Quand les cybercriminels se déclarent la guerre

Quand les cybercriminels se déclarent la guerre

mai 28, 2022 Non Par admin

Si la relation entre les cybercriminels et les forces de l’ordre a toujours été dichotomique, on oublie souvent que les cybercriminels entre eux se font la guerre des fois.

C’est d’ailleurs ce qui a été mis en évidence par un récentes du collectif de hacker Anonymous. Ces derniers ont décidé de déclarer la guerre à un autre groupe de pirates informatiques connus sous l’appellation de Killnet. Si on connaît déjà le groupe Anonymous, pour ce qui est de Killnet, c’est très récemment qu’ils se sont illustrés par l’attaque de plusieurs infrastructures à travers les États européens. Ces derniers seraient même liés d’une certaine manière au gouvernement russe.

Cet article va aussi vous intéresser : Et si la guerre était déclarée à la cybercriminalité ?

Depuis le début de la crise en Ukraine, il est de connaissance générale que plusieurs groupes de prière informatique ont décidé d’apporter leur soutien au gouvernement russe. Leur objectif est d’attaquer les cibles de ce dernier et même porter un teint à l’intégrité des infrastructures des États européens qui ne soutiennent pas ou qui se posent à la Russie.

Durant le mois de mai 2022 c’est-à-dire il y a quelques jours de cela, les pirates informatiques derrière Killnet ont ciblé des sites internet appartenant au gouvernement Roumain. C’était des attaques de type déni de service empêchant le fonctionnement correct de ces plateformes. Ont été touchés le site du ministère de la défense de la Roumanie et celui des affaires étrangères. Près de 300 sites internet appartenant à des aéroports, à des médias, à des hôpitaux et des banques ont été touchés de plein fouet. Ces cyberattaques ont commencé au moment où le président du sénat de la Roumanie lors d’une déclaration officielle à proposer d’apporter son soutien militaire à l’Ukraine.

Les pirates informatiques derrières Killnet ont été observés dans d’autres pays comme la Moldavie et la République tchèque. Tout comme en Roumanie plusieurs sites internet appartenant à des organismes gouvernementaux et même à des entreprises privées ont été pris d’assaut par des attaques de type déni de service distribué, entre le mois d’avril et de mai de cette année. Le parlement en Italie ainsi que le site Internet de l’armée, ainsi que de l’Institut national de la santé italien ont été ciblés par le groupe de pirates informatiques. Énormément d’institutions à travers l’Europe ont souffert de leur cyberattaque.

De son côté le groupe de cybercriminels Anonymous, connu pour ses penchants activistes, a décidé d’entrer dans l’aire de jeu pour stopper les assauts réalisés par les hackers.

Par ailleurs, il faut aussi mentionner que les pirates informatiques russes ont essayé de saboter le fonctionnement de l’Eurovision cette année qui s’est déroulé en Italie précisément à Turin. Cette compétition a vu le groupe ukrainien Kalich Orchestra gagner la compétition.

Selon les responsables de concours Eurovision, les hackers russes ont essayé de biaiser les systèmes de vote lors de la première demi-finale et lors de la finale. Il voulait saboter l’intégrité de vote. Mais cette fois-ci ils n’ont pas pu atteindre leurs objectifs.

Le groupe de cybercriminels activistes Anonymous a aussitôt déclaré la guerre au cyber criminels pro russe. À ce jour, le site internet sur lequel communiquent les pirates informatiques de kill net est désactivé. On peut donc dire que les hostilités ont déjà commencé.

Les objectifs du groupe Anonymous sont bien évidemment de désorganiser les cybercriminels derrière Killnet. Il souhaite que les attaques dirigées contre les États membres de l’OTAN cessent.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage