Le ransomware : une menace que vous devez comprendre en 4 points majeurs

Le ransomware : une menace que vous devez comprendre en 4 points majeurs

août 8, 2022 Non Par admin

Si vous l’avez l’habitude de suivre l’actualité du monde de la technologie et de la cybersécurité, vous avez certainement déjà entendu parler du rançongiciels ou encore du ransomware.

Dans une certaine mesure on peut dire que c’est la menace informatique vedette de ces cinq dernières années, que dis-je, de ces 10 dernières années.

Cet article va aussi vous intéresser : Payer la rançon et récupérer ses fichiers ?  C’est possible

Avant toute chose il faut chercher à comprendre ce que c’est réellement cette menace. Et comment les pirates informatiques les utilisent pour signer auprès des organisations. Quelles sont les victimes les plus touchées par cette menace et qui peut être véritablement ciblé ?

1 – Qu’est-ce qu’un rançongiciel ?

Le rançongiciel est un programme informatique malveillant. Sa fonctionnalité est de prendre en otage un terminal informatique ou un système entier, dans le but de tout simplement empêcher les propriétaires de ces terminaux d’y accéder à leur guise.

Lorsque ce logiciel de rançon comme il peut être aussi appelé touche un système informatique, il y a deux situations possibles :

– Soit l’accès aux données est bloqué ;

– Soit il est possible d’accéder aux données mais celles-ci sont chiffrées ;

Dans ce contexte, les victimes sont opposées à deux choix à faire :

– Le premier est de payer la rançon demandée par les pirates informatiques pour débloquer l’accès aux données ou pour donner la clé de déchiffrement qui peut permettre de libérer les données concernées ;

– Dans le deuxième cas l’entreprise refuse de payer la rançon et cherche à rétablir son système selon ses propres moyens.

Dans tous les deux cas l’inconvénient est déjà réel.

Une attaque basée sur un logiciel de rançon vraiment de manière conséquente l’activité d’une organisation. Particulièrement, si ces activités tournent autour de l’utilisation des systèmes informatiques ciblés. Payer la rançon est une manière de s’exposer à la récidive de ces mêmes pirates informatiques qui ont déjà un avantage certain. Effectivement l’expérience a déjà prouvé que certaines entreprises qui ont accepté de payer la rançon ont été de nouveau extorquées par les mêmes hackers.

Refuser de payer la rançon pose aussi un problème grave. D’abord la difficulté de pouvoir utiliser dans un délai raisonnable son système informatique. Ensuite il y a la perte de données importante qui est souvent enregistrée dans ce contexte. Et bien évidemment, la difficulté de faire fonctionner son activité de manière efficace pendant un moment assez important. Ce n’est pas tout, les victimes qui refusent de payer la rançon sont souvent victimes de chantage. Effectivement lorsqu’ un hacker réussit à effectuer un système informatique par son logiciel de rançon, ce dernier a aussi accès aux données. Des données qu’ils veulent effectivement dans le but de s’en servir à d’autres fins. Quand une victime refuse de payer la rançon. Les pirates informatiques la menacent de divulguer ses données sensibles.

2 – Quelles sont les étapes d’une attaque basée sur un rançongiciel ?

Une attaque de type rançongiciel se base sur trois étapes :

La première étape est l’accession : elle consiste pour le hacker de trouver un moyen de déployer le logiciel malveillant dans le système informatique qu’il cible. Dans cette étape, ce dernier va chercher à crypter l’accès aux données ou chiffrer tout simplement le contenu de ces données. Pour cela, le pirate doit d’une manière ou d’une autre accéder au système informatique. À ce niveau il y a plusieurs techniques employées par le cybercriminel. Ce dernier peut utiliser l’hameçonnage encore connu sous l’appellation du phishing. Il peut aussi soudoyer un employé de l’organisation pour que ce dernier infecte directement le système en utilisant un périphérique amovible qui contient le logiciel malveillant. Il y a aussi la possibilité d’exploiter des failles de sécurité.

L’activation : cette seconde étape consiste à activer son logiciel malveillant il a commencé le processus de cryptage. Une fois les données chiffrées vient alors la procédure de demande de rançon.

La demande de rançon : elle survient juste après que l’alerte a été donnée. En ce moment les victimes savent exactement ce qui se passe, il doit alors prendre une décision. Payer ou ne pas payer.

3 – Combien peut coûter une attaque par rançongiciels ?

Selon plusieurs observations, il a été précisé qu’une attaque basée sur un logiciel de rançon coûtait en moyenne 476000 € en 2021. Effectivement ce chiffre est nettement en hausse par rapport aux années précédentes. En 2020, il avait été mentionné que le coût moyen d’une attaque basée sur un rançongiciel était de 260 000 €

4 – Qui sont les cibles des pirates informatiques au rançongiciels ?

Les pirates informatiques qui utilisent le logiciel de rançon sont pour la plupart attirés par l’appât du gain. Leur motivation première étant de l’argent, leurs cibles privilégiées ne sont autre que les entreprises.  En 2021, 66 % des entreprises interrogées à travers le monde ont été victimes d’une attaque de type rançongiciel. Et cela ne concerne que celles qui ont accepté de le révéler.

Toutefois d’autres organisations sont particulièrement ciblées par ce genre d’attaque informatique. Après les entreprises, les collectivités territoriales sont des victimes de choix pour les hackers. N’étant pas suffisamment bien organisé sur le plan informatique, tout en ayant la gestion de données très importantes, il est clair que d’une certaine manière, les pirates informatiques voient une opportunité de se faire de l’argent en s’en prenant à ses organisations publiques.

Juste derrière les collectivités territoriales, les pirates informatiques touchent aussi des hôpitaux. Une situation très regrettable mais manifeste, particulièrement durant la pandémie à coronavirus.

Même si cela est minoritaire, il y a des individus qui sont ciblés particulièrement par les hackers. Il arrive souvent que cela se passe de manière totalement hasardeuse. Mais certaines personnes sont ciblées à cause de leur statut.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage