Piratage informatique : pourquoi les hackers vous cible-t-il précisément ?

Piratage informatique : pourquoi les hackers vous cible-t-il précisément ?

juin 11, 2022 Non Par admin

N’importe quel utilisateur de service numérique est en mesure de savoir aujourd’hui que la cyber malveillance a le vent en poupe.

D’une manière ou d’une autre, les cybers malveillants étendent leurs activités et continuent de plus belle à réaliser de belles promesses au détriment de tous les utilisateurs.

Les organisations publiques, les entreprises et même les particuliers, sont tous concernés par cette vague surprenante de cyber malveillance. Il faut donc penser à se protéger.

Cet article va aussi vous intéresser : Les structures financières, cibles privilégiées des hackers ?

Toute initiative de protection varie selon le contexte de chacun. De manière certaine, il faut d’abord comprendre les raisons qui peuvent motiver un cybercriminel à s’en prendre à un système informatique en particulier. Effectivement les types d’attaque informatique, les méthodes utilisées varient selon l’objectif du pirate informatique et la nature même de la victime. Si certains exploitent les failles de sécurité logicielles, d’autres se concentrent beaucoup plus sur le phishing ou la corruption de port. L’utilisation de cassage de mot de passe ou tout autre méthode est de mise.

Ce qui signifie certainement que pour être en mesure de se défendre correctement, il faut pouvoir d’une certaine manière déterminer la raison qui pourrait pousser un hacker à s’en prendre à votre système informatique. Cela peut faciliter le déploiement d’une quelconque politique de sécurité en réduisant au maximum les faiblesses.

Dans cet article, nous allons vous donner quelques caractéristiques d’attaques informatiques qui peuvent d’une manière ou d’une autre vous cibler.

Ces mêmes caractéristiques varient selon la motivation de pirates informatiques.

Voici 4 des raisons les plus courantes qui motivent un hacker à s’en prendre à un système informatique.

1 – L’argent

Force est de constater que la majorité des attaques informatiques ou tentatives d’attaques liées à la sécurité sont liées à des questions d’argent. Effectivement, il a été observé plus d’activités qui visent à voler vos données financières et les mots de passe de vos comptes en ligne. En clair, chaque fois que vous vous connectez en ligne, dites-vous qu’il y a des personnes qui cherchent à voler vos informations pour vider votre compte en banque. En outre, selon le géant américain du numérique IBM, en 2004 les violations de données ont causé des dommages évalués à hauteur de 3,86 millions de dollars. En 2021 les mêmes dommages pour les mêmes raisons ont été évalués à hauteur de 4,24 millions de dollars américains. Selon les estimations des spécialistes, il faut s’attendre à ce que cela augmente dans les années à venir.

Au-delà des attaques ciblant les particuliers, ces dernières années ont mis en avant un type de cyber malveillance qui fait constamment là une des journaux. Les attaques aux rançongiciels. C’est l’archétype même de l’attaque informatique qui est causé par la pas du gain. En effet les cybercriminels prennent en otage des systèmes informatiques et demandent en échange de la clé de déchiffrement de ce système, le versement d’une rançon.

2 – L’Hacktivisme

Dans ce format, les hackers derrière leurs claviers ne cherchent pas à nuire pour nuire tout simplement. C’est généralement des personnes qui agissent dans le but de dénoncer des choses qu’ils jugent inacceptables. Ce genre de pratique se résume à combattre pour défendre une idéologie ou une idée politique sociale ou religieuse. Il peut arriver souvent qu’ils soient confondus avec des terroristes à cause de leur mode opératoire qui se ressemble fortement. Mais la plupart du temps, les pirates informatiques dans le contexte de l’activisme cherchent plutôt à dénoncer ou influencer la prise d’une idée. Le groupe de Hacktivistes le plus célèbre est Anonymous qui sont intervenus à plusieurs reprises dont différents points dans le monde.

3 – Le cheval de Troie

Ce n’est pas le programme informatique donc il est question ici. On parle plutôt de la personne qui en interne permet au hacker, de manière volontaire ou non, d’accéder illicitement à un système informatique. Comme le dit plusieurs spécialistes en matière de sécurité informatique, le point faible de la cybersécurité est l’humain. À plusieurs reprises il a été prouvé, que l’erreur humaine ou l’agissement volontaire d’une personne en interne d’une organisation a facilité une intrusion du système de cette dernière. Ce qui signifie que, les employés, les dirigeants, les fournisseurs, les sous-traitants et même les partenaires peuvent être les causes d’une attaque informatique réussie.

4 – La vengeance

Des fois, des organisations subissent des attaques informatiques de personnes qui agissent purement dans le but de nuire. Il peut s’agir d’un employé licencié dans des conditions particulières, d’une personne ayant une aversion particulière pour l’organisation concernée, ou tout simplement un terroriste. Ce dernier déploie tous les moyens dans le but de nuire à l’organisation de la cible. Dans ce cas des figures, il n’est pas rare que les techniques utilisées soient des attaques de type déni des services distribués (DDOS), dans le but de saboter le fonctionnement correct du système informatique. Il y a aussi les cas où cette personne fait fuiter volontairement des données sensibles voire confidentielles. Il peut même arriver qu’elle vende ces informations qu’elle a réussi à obtenir suite à son piratage informatique.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage