Pirater votre Netflix ou Disney + au lieu de vous abonner

Pirater votre Netflix ou Disney + au lieu de vous abonner

août 15, 2022 Non Par admin

En 2022 le service de streaming s’est diversifié. La concurrence devient de plus en plus rude avec la multiplication des services.

Il y a quelques années de cela, Netflix avait littéralement le marché à bout de bras. C’était le champion du SVOD tout terrain confondu. Cependant la donne est en train de changer. Les nouveaux services arrivent à proposer suffisamment de produits qui sont susceptibles de concurrencer ceux fournis par Netflix.

Cet article va aussi vous intéresser : Comment être sûr que son compte Netflix n’est pas piraté ?

En début d’année, la facture commence à devenir salée pour ce géant américain qui se voit voler la vedette par d’autres concurrents. Particulièrement Disney +. Aujourd’hui le nombre d’abonnés de Netflix continue de descendre. Pas qu’un peu. Ce qui constitue une menace pour les intérêts du précurseur du streaming moderne.

Plusieurs personnes s’interrogent sur qui gagnera ce bras de fer entre Netflix et son concurrent direct Disney+. Mais, il y a un concurrent qui existe depuis très longtemps et qui continue de faire beaucoup de dégâts sans faire de bruit. Ce dernier concurrent opère dans l’illégalité. Il s’agit évidemment du piratage de contenu et de téléchargement illégal.

Dans une étude qui a été réalisée par Muso, on peut nettement observer une augmentation du téléchargement illégal de contenu vidéo ludique. Selon cette entreprise qui est spécialisée dans le suivi du piratage informatique à travers le monde, il a été observé 25 % d’augmentation les 6 premiers mois de l’année 2022 au niveau des téléchargements illégaux.

Cette masse de piraterie informatique concerne majoritairement les œuvres de production de Netflix. Celles-ci représentent 16 % des contenus piratés au niveau du streaming dans le monde entier.

L’une des explications qui essaie d’éclaircir cette explosion du piratage des œuvres et séries du domaine de streaming s’explique par un facteur banal. Il y a trop d’abonnements. Chaque plateforme propose des services qui peuvent ou qui pourraient intéresser le consommateur. Par conséquent, ce dernier se trouve piégé avec une facture qui devient de plus en plus salée. Surtout pour des plateformes qui ne cessent à chaque fois d’augmenter le montant de leur abonnement.

Avec la publicité qui va débarquer dorénavant sur le streaming, on aurait cru que cela allait d’une manière ou d’une autre faire baisser le prix. Malheureusement cela n’en est pas véritablement le cas. Le pire dans tout ça, c’est que les partages de compte vont devenir difficiles à réaliser dorénavant. Effectivement, du côté de Netflix, le géant du streaming, il sera procédé à une restriction au niveau de ce partage de compte, en le limitant à une seule résidence principale.

La crise économique pourrait être aussi un facteur qui explique cette augmentation du piratage.

« Faisant face à un paysage de streaming de plus en plus fracturé, le consommateur fait le calcul et se rend compte que l’accès à toutes les émissions qu’il veut regarder n’est pas une dépense justifiable lorsque sa facture à l’épicerie a doublé et qu’il se rend au travail à vélo ou en covoiturage pour économiser de l’argent sur le carburant. », note Andy Chatterley, PDG de l’entreprise MUSO.

Il y a un autre point important qui démontre à quel point le piratage devient trop facile. C’est la multiplication des sites et des services illégaux et de téléchargements de films illicites. Il suffit de taper dans la barre de recherche de Google pour trouver une plateforme où il est possible de télécharger et film sans payer un rond.

Face au téléchargement illégal, Spotify a trouvé une solution qui lui permet de résister tant bien que mal à la diminution de son capital. D’un côté l’entreprise propose une offre de service basée sur abonnement mais sans publicité. De l’autre côté, il y a aussi une proposition de musique gratuite mais il va falloir composer avec la publicité.

« Ceux qui préfèrent bénéficier d’un accès gratuit doivent composer avec la publicité, mais pratiquement toutes les musiques du monde sont à portée de main. En l’absence d’un guichet unique, comme Spotify l’est pour les amateurs de musique (…) les personnes qui n’ont jamais eu recours au piratage auparavant le trouvent plus attrayant que jamais. Tout ce que vous pourriez souhaiter regarder, au même endroit en quelques clics seulement et gratuitement. Comment ne pas aimer ? », explique Andy Chatterley.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage