Cybersécurité : une opportunité pourrait bien se cacher derrière l’augmentation des attaques informatiques

VMware a procédé récemment à une étude portant sur l’impact des attaques informatiques et autres incidents liés à l’informatique sur l’organisation des entreprises.

Le récent rapport à détaillé de manière précise la manière dont les équipes répondent face à certaines problématiques de sécurité.

Cet article va aussi vous intéresser : L’augmentation des attaques informatiques a favoriser l’accroissement des capacités des équipes informatiques

De l’analyse il a été d’abord observé par la société dans son rapport que les entreprises en continuent de manquer de clarté dans leur manière de gérer les incidents de sécurité malgré leur multiplication.

– 97 % des personnes qui ont été interrogées reconnu avoir subi une attaque informatique ces 12 derniers mois

– 82 % des attaques ont été de violation de manière substantielle du contenu des systèmes informatiques visés

– Selon 74 % des personnes qui ont répondu au questionnaire, ils ont avoué redouter que surviennent un incident de sécurité les mois prochains

– 38 % des répondants ont signifié avoir mis à jour leur politique de sécurité informatique ainsi que leur approche de la cybersécurité moderne face aux risques grandissants.

L’étude a mis en évidence ce phénomène qui était déjà observé depuis très longtemps. L’augmentation des attaques basées sur les logiciels de rançon sans oublier le télétravail qui de manière concrète a rendu beaucoup plus vaste la surface l’attaque des cybercriminels. À ce propos :

– 81 % de personnes qui ont été interrogé soit la majorité travaillant depuis leur domicile ont confirmé avoir observé une augmentation des cyberattaques.

– 89 % des interrogés signifier que les attaques informatiques sont devenues beaucoup plus sophistiquées.

– La fréquence des attaques informatiques qui a ciblé les services cloud est la plus présente.

– 17 % des attaques observés ciblent les applications tierces

– 21 pourcents de Cécile et m’attaque sont généralement des logiciels de rançonnage à travers des vecteurs d’intrusions principaux

Par ailleurs l’étude a démontré que la norme dans le secteur informatique et l’ensemble des stratégies de sécurité visant les services Cloud :

– Seul 99 % des personnes interrogées, leur organisation a pour objectif d’adopter une stratégie qui est tourné vers le Cloud

– L’augmentation des surfaces d’attaque est aussi causée par les migrations massives vers le Cloud.

– Quand tu pour ça des personnes sont des enfants aussi ajouter qu’ils avaient l’intention d’augmenter l’ensemble du processeur pour accroître leur sécurité, que ce soit au niveau des infrastructures qu’au niveau des applications.

En outre, les responsables de sécurité des systèmes d’information présente comme leur principale préoccupation les workloads et les applications. Pour cela, 84 % d’entre eux qu’il avait pour objectif d’accroître leur visibilité sur les données les applications afin de pouvoir anticiper les menaces informatiques. 80% des responsables de sécurité des systèmes d’information précise que leurs dirigeants se préoccupent dorénavant de la question sécuritaire de sorte à hésiter à lancer de nouvelles applications sur le marché.

« Enfin, la pandémie et l’adoption soudaine du télétravail ont indubitablement changé le paysage des menaces, obligeant les équipes de sécurité à faire évoluer leurs stratégies de cybersécurité et à garder une longueur d’avance sur les cybercriminels. Parmi leurs priorités pour l’année à venir, les entreprises devront accroître leur visibilité sur l’ensemble des workloads et points de terminaison, faire face à la recrudescence des rançongiciels, assurer leur sécurité sous forme de service distribué, et adopter une approche de sécurité intrinsèque tournée vers le Cloud. », lit-on dans le rapport de VMware.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage