Tous les articles par admin

Passionner l'informatique, nous travaillons dans la sécurité informatique afin de proposer des conseils à nos lecteurs pour qu'ils évitent de se faire pirater leurs comptes et leurs mots de passe.

Quand une vidéo devient la cause de votre piratage

Une simple vidéo permet de pirater des millions de smartphones Android.

Apparemment, il existerait une faille sur le sur le Framework du système Android media par lequel des pirates profiteraient pour corrompre les mobile sur Android.

Cet article va vous intéresser aussi : Le système d’exploitation des mobile Android piraté par « l’agent Smith »

Il est vrai que Google ait proposé un patch de sécurité depuis le début du mois de juillet cependant la menace demeure. Des millions de smartphones restent encore vulnérables à ce mal. Bon nombre il faut le noter, d’utilisateurs ignore la menace et n’ont pas mis à jour leurs système. Soit par défaut de connaissance de la faille ; soit pour l’indisponibilité du patch pour certains modèle de smartphone. D’autant plus qu’il y a un développeur qui propose des fichiers vidéo vérolés qui montrent cette faille en action.

Pour réussir le piratage, par cette voie, le pirate pousse sa victime à lire une vidéo dans laquelle il aurait placé un virus. Cette vidéo corrompu étant modifiée par le lecteur originel d’Android. Par cet fait, le pirate peut prendre le contrôle du téléphone. Dans ce contexte les utilisateurs sont invités à surveiller les irrégularités de leurs téléphones. Les smartphones infectés ont tendance à devenir lents à l’utilisation. Il augmente les l’utilisation de données internet. Certains paramétrages seront activés sans le consentement du détenteurs de smartphone. Aussi dès la disponibilité du patch de sécurité, Google incite tout les utilisateurs d Android de suivre les procédures de mise à niveau.

Marcin Kozlowski, un développeur Android a mis en ligne une démonstration de la faisabilité du concept (ce que les anglo-saxons appellent « proof of concept ») sur le site GitHub. Il proposerait sur son compte plusieurs fichiers qui pourraient provoquer le bug des smartphones Android. Ainsi que des explications détaillées… une compilation d’informations et d’astuces qui devrait faciliter la tâche de potentiels hackers souhaitant exploiter malheureusement cette faille pour injecter du code arbitraire sur des smartphones qu’ils cibleraient. Le blog The Hacker News note cependant que pour l’attaque ne fonctionne, il faut que le fichier vidéo soit ouvert tel qu’il est : les applications de messageries comme WhatsApp et Facebook Messenger compressent automatiquement les vidéos, ce qui a pour conséquences de distordre leur code malicieux.

Pour se protéger contre cette vulnérabilité, deux conseils sont données t à suivre au pied de la lettre : en premier lieu, il faut mettre à jour votre smartphone dès qu’un patch de sécurité sera disponible. A plus forte raison, s’il vous arrive de voir dans vos notifications que la mise à jour corrigera la faille servant au piratage (CVE-2019-2107). Le second conseil, c’est de ne jamais, en voulant, lire des vidéos de sources inconnues en dehors des applications de messagerie comme WhatsApp et Facebook Messenger.

Comme quoi les applications Android sont constamment mises à l’épreuve. Leur popularité, la cause de toutes ces attaques n’en pâti pas pour le moment. Google propose toujours des solutions pour sécuriser les mobiles de ses utilisateurs. Mais la meilleure protection vient de soit même. Les utilisateurs doivent adopter de bonnes pratiques.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage

Changer de mot de passe Twitter

Changer de mot de passe est l’une des dispositions les plus recommander dans l’univers du numérique.

Il prévient contre le piratage et permet de sauvegarder la sécurité de son compte en ligne. Dans le cadre de Twitter, nous vous donneront les astuces pour modifier votre mot de passe. Ce qui est différent de notre précédent article ou il était question de récupérer son mot de passe égaré.

Cet article peut aussi vous intéresser : Comment récupérer mon mot de passe Twitter ?

Comment modifier votre mot de passe une fois connecté sur son compte ?

Etape 1 : Une fois connecté sur votre compte, cliquez sur l’icône, Ensuite dans la barre de navigation et choisissez « Paramètres et confidentialité ».

Etape 2 : Cliquez Sur l’onglet « Compte » et celui marquant « Mot de passe ».

Etape 3 : Inscrivez votre mot de passe en vigueur.

Etape 4 : Choisissez un nouveau mot de passe.

Etape 5 : Enregistrez vos nouvelles dispositions en cliquant sur « Enregistrer ».

Cependant, si vous pouvez vous connecter mais que vous ne vous rappeler pas de votre mot de passe, Twitter vous donne la possibilité de vous faire envoyer un email ou un message de réinitialisation du mot de passe en allant sur la page de « paramètres Mot de passe ».

Vous pouvez aussi pirater un compte Twitter en utilisant le logiciel PASS RECOVERY :

A partir d’un email, d’un login utilisateur ou d’un numéro de téléphone, PASS RECOVERY va automatiquement pirater le mot de passe Twitter et l’afficher sur votre écran.

Vous pouvez le télécharger ici : https://www.passwordrevelator.net/fr/passrecovery.php

D’abord voyons la réception du message de réinitialisation par message. Car c’est plus ergonomique que l’email.

Pour que cela se fasse, il faut associer son numéro de téléphone à son compte Twitter dans les paramètres Mobile, vous pouvez alors faire réinitialiser votre mot de passe par SMS.

Etape 1 : Sur la page « Mot de passe oublié ? », inscrivez votre numéro de téléphone, votre adresse email ou votre nom d’utilisateur Twitter.

Etape 2 : inscrivez votre numéro de téléphone et cliquez sur « Rechercher ».

Etape 3 : Le message « Envoyer un code par SMS à mon numéro de téléphone » se terminant par [***] s’affichera. Tapez ensuite sur « Continuer ».

Etape 4 : Twitter vous enverra alors un code à six chiffres, qui ne sera valable que pendant quinze (15) minutes.

Etape 5 : Tapez par la suite ce code dans le champ de texte se trouvant sur la page de réinitialisation du mot de passe et cliquez sur « Envoyer ».

Etape 6 : On Vous demandera ensuite de choisir un nouveau mot de passe.

Toutefois, il faut ajouter que la réinitialisation de mot de passe par SMS n’est pas disponible pour certains comptes. Les comptes qui ont activé la vérification de connexion. Vous ne pouvez donc pas réinitialiser votre mot de passe que par email dans le cas contraire.

Quelques minutes peuvent s’écouler avant que vous ne receviez le code de confirmation. Si vous ne recevez toujours pas le code au bout de quelques minutes, écrivez et envoyer le mot « AIDE » à votre numéro court Twitter afin de vous assurer que vous recevez bien les notifications SMS de Twitter.

Si vous ne recevez rien en retour, obtenez de l’aide sur Twitter par SMS ou utilisez l’option de réinitialisation du mot de passe par email.

Il arrive des fois que vous recevez souvent des emails de réinitialisation du mot de passe que vous n’avez pas sollicités. Vous avez la possibilité de faire en sorte que des informations supplémentaires soient exigées pour toutes les demandes de réinitialisation du mot de passe soir Via « twitter.com ».

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage

 

Facebook est-il beaucoup piraté ?

Facebook est le réseau social le plus utilisé au monde avec près de trois (3) milliards d’utilisateurs.

Son fondateur est Mark Zuckerberg. Facebook est un réseau social en ligne qui permet à ses utilisateurs de publier des images, des photos, des vidéos, des fichiers et documents, d’échanger des messages, joindre et créer des groupes et d’utiliser une variété d’applications » (Wikipédia, Facebook)

Sa popularité est aussi ce qui le rend aussi dangereux. En effet, Facebook attire de plus en plus d’utilisateurs pour des raisons diverses. Certains pour des raisons peu légales. Depuis 2012, il est pratiquement impossible qu’un jour se passe sans que le célèbre réseau social ne soit piraté. Pour Répondre à notre question de début, Facebook est de loin l’un des sites les plus piraté au monde. Dans notre article, nous vous donnerons les raisons d’une telle affirmation et les causes qui pourraient bien légitimer la raisons de ces piratages massifs.

Lisez cet article, vous y trouverez des astuces utiles : Mon profil Facebook a été piraté, que faire ?

Facebook est-il si piraté que ça ?

Le réseau social a annoncé en 2018 avoir subi une attaque majeure mettant en péril les données personnelles de quelque cinquante (50) millions d’utilisateurs. Dans la même année, Facebook a subi une fuite de données concernant environ quatre-vingts sept (87) millions d’utilisateur dans l’affaire impliquant la firme Cambridge Analytica.

Il existe des outils pouvant pirater un compte Facebook en quelques minutes seulement.

Le logiciel PASS FINDER pirate des mots de passe Facebook à partir d’un email, d’un numéro de téléphone ou d’un login-ID.

Vous pouvez le télécharger ici https://www.passwordrevelator.net/fr/passfinder.php

A ce stade. La véritable question, c’est de savoir pourquoi Facebook est autant piraté. Et par qui ?

Pourquoi Facebook est-il autant piraté ?

Diverses raisons expliquent les raisons du piratage incessant du célèbre réseau. Nous pouvons distinguer deux types de causes. Les causes personnelles et Les causes économiques. Mais dans les deux (2) cas, nous sommes face à une infraction.

Les raisons personnelles

Il arrive souvent que les comptes Facebook soient piratés par des proches des victimes. Cela peut être des parents curieux de savoir comment leur(s) enfant(s) se comporte(nt) sur le réseau social. Le but est à ce niveau de le(s) surveiller. Mais il n y a pas que les parents. Nous avons aussi des conjoints jaloux ou trop protecteurs. Où cela pourrais être les l’ex conjoints ou compagne, des amis où amoureux (se) secret(e). Autant de possibilité que de personnes. Comme quoi, personne n’est à l’abri d’un potentiel pirate qui dans la grande partie des cas es un proche.

Les causes économiques

Ici, le but est de mener des actions qui pourraient rapporter de l’argent. Par quels moyens? Bah nous avons d’abord l’usurpation d’identité. C’est une pratique qui permet au pirate de soutirer de l’argent aux proches de sa victime. En se faisant passer pour cette dernière, le cyber délinquant pourras inventer un problème (de santé ou de besoin d’assistance) pour tromper la vigilance des proche de la victime. C’est une pratique courante et très efficace

Par ailleurs, nous avons le vol de données personnelles. C’est le fait de de pirates qui en veulent à votre portefeuille directement, si possible, à celui de vos proches si possible. Le vol de données peut être le fait d’un pirate isolé ou d’un groupe de hackers. Il peut se faire de façon individuelle ciblant précisément des particuliers ou de façon groupé par une super attaque qui souvent est très éclair. Les données souvent ciblées sont :

– les numéros des cartes de crédits

– les numéros de sécurité sociale

– de comptes bancaires, d’épargne retraite ou encore d’assurance.

– les identifiants et mots de passes des victimes ciblées.

Comment protéger contre ce fléau ?

Mark Zuckerberg disait « Nous avons la responsabilité de protéger vos données et si nous ne pouvons pas le faire, nous ne méritons pas de vous servir »

Le réseau lutte constamment contre ce genre d’attaque, qu’il soit isolé ou groupé. Plusieurs mise à jour sont constamment disponible et les protocoles de sécurité évaluer et réadapter à chaque instant. Cependant, la protection ne saurait être totale si les utilisateurs eux même ne font pas d’effort de leurs côté.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage



Une bourse de Cryptomonnaie se fait pirater au Japon

« 28 millions d’euros piratés à la bourse de crypto monnaie de Tokyo ».

Quel fut la surprise de la firme qui gère la société de crypto-exchange BitPoint : près de trois virgule cinq (3,5) milliards de yen ont été dérobé de la caisse numérique, s’évaluant à près 28 millions d’euros. La société a stoppé ses activités dès lors que le piratage a été découvert.

Cet article peut aussi vous intéresser : Le Bitcoin peut-il être piraté ?

Comment cela s’est-il passé et qui en sont les responsables ?

L’attaque cybernétique s’est opérée lors d’un transfert de fonds, qui sortants de la société a favorisé le fait que la crypto monnaie s’est envolée.

Une erreur du système est principalement la cause de ce transfert frauduleux de fonds. Apparemment, c’est par le biais d’un portefeuille connecté à internet que les hackers ont réussi leur exploit ; à s’introduire dans le système et à dérober les monnaies numériques.

Au bilan, il est à noter que 2,5 milliards de yen appartenaient à des clients de la firme.

« Le piratage de cryptomonnaie pourrait concerner les différentes monnaies virtuelles gérées par la société. Parmi elles : Bitcoin, Ethereum ou encore Ondulation. »

« Si pour l’heure Remix point en est encore à l’analyse de la perte suite à l’incident, elle a néanmoins déjà annoncé que les clients touchés seraient indemnisés. De fait, 2,5 milliards sur les 3,5 envolés appartenaient à des clients. »

Le reste des fonds dérobés appartenait à la société victime, celle-ci a d’ailleurs vu ses actions perdre 20% juste après l’attaque et sa prise de parole.

« Au Japon, cet événement ne constitue pas le premier vol de cryptomonnaie. Déjà, l’année passée, Coincheck avait été piraté au Japon, faisant disparaître plus de 500 millions de dollars de monnaie numérique. En 2017, deux piratages avaient directement contraint Youbit à un dépôt de bilan. Dans ce pays ouvert aux cryptomonnaies, les piratages semblent donc être courants, et ce malgré l’utilisation de la blockchain. »

A cette liste, on pourrait rappeler le vol de par six (6) personnes en juin de Cryptomonnaie d’une valeur de 24 Millions d’euros L’équipe, composée de cinq (5) hommes et d’une (1) femme, était dispatchée dans plusieurs villes du Royaume-Uni ainsi qu’aux Pays-Bas, à Amsterdam et Rotterdam. D’après Europol, les malfrats se sont servis la technique appelé le *typosquatting* et ont ainsi reproduit à l’identique la page web d’une crypto-bourse populaire pour subtiliser les identifiants de leurs victimes et accéder à leurs crypto-portefeuilles.

« Le manège aurait duré plus d’un an, permettant aux escrocs d’amasser un butin estimé à 24 millions d’euros. Début juin, Europol annonçait un « Serious Game » qui offrira une formation pratique et des conseils aux agents pour leur apprendre à tracer des transactions suspectes en cryptomonnaies. ».

Pour conclure, les Cryptomonnaies malgré leur fort potentiel et la crédibilité, il y a toujours une faille du système qui permettra au hacker de chambouler la stabilité de ses technologies du futur.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage

Le système d’exploitation des mobile Android piraté par « l’agent Smith »

Les téléphones Android serai depuis certains moment la cible un nouveaux programme informatique malveillant. Ce programme aurait infecté à en croire les chercheurs en cyber sécurité de Check Point environ vingt-cinq (25) millions d’utilisateurs de mobiles sous le système Android… Baptisé « l’agent Smith » ce virus dupliquerait les autres logiciels pour en faire des programmes corrompus, une fois installer sur un mobile, en référence donc au personnage de Matrix. Ensuite, il suit une vague de publicités rendant difficile, voire impossible l’usage du matériel infecté.

« Le virus pourrait aussi extraire des informations à caractère personnelles des téléphones, telles que des données bancaires ou encore des discussions privées. » souligne le site le Figaro.

Les logiciels tels que Whatsapp ou Facebook sont Les plus visés. Les logiciels les plus connus en tout cas. Sûrement parce qu’ils y a plus de données à dérober.

Aussi, Une partie du code des applications corrompues serait remplacée, rendant une mise à jour impossible.

Les chercheurs de check point mettent e garde : « sa capacité à ne pas faire apparaître son icône et à imiter les applications populaires existantes sur un appareil, lui apporte d’innombrables possibilités de nuire à l’appareil de l’utilisateur

Le virus passerait par l’appstore 9 Apps qui permet à l’utilisateur de télécharger mais aussi mettre à jour toutes ses autres applications. « En Inde, cette application est très utilisée. Dans ce pays, près de 15 millions de mobiles ont été piratés. Aux Etats-Unis, trois cent mille (300.000) smartphones seraient concernés. » Le Figaro.

L’agent Smith a tenté plusieurs fois de d’infiltrer l’appstore de Google c’est à dire Google Play depuis les smartphones Android qu’il a infecté. Mais en vain. Pour éviter toute attaque provenant de ce malware, l’agence Check Point recommande aux utilisateurs de mobiles sous Android d’éviter tous les App stores alternatifs, se limiter qu’à Google Play car les autres ne garantissent pas une bonne sécurité.

Notons que système d’exploitation Android est la cible de pas d’attaque ces dernières années. Constamment Google mène une lutte farouche contre le cyber attaque qui ne font que persister. Hormis les neufs (9) applis espions de Play store qui faisaient le buzz ces derniers jours Pas plupart qu’une dizaine de jours, la société de sécurité informatique Symantec, célèbre pour sa solution antivirus Norton avait publié un rapport sur une faille de sécurité qui affectait très bien WhatsApp et Telegram, deux applications chiffrées de bout en bout. Cette vulnérabilité avait été baptisée Media File Jacking et s’exploitait au moment du partage de fichiers médias. Comme l’expliquaient les chercheurs, « il s’écoule toujours un laps de temps pendant lequel le fichier envoyé quitte le smartphone source, est écrit sur l’espace de stockage du destinataire, puis chargé dans l’application de messagerie Pendant ce processus, les fichiers sont vulnérables et deviendraient « lisibles et modifiables » par les pirates grâce à des outils-espions spécialisés, et ce, malgré le chiffrement de bout en bout. » 

En clair, l’on n’est jamais trop prudent.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage