Black Friday et menaces cyber : ce qu’il faut savoir durant cette période pour ne pas se faire avoir

Chaque année, le Black Friday se présente comme étant une période commerciale beaucoup mouvementée.

Cela s’explique mensuellement par une ruée des consommateurs vers les produits qui sont en solde. Si de manière pratique cet événement commercial à plusieurs avantages économiquement parlant, il faut aussi préciser que c’est une période qui attire davantage de cybercriminels. Une période très propice pour des campagnes d’hameçonnage de grande ampleur. Ce qui aura pour conséquence l’augmentation des fraudes et des arnaques en ligne.

Cet article va aussi vous intéresser : Black Friday et cybermalveillance

Selon la société de cybersécurité russe, Kaspersky, les arnaques en ligne, la fraude et les autres actes de cybermalveillance ont connu une hausse de 208 % seulement durant les périodes et puis quand le Black Friday. Bien évidemment cette année, la menace reste similaire aux années antérieures voire pire.

Il faut signifier que selon Kaspersky, depuis le début de l’année, il aurait été observé près de 40 millions d’attaques de type hameçonnage qui a ciblée des plateformes de commerce en ligne ainsi que des établissements bancaires.

Pour le moment selon les spécialistes de la société de cybersécurité, il n’y a pas une grande évolution de croissance au niveau des actes de cybermalveillance. Ce n’est pas le cas particulièrement pour l’hameçonnage qui à cibler les systèmes de paiement en ligne.

En effet, entre le mois de septembre et octobre, les attaques ont été dénombrées de 627 560 à 1 935 905. Ce qui fait certainement une hausse de 208 pourcents au regard de ce que nous avons signifier plus haut.

Selon les spécialistes de la société de cybersécurité, c’est une hausse qui peut expliquer par l’apparition de nouveaux systèmes de paiement en ligne dans de nombreux pays. Une situation qui a grandement profité aux pirates informatiques, qu’ils ont utilisé pour créer des leurres et piéger les internautes. « Nous assistons toujours à une recrudescence d’escroqueries à la période du Black Friday. L’attention portée aux systèmes de paiement électronique est peut-être un peu plus relâchée. (…) Bien entendu, chaque nouvelle application de paiement est considérée par les pirates comme une nouvelle occasion d’exploiter les utilisateurs », a souligné Tatiana Shcherbakova, une experte en sécurité de Kaspersky,

Du côté de Amazon, on enregistre toujours un homme très élevé de tentative d’hameçonnage. C’est notamment la plateforme de commerce en ligne la plus ciblée par les hackers.

Selon le chercheur de Kaspersky, Amazon enregistre entre le 27 octobre et le 19 novembre, près de 221 745 courriers électroniques qui contenait les notions de « Black Friday ». Il a été observé une propagation très importante durant ce laps de temps.

Si on les autres plateformes de commerce en ligne, il a été aussi observé par les spécialistes de la société de cybersécurité une utilisation beaucoup plus accrue de phishing même si Amazon reste toujours en tête. Cependant, que ce soit Alibaba Mercado Libre ou eBAY, les hackers n’en démordent pour autant.

Les conseils en la matière pour éviter d’être ciblés par les pirates informatiques sont très simple :

– Vous devez absolument éviter de cliquer sur des liens de provenance inconnu ou méconnu ;

– Ne faire des paiements en ligne que lorsque vous n’êtes pas totalement sûr de la plateforme que vous utilisez. Par ailleurs vous devez toujours vérifier les adresses email ou les URL avant tout type de transactions ;

– Vérifier sur le site internet que vous utilisez remplis les conditions HTTPS.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage