Piratage de compte GMail : faites attention au spams !

Piratage de compte GMail : faites attention au spams !

août 16, 2022 Non Par admin

Récemment, le service de messagerie le plus populaire au monde Google mail avec ces deux milliards d’utilisateurs actifs, a observé une campagne de spams qui ciblent ses utilisateurs.

Comme vous le savez certainement, Google est connu pour l’efficacité de son filtre antispam. Le problème c’est que ces temps-ci les choses arrivent à devenir beaucoup plus complexes pour le géant américain. Surtout après une décision qui consiste à autoriser dorénavant les mails de provenance politique particulièrement lors des campagnes.

Cet article va aussi vous intéresser : GMail : Google cherche à protéger beaucoup mieux contre le phishing

On peut donc comprendre que le public n’a pas véritablement apprécié cette tournure des choses, particulièrement de la part du géant américain.

« L’intention de Google d’autoriser les e-mails provenant de campagnes politiques à contourner le filtre anti-spam de GMail. La décision a été accueillie avec mépris public généralisé. Pourtant, Google a persisté, et maintenant la Commission électorale fédérale (FEC) a voté 4-1 pour donner le feu vert à l’entreprise. Et les implications pour tous les utilisateurs de GMail sont importantes. », explique le rapport de Axios.

Google a été ravi du fait que la Commission électorale fédérale a validé son intention de lancer ce programme pilote sur les utilisateurs, il n’en demeure pas moins que sur les réseaux sociaux le géant américain a été vivement critiqué.

« Il y a plusieurs points de discussion clés ici. À court terme, cette décision est susceptible d’ouvrir les vannes à beaucoup plus d’e-mails de campagne politique. Les parties sauront qu’elles passent par défaut, et toutes les tentatives des utilisateurs pour bloquer l’expéditeur peuvent être facilement contournées en les envoyant à partir d’une nouvelle adresse. », note Violette Laurent, journaliste.

Le problème ici réside essentiellement dans le précédent que cela va créer. Si dans ce contexte cela ne pose pas de problème, cela signifie quand même que Google aura potentiellement le droit de créer des exemptions pour d’autres domaines et d’autres secteurs. Par exemple, comme pour favoriser certains partenariats payants. Chose qui peut avoir pour conséquence de détruire même ce qui a fait le succès de Google mail.

À la question de savoir pour quelle raison Google décide de risquer la crédibilité de Google mail dans cette situation, le géant américain a affirmé que son objectif est d’être le plus neutre possible au niveau politique. Ce dernier a même signifié qu’il est possible pour l’utilisateur de bloquer de manière sélective le contenu de l’arrangement.

Face à la grogne, le géant américain a déclaré : « Nous continuerons de surveiller les commentaires au fur et à mesure que le projet pilote sera déployé pour nous assurer qu’il atteint ses objectifs. ».

Pour Violette Laurent : « Compte tenu du tollé général la dernière fois que GMail a subi un bref échec du filtre anti-spam, je crois que Google joue avec le feu, et pacifier les partis politiques au détriment de votre base d’utilisateurs se termine rarement bien. La boîte de Pandore est ouverte. ».

On attend donc la suite de cette affaire pour savoir ce qui va se passer réellement.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage