Vous faites partie de ceux qui piratent les contenus Netflix… Ou non ?

Vous faites partie de ceux qui piratent les contenus Netflix… Ou non ?

août 15, 2022 Non Par admin

Le service de streaming est devenu très populaire dorénavant.

Que ce soit pour visionner du contenu ludique ou même des documentaires instructifs, il n’est pas rare que nous nous tournions vers ces plateformes qui depuis des années nous offrent énormément de contenus depuis votre ordinateur ou smartphones, sans jamais fournir véritablement d’efforts.

Cet article va aussi vous intéresser : Pirater votre Netflix ou Disney + au lieu de vous abonner

Ces services de SVOD qui a pour chef de fil Netflix ont réussi à engranger suffisamment d’utilisateurs pour s’établir sur le marché assez juteux. Cependant il y a un concurrent de taille : le téléchargement illégal.

Face à la flopée d’abonnements pour accéder à des services de SVOD et à la multiplication des offres qui sont souvent alléchantes, il est littéralement difficile pour un consommateur lambda de faire des choix, elle se trouve piégée dans ce monde de consumérisme. Pour pallier ce problème, certains ont tout simplement décidé de se tourner vers les téléchargements de contenu illégal. Selon la société spécialisée dans le suivi du piratage informatique, les contenus de Netflix qui sont téléchargés illégalement constituent 16% de la masse de production vidéo ludique.

Pourtant, pour ce qu’il en est de la révolution du streaming et de la mise à disposition du contenu de SVOD, Netflix a carrément révolutionné ce domaine.

Disons que c’est la première société qui a ouvertement décidé de concurrencer le piratage de contenu vidéoludique et le téléchargement illégal en proposant une offre qui a intéressé des millions de personnes à travers le monde. Les premières années et même pendant bien longtemps cette stratégie a apporté énormément de fruits.

La situation a quand même poussé des millions d’internautes à ne plus chercher à consommer du contenu illégal et à se tourner vers des abonnements où il pourrait légalement suivre des productions originales.

Malheureusement le piratage n’a pas véritablement disparu. Même si à la base les internautes imaginaient que le téléchargement de contenus Netflix n’était pas une bonne idée, Qu’il semblait même idiot, Mais ces dernières années les choses ont malheureusement changé. Particulièrement avec l’explosion des offres de service SVOD. Les concurrents de Netflix se sont multipliés toujours avec de bons contenus pour attirer le maximum de consommateur. Ces derniers étant partagés entre plusieurs types d’abonnement qui revenaient toujours cher, vont donc essayer de se tourner vers quelque chose qui depuis certains moments avait baissé en intensité : le téléchargement illégal de contenu.

« Des millions d’abonnés ont abandonné la consommation occasionnelle de contenu piraté sur des plateformes sans licence au profit d’une alternative légale pratique et à un prix raisonnable. », note Andy Chatterley, PDG de l’entreprise MUSO, « Le piratage n’a jamais disparu, mais télécharger illégalement du contenu Netflix semblait idiot. », ajoute ce dernier.

Le fait qu’il y ait plusieurs abonnements qui s’offrent au consommateur et que ce dernier n’arrive pas à choisir l’un au détriment de l’autre, Il est obligé de s’abonner à toutes ces offres quitte à payer énormément d’argent chaque fin du mois. Mais au bout d’un moment ces dépenses deviennent trop élevées. Il va donc chercher une alternative.

Les gens sont fatigués de toujours s’abonner de gauche à droite. Ils vont certainement se tourner vers du contenu gratuit. Du contenu qu’il ne peut avoir que sur des sites de téléchargement illicites.

Même si toutes les plateformes de SVOD sont victimes de ce piratage informatique, la principale victime reste quand même Netflix. Celle-ci est littéralement en tête des contenus streaming les plus piratés au monde. De plus, la plateforme américaine a même signalé que le nombre d’abonnés à littéralement diminué pour la première fois de son histoire.

Pourtant en se référant à l’étude réalisée par un MUSO, le contenu Netflix composant 11,14% des productions pirates qui sont téléchargées illégalement durant le mois de juin aux États-Unis seulement. Au niveau mondial cela fait 16 %.

« Maintenant, imaginez s’ils pouvaient convertir ces consommateurs pirates en clients payants », note le PDG de MUSO.

Quelle est donc la solution pour lutter contre le fléau ?

Il faut tout simplement revoir le rapport qualité-prix. Même si le contenu est de qualité plus le prix augmente plus les consommateurs sont découragés à l’idée de s’abonner

« En proposant un service à la fois complet et d’un bon rapport qualité-prix, vous rendez le piratage beaucoup moins attractif », souligne Andy Chatterley.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage