Faux tests PCR : les vendeurs deviennent de plus en plus nombreux sur Telegram

Depuis quelques temps, le marché noir est en mouvement.

Particulièrement au niveau de la vente de faux test PCR et de pass sanitaire. La société de recherche en sécurité informatique Check Point Research a fait l’état des lieux lors d’une récente étude.

Cet article va aussi vous intéresser : Faux pass sanitaire : un commerce qui explose sur les réseaux sociaux

Selon cette dernière, la vente de faux test PCR et de faux certificat de vaccination se développe dans près de 28 pays à travers le monde. 9 nouveaux pays sont entrés dans la danse très récemment. Ce sont notamment la Thaïlande, les Émirats arabes unis, le Portugal la Lituanie le Singapour, Malte, la Lettonie, l’Autriche et le Brésil.

La société de sécurité informatique de son côté a observé tout récemment près de 1 000 vendeurs de tests PCR et de faux certificat de vaccination sur la plate-forme en Telegram. Sur l’ensemble des réseaux sociaux, les chercheurs de Check Point Research affirment avoir détecté près de 10 000 vendeurs.

Les prix varient entre 85 et 200 dollars à l’échelle mondiale. Aux États-Unis par exemple, la carte de vaccination coûte dans les environs de 200 dollars. Le monde de groupes Telegram sur lesquels s’effectue ce type de commerce de faux test PCR et passer de 30 000 à 300 000 et plus.

Cela va sans dire, le fait d’imposer le pass sanitaire comme exigences de base pour être en mesure d’accéder aux endroits publics est la raison principale qui alimente le développement des marchés de faux certificats et de faux test PCR.

Il faut dire que la situation ne va pas s’améliorer. Car de plus en plus d’États ont décidé d’opter pour la politique du pas sanitaire. À ce propos le président américain Joe Biden avait déclaré sa mesure pour lutter contre la propagation du varium Delta : « Nous allons réduire la propagation de la Covid-19 en augmentant la part des salariés vaccinés dans les entreprises de toute l’Amérique. ». Une initiative qui va concerner particulièrement des centaines d’entreprise privées et publiques et d’ailleurs plusieurs millions des travailleurs américains.

Depuis l’annonce du président américain, le groupe Telegram où sont commercialisés les faux test PCR ont connu une montée fulgurante de leur nombre plein d’abonnés. Des chiffres qui vont continuer à augmenter face à la situation. Surtout que les astuces se multiplient de plus en plus.

Depuis le mois d’août 2021, selon check Point Research, de faux pass sanitaires et de faux test PCR étaient vendus dans plusieurs groupes Telegram entre 100 et 120 dollars américains. Une grande partie, voire la plus grande même des vendeurs étaient tous issus des pays de l’Union européenne. On peut trouver donc sur Telegram certains groupes où sont commercialisés :

  • des certificats COVID numérique de l’UE

– des faux certificat de vaccin contre le covid-19

– des faux test PCR

Les faux certificats mentionnés plus haut commercialisés sur le marché noir sont pour la plupart ici le pays tels que le Brésil, la France, l’Australie, la Finlande, l’Espagne, le Chypre, la Lituanie, la Lettonie, l’Irlande, le Portugal, la Lituanie, la Roumanie, la Pologne, la Thaïlande, les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Ukraine et les Émirats arabes unis…

En France, le prix moyen d’un certificat de vaccination ou d’un faux test PCR se situe hauteur de 150 euros et plus.

De plus les chercheurs de Check Point Research ont découvert plusieurs techniques mise en place par les vendeurs pour développer leur commerce. Sur certains groupes Telegram, en Autriche par exemple, il y a un bot qui permet de créer de faux certificats gratuitement et en temps réel. La personne intéressée n’a juste qu’à saisir des données personnel nécessaire, et un fichier PDF lui ai fourni comportant toutes les informations du faux test PCR comme si cela avait été effectué en vrai.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage