Technologie quantique : les entreprises doivent se préparer à la menace que représente ce nouvel outil

Technologie quantique : les entreprises doivent se préparer à la menace que représente ce nouvel outil

juin 11, 2022 Non Par admin

Dans le domaine de l’informatique quantique, les progrès continuent de s’accélérer.

Peu à peu, on constate les résultats de ces nombreuses années de recherches sur le développement d’un potentiel ordinateur quantique. Déjà, on commence à tester certaines applications et déterminer jusqu’à quel point cette nouvelle technologie peut révolutionner le domaine de l’informatique.

Cet article va aussi vous intéresser : Sécurité informatique et informatique quantique : les autorités américaines se préparent

Dans un rapport publié récemment par CapGemini, les chercheurs ont essayé d’une manière ou d’une autre à déterminer les conséquences potentielles de la technologie quantique dans plusieurs domaines.  Le résultat de cette recherche s’intitule « Quantum technologies : How to prepare your organization for a quantum advantage now », pour Technologies quantiques : Comment préparer dès maintenant votre organisation à un avantage quantique.

La recherche a été réalisée auprès de plusieurs responsables projets de la sécurité informatique d’environ 850 entreprises localisées. Elle prend en compte les chercheurs, les dirigeants, les investisseurs en capital-risque mais aussi les universitaires œuvrant dans le secteur de l’informatique quantique.

Si aujourd’hui, nous sommes juste au début de cette nouvelle ère, ils n’en demeurent pas moins que plusieurs investisseurs ont déjà commencé à s’intéresser à l’informatique quantique. Que ce soit en France ou à travers le monde entier, les start-up qui travaillent dans le domaine de fond pour continuer leur recherche.

Pourtant, « les organisations en sont encore au stade des proof of concept » décrit le rapport de CapGemini publié durant le mois d’avril dernier.

À titre de rappel Capgemini est une entreprise spécialisée dans la transformation numérique et la fourniture de service technologique et d’ingénierie. L’entreprise se place comme étant loin des leaders du secteur.

Au Pays-Bas et en Chine, 40 % des organisations ont déjà intégré dans leur projet en interne l’utilisation de la technologie quantique. En France c’est un quart des entreprises.

Toutefois il faut reconnaître que l’intégration de cette nouvelle technologie apporte un changement assez particulier mais radical. Ce qui doit pousser les entreprises à revoir leur manière de gérer certains problèmes liés à l’optimisation de leur Supply Chain.

Avec la pandémie à coronavirus, les failles de sécurité au niveau de la chaîne d’approvisionnement, ont prouvé que beaucoup d’entreprises ont trop de failles dans la gestion de leur informatique. Déjà les entreprises sont confrontées à une cyber malveillance beaucoup trop puissante. Que sera-t-il avec l’informatique quantique.

En pratique, on a déjà commencé à déployer des solutions de cryptographie post-quantique. En attendant l’émergence complète de cette technologie, il est clair que dès maintenant il faut se préparer. Toutes les entreprises doivent parler en termes de sécurité quantique.

« L’informatique quantique permettrait également la découverte de matériaux légers et robustes ou de nouveaux médicaments. À mesure qu’ils deviennent plus petits, plus efficaces sur le plan énergétique et moins chers, les capteurs pourraient aussi jouer un rôle transformateur dans tous les secteurs. Ils peuvent accélérer la précision des mesures, notamment dans les secteurs de la santé/du diagnostic, de la défense, de l’automobile, du génie civil, de la construction, du pétrole/gaz, de l’espace et la cybersécurité avec le projet OpenQKD. », peut-on lire dans le rapport.

Les entreprises aujourd’hui sont sur le qui-vive pour ne pas rater l’utilisation de la technologie quantique quand elle pourra être opérationnelle de manière officielle. Cela y va de l’avantage concurrentiel. Sur des entreprises interrogées lors de l’étude réalisée par CapGemini, certaine d’entre elles ont reconnu avoir déjà développé un ensemble de produits qui doivent intégrer la technologie quantique dans le développement de leur processus.

« Une fois que ces technologies seront suffisamment matures, il y aura probablement une forte concurrence pour les compétences ou les ressources. Les entreprises qui les ont déjà mises en place seront susceptibles d’acquérir un avantage significatif sur leurs pairs », note la société Capgemini.

50 % des organisations qui travaillent aujourd’hui dans le domaine de l’informatique quantique ont reconnu qu’elles s’attendaient à ce que cette technologie puisse être utilisée dans un cadre commercial d’ici 3 à 5 années.

« L’informatique quantique peut aider à simuler de nouveaux matériaux photovoltaïques qui améliorent l’efficacité ou réduisent les coûts de fabrication des panneaux solaires. », note le rapport.  « Même si les technologies quantiques existent depuis quelques décennies, la technologie n’en est encore qu’à ses balbutiements pour ce qui est des applications commerciales. Un peu comme l’Internet des années 1980 et l’informatique peu après l’invention du transistor. », précise Capgemini.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage