L’augmentation des attaques informatiques favoriser l’accroissement des capacités des équipes informatiques

Récemment la société de cybersécurité Sophos a publié les résultats d’une étude réalisée sur le plan international qui porte le nom de : « The IT Security Team : 2021 and Beyond ».

Pour cela, 5 400 professionnels du secteur ont été interrogés reparti dans 30 pays, en Asie-Pacifique, en Asie centrale, au Moyen-Orient, en Afrique en Europe et aux États-Unis.

Cet article va aussi vous intéresser : Plus de solution de sécurité ne signifie pas plus de sécurité selon une étude de Acronis

Elle a révélé l’impact de la multiplication des attaques informatiques sur les compétences des équipes informatiques, en particulier au niveau de leur renforcement de capacité. En effet :

– 82 % des équipes informatique en réalité en face d’incidents liés des attaques informatiques ce qui a augmenté lourdement leur charge de travail.

– 84 % des professionnels des secteurs de L’IT on reconnaît avoir améliorer leurs compétences ainsi que leur connaissance dans le secteur de la cybersécurité.

– 52 % des équipes informatiques ont assuré avoir le moral beaucoup plus depuis 2020 dans la gestion des crises informatiques.

Pour résumer, au fur et à mesure que les attaques informatiques augmentent en rythme, les compétences en matière de sécurité informatique crois aussi du côté des équipes IT. On observe cette amélioration :

– dans le secteur de l’éducation près de 83 % des professionnels

– le secteur de commerce pour 85 %

– et le secteur de la santé à 80 %

« Dans le monde entier, 2020 a été une année sans précédent pour les équipes IT, » déclare Chester Wisniewski, l’un des principaux chercheurs chez Sophos. « Les professionnels de l’informatique ont joué un rôle essentiel pour permettre aux entreprises de poursuivre leurs activités malgré les restrictions et les limites imposées par la pandémie de COVID-19. Ils ont notamment permis aux institutions en charge de l’éducation de migrer l’apprentissage en ligne, aux commerçants de passer aux transactions en ligne, aux établissements de santé de fournir des services et des soins numériques dans des circonstances extrêmement difficiles et ils ont également permis d’assurer la continuité des services essentiels fournis par des organismes publics.

Une grande partie de ces avancées a été réalisée très rapidement, avec des équipements et des ressources limitées, tout en étant confronté à une vague de cyberattaques contre les réseaux, les endpoints et les collaborateurs. Affirmer que la situation était probablement stressante pour la plupart des équipes IT serait un euphémisme.

Toutefois, l’étude montre que dans de nombreux cas, ces difficultés ont permis de renforcer les compétences, mais aussi la motivation des équipes IT, de sorte que celles-ci sont prêtes à affronter l’avenir avec audace. Alors que de plus en plus de pays peuvent commencer à se projeter au-delà des restrictions dues à la pandémie, nous bénéficions d’une formidable opportunité de mettre en place de nouvelles politiques en matière d’informatique et de sécurité, d’adopter des outils modernes plus sécurisés pour gérer les collaborateurs et les opérations au-delà du périmètre IT, de constituer des équipes d’experts composées de talents en interne comme en externe et de mettre sur le marché des plateformes de sécurité qui combinent automatisation intelligente et expertise humaine en matière de traque des menaces. Il n’y a pas de retour possible. L’avenir pourrait nous réserver des surprises tout aussi inédites que le passé. », ajout l’expert.

On retient à guise de conclusion de cette étude. :

– les équipements informatiques se trouve confronté à beaucoup plus d’exigence, dans un contexte politique informatique est devenu presque la clé de fonctionnement de la majorité des entreprises

– la charge de travail dans le secteur informatique a connu une hausse de 63 % pour l’ensemble des équipes informatique

– 69 % des professionnels estiment que la charge de travail concernant la sécurité informatique a aussi augmenté

– 61 % des professionnels de sécurité informatique ont observé une augmentation des cyberattaques qui ont ciblé leur organisation durant l’année 2020

– à cause de cette augmentation de la charge de travail, les capacités professionnelles des équipes IT ont grandement une amélioration.

« Il est probable qu’une grande part de cette évolution professionnelle ait consisté en un apprentissage informel sur le terrain, alors que les équipes étaient confrontées à de nouvelles exigences technologiques et sécuritaires, souvent lorsqu’elles subissaient une forte pression et qu’elles étaient contraintes de travailler depuis un emplacement distant de leur lieu de travail habituel. », précise de son côté Vanson Bourne.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage