TikTok essaie de rassurer les autorités américaines

TikTok essaie de rassurer les autorités américaines

juillet 4, 2022 Non Par admin

Récemment les Américains étaient dans une procédure pour exclure le réseau social du marché des États-Unis.

Face à cette dynamique qui depuis un certain moment pèsent en guise de danger, le réseau social a pris l’engagement de prendre toutes les mesures nécessaires, afin de répondre aux exigences émises par le gouvernement américain pour ce qu’il en est de la protection des données des utilisateurs américains ainsi que des accès hors des États-Unis.

Cet article va aussi vous intéresser : Le réseau social Tik-Tok frappé d’une vulnérabilité

D’une manière ou d’une autre le réseau social veut montrer au gouvernement américain sa bonne foi.

À l’égard des sénateurs américains, les responsables de TikTok, ont déclaré solennellement prendre les mesures qu’il faut dans le but de préserver les données personnelles des Américains, et d’éviter tout accès non autorisé en dehors du territoire américain à ces informations. Cette mesure de protection concerne aussi bien le gouvernement chinois, que les employés de la maison mère de TikTok, le groupe Bytedance.

Cela fait suite à une communication de la maison mère de l’entreprise, qui par la suite a été publiée par le New York Times et confirmée par TikTok à l’Agence française de presse. Cette lettre a été délivrée à 9 sénateurs républicains américains. C’était en réponse à des questions qui ont été soulevées par ces mêmes sénateurs préalablement en ce qui concerne le stockage et l’accès des données personnelles des utilisateurs américains de TikTok.

Le mois dernier en mi-juin, la plateforme de divertissement avait déclaré que, toutes les données des utilisateurs américains les réseaux sociaux seront dorénavant ce qui est sûr des serveurs du groupe Oracle basé aux États-Unis.

Cela faisait suite à un scandale, où il avait été mentionné que des employés de la maison mère de TikTok, basé en Chine, avaient accès aux données des utilisateurs américains. Même si cela répondait à une exigence protocolaire très solide comme l’avait mentionné le réseau social, cette situation n’a pas véritablement plus aux autorités américaines.

« Le Parti communiste chinois ne nous a pas demandé de partager ces données », a tenu à préciser TikTok. « Nous n’avons pas transmis au PCC des informations relatives aux utilisateurs américains et nous ne le ferions pas si on nous le demandait ».

Dorénavant, comme l’a mentionné le groupe chinois derrière TikTok, dans la mesure où les ingénieurs de l’entreprise voudront travailler sur les algorithmes qui font fonctionner la plateforme, ils le feront dorénavant depuis l’environnement informatique formé par l’américain Oracle. Et cela sans extraction d’aucune donnée quelconque.

Par ailleurs, on n’oublie pas que le réseau social est déjà dans le viseur du comité des investissements étrangers aux États-Unis, le CFIUS, qui est une agence gouvernementale chargée de veiller à la sécurité de l’investissement étranger pour la sécurité nationale américaine.

Il faut quand même mentionner que cela fait des années que le gouvernement américain à l’œil sur la gestion de données de l’application. Sous le mandat de Donald Trump, ce gouvernement a essayé de faire céder les activités américaines et européennes du TikTok à Oracle. Il avait même été pris plusieurs décrets dans le but d’interdire les services du réseau social sur le territoire américain. Des décrets qui ont été par la suite révoqués par Joe Biden lorsqu’il est venu au pouvoir aux États-Unis. Mais ce changement de pouvoir n’a pas pour autant altérer la méfiance des autorités américaines à l’égard de la plateforme gérée par les Chinois.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage