pris en otage par des hackers.

Cet article va aussi vous intéresser : Piratage informatique : pourquoi les hackers vous cible-t-il précisément ?

On parle ici d’un incident de sécurité qui implique des serveurs internes ainsi que le système informatique de base de l’entreprise.

Cette situation a contraint la société à fermer ses portes. Depuis le 27 juin, celle-ci a du mal à continuer ses activités comme il se doit. À plusieurs tentatives de remettre en fonction des systèmes informatiques, l’entreprise s’est retrouvée face à des échecs. Que ce soit les commandes, les messageries ou encore les retours des ouvrages, les choses deviennent impossibles à gérer.

C’est à partir du 27 juin que l’éditeur international a averti ses clients sur sa situation. Celui-ci a mentionné un incident de sécurité dans le mail envoyé, expliquant être contraint de fermer ce bureau car les employés n’arrivent pas à travailler.

Le 28 juin, les choses ne semblent pas du tout s’améliorer. Malgré la déclaration rassurante des dirigeants de l’entreprise qui affirmait avoir fait des progrès, la société restait de toute manière fermée que ce soit virtuellement ou physiquement.

Il faut préciser que la cyber attaque a touché principalement les bureaux de Macmillan situé en Grande-Bretagne. Le pôle américain quant à lui n’est pas touché.

« Macmillan a récemment connu un incident de sécurité, qui implique le cryptage de certains fichiers de notre réseau. […] Par mesure de précaution, nous avons immédiatement mis les systèmes hors ligne pour éviter tout impact supplémentaire. Nous travaillons activement avec des spécialistes afin d’enquêter sur la source de ce problème, de comprendre son impact sur nos systèmes et de rétablir la pleine fonctionnalité de nos réseaux dès que possible », a expliqué le siège de Londres.

Selon la dirigeants du pôle londonien, l’objectif actuel est de : « remettre en place un « environnement de travail sécurisé, et faire en sorte que les demandes des clients puissent être prises en compte. Macmillan n’est actuellement pas en mesure de traiter, recevoir, ou expédier des commandes. ».

Depuis l’attaque informatique, c’est sur Twitter qu’on peut apprendre sur les employés et leurs témoignages. Si d’autres semble être désolé de la situation il y en a plusieurs qui on rigole

« Vos amis éditeurs de Macmillan ne vous ignorent pas, nous ne sommes tout simplement pas en mesure d’accéder à nos emails pour voir vos échéances, vos propositions et vos suivis pour le moment », a ainsi souligné Megan Lynch, éditrice chez Flatiron Books, qui fait l’une des branches du groupe Macmillan.

Certains employés ont même essayé un peu d’humour dans cette situation.

Cependant, sur les réseaux sociaux aucune communication officielle n’a été faite par le groupe Macmillan. Cependant aux dire du PDG de Barnes & Noble, mais sinon que subit le groupe ne va pas affecter d’une certaine manière la vente de ces produits, « à moins que quelque chose de cataclysmique ne se soit produit », comme il l’a noté, dans une interview accordée Wall Street Journal. Toutefois il faut mentionner que le site internet public du groupe Macmillan est toujours accessible.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage