Archives par mot-clé : yahoo

Les piratages informatiques qui ont marqué ces 10 dernières années

Selon les chiffres fournis par l’Agence Nationale de sécurité des systèmes d’information, les attaques informatiques se sont littéralement multipliées par 4 ces dernières années.

Bien évidemment cela se comprend vu le contexte dans lequel le monde a été plongé à cause de la pandémie à coronavirus. Pourtant, toutes les attaques qui ont été observées depuis le début de l’année 2020 n’ont pas eu les mêmes portées. Par exemple le 10 mai dernier, l’actualité était au fait de la cyberattaque qui avait secoué le géant américain du réseau pétrolier, Colonial Pipeline. Cela nous a donné l’idée par exemple de faire un point sur les attaques informatiques qui ont marqué d’une manière ou d’une autre la cybersécurité ces 10 dernières années.

1- La cyberattaque contre Yahoo

hacker yahoo

En 2013, la société Yahoo est frappée de plein fouet par une attaque informatique qui est considérée comme étant la plus importante de l’histoire que la cybersécurité. C’est près de 3 milliards de comptes d’utilisateurs qui ont été touchés directement par cet incident de sécurité. En guise de réponse le gendarme américain de la bourse en alors la société qui gère la plate-forme à savoir Altaba une amende de 35 millions de dollars. La raison de cette fonction est la dissimulation de l’attaque informatique.

2- L’attaque contre Sony

Le studio de cinéma américain Sony, est touché en 2014 par une attaque informatique qui aura une conséquence assez dramatique. L’incident de sécurité n’est pas une attaque mais plutôt une vague de cyberattaques. L’attaque a été tellement dommageable que le studio n’a pas pu faire sortir ce qui était appelée à l’époque « l’interview qui tue ». Une interview qui était censée porter sur un complot fictif de la CIA pour l’assassinat du dirigeant De la Corée du Nord, Kim Jong-Un. Selon le gouvernement américain, président est imputable à ce dernier pays. En dépit de tout, cette attaque informatique s’impose en comme étant l’une des plus spectaculaires jamais vu dans le domaine de la cybercriminalité.

3- WannaCry: le rançongiciel de niveau mondial

WannaCry est de loin, l’une des histoires qui aura le plus marqué le monde de l’informatique à tout jamais. En effet, ce programme malveillant aura fait beaucoup plus de dégâts que cela n’était prévu auparavant selon certaines espèces. L’attaque survient exactement en mai 2017, et on comptabilise près de 300 000 ordinateurs infectés à travers le monde reparti dans 150 pays exactement. C’est le début de l’épanouissement des rançongiciels. Ces programmes malveillants qui prennent en otage les systèmes informatiques grâce auquel les pirates informatiques peuvent exiger le paiement de rançon en d’essence des clés de déchiffrement. Il faudrait ajouter par ailleurs que ce programme de rançonnage, aussi célèbre soit-il s’est propagé à travers une faille de sécurité présente dans le système d’exploitation Windows, une faille de sécurité qui avait déjà été corrigée et dans le correctif était déjà disponible.

4- SolarWinds

Vers la fin de l’année 2020, il survient une attaque informatique qui est considérée comme étant la plus grave et là plus impactant de l’histoire de la cybercriminalité. Les pirates informatiques ont profité d’une faille de sécurité présente dans le logiciel Orion, fournie par la société Texane, SolarWinds. La faille de sécurité a été créée par les pirates informatiques en profiter d’une mise à jour pour les distribuer aux clients de la société américaine. Grâce à cela, les cybers malveillants réussissent à Infecter près de 18 000 organisations à travers le monde ce qui inclut plusieurs organisations gouvernementales américaines.

Le pirate informatique a réussi grâce à ce coup à exfiltrer d’innombrables données sensibles venant des grandes entreprises à quelques Microsoft.

Le gouvernement américain de son côté, en avril 2021 accuse le gouvernement russe d’être derrière cette initiative. Dans cette optique, elle annonce plusieurs sanctions financières contre Moscou

En avril 2021, Washington annonce des sanctions financières contre Moscou, à qui elle impute la responsabilité de l’attaque.

5- Microsoft exchange

Cette fois-ci, nous sommes en 2021, précisément durant le mois de mars, le géant américain Microsoft est frappé d’attaque qui touche ses serveurs exchange. Conséquences, les pirates informatiques on peut accéder à des données confidentielles de prêt de 30 000 organisations Américaines incluant des institutions gouvernementales, des structures communales sans oublier les entreprises privées.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage

Comment modifier votre mot de passe Yahoo ?

Votre mot de passe Yahoo est la clé pour déverrouiller tous les services en ligne offerts par Yahoo, y compris votre boîte aux lettres.

Vous avez perdu votre mot de passe ? Vous soupçonnez quelqu’un de vous inscrire à votre compte ? Voulez-vous sécuriser votre e-mail en changeant votre mot de passe ? Suivez ces quelques étapes et modifiez votre mot de passe Yahoo facilement et rapidement.

Réinitialisez votre mot de passe Yahoo après oubli

Il arrive qu’en utilisant différents mots de passe pour vos comptes, une fuite de mémoire se produise. Heureusement, Yahoo propose de réinitialiser votre mot de passe directement à partir de votre accès e-mail.

Comment modifier votre mot de passe GMail ?

Après avoir entré votre adresse e-mail dans la boîte dédiée, appuyez sur le bouton je ne peux pas accéder à mon compte. Sélectionnez ensuite l’option problème de mot de passe, cliquez sur Suivant et entrez votre nom d’utilisateur. Plusieurs options s’offrent alors à vous pour modifier votre mot de passe Yahoo. C’est à vous de choisir la méthode qui vous convient :

– Envoi d’un SMS sur votre téléphone mobile

– Réponse à deux questions secrètes

– Envoi d’un e-mail sur votre e-mail d’urgence

Lorsque vous recevez le message Yahoo, cliquez sur le lien Modifier mon mot de passe Yahoo et suivez les instructions. Si vous optez pour la question secrète, sachez que vous devrez répondre correctement à deux questions sélectionnées par vous lors de la création de votre compte. Après les bonnes réponses, la réinitialisation se fera directement en ligne.

Modifiez votre mot de passe Yahoo pour plus de sécurité

Vous connaissez votre mot de passe mais vous souhaitez le changer pour des raisons de sécurité ? Changer le mot de passe Yahoo est aussi rapide que facile. Tout ce que vous devez faire est de suivre ces six étapes:

1: Connectez-vous à votre compte Yahoo avec votre nom d’utilisateur et mot de passe habituels.

2: Cliquez sur la petite vitesse en haut à droite de la page et sélectionnez l’option Paramètres de compte.

3: Entrez votre mot de passe Yahoo dans la boîte dédiée.

4: Appuyez sur le bouton Changer votre mot de passe Yahoo.

5: Dans la nouvelle page qui apparaît, tapez votre mot de passe actuel, et remplissez le nouveau mot de passe dans les deux boîtes suivante.

6: Cliquez sur le bouton Enregistrer. Votre mot de passe est maintenant changé!

Tout ce que vous avez à faire est de mémoriser votre nouveau mot de passe Yahoo et l’utiliser pour vos prochaines connexions. Veillez à ne pas le révéler à qui que ce soit et à ne pas l’utiliser pour d’autres comptes et services en ligne.

Pirater un mot de passe Yahoo:

PASS ACCESS est le logiciel fabriqué par les pirates pour pirater le mot de passe Yahoo. Aujourd’hui, mot de passe ne sont pas sécurisés et faciles à pirater. PASS ACCESS aider l’utilisateur à pirater les mots de passe Yahoo et à y retourner compte.

Voici un exemple de PASS ACCESS :

Hack Yahoo mot de passe
Avec une simple adresse e-mail, PASS ACCESS pirater le mot de passe Yahoo et le montrer sur l’écran de l’appareil.

Vous pouvez obtenir un accès instantané dès maintenant en téléchargeant l’application ici:

Télécharger

Les 5 plus grands scandales de de fuites de données de ces dernières années

1. Le scandale Facebook-Cambridge Analytica

Les faits se déroule en mars 2018, le réseau social Facebook est reconnu au centre d’un qui avait explosé concernant une mauvaise gestion des données de ses utilisateurs. En effet il a été publicisé que société Britannique dénommée Cambridge analytica a collecté des données personnelles de plus de 50 millions d’utilisateurs de Facebook sans aucun consentement préalable, dont l’objectif était de construire un programme informatique. Ce programme avait pour but de prédire et même de pouvoir influencer le choix des électeurs lors des élections américaines, et même dans d’autres pays. La complicité de Facebook ayant été mis à nu dans cette affaire, son PDG Mark Zuckerberg a depuis lors décidé d’entamer une politique visant la sécurité des données des utilisateurs. Dans la foulée plusieurs correctifs ont été apportés au réseau social pour le rendre plus sûr. Mais ce n’est pas tout, la firme américaine a été sanctionnée à hauteur de 5 milliards de dollars américains payable en amende aux États-Unis en avril 2019. Cette amende faisait suite à une violation constatée de Facebook d’une convention datant depuis 2011 et qui stipulait littéralement le : « respect des données personnelles et la transparence quant à leur utilisation à des fins publicitaires ».

2. Equifax, la faille de sécurité informatique qui a touché plus de 143 millions de personnes à travers le monde

Le chiffre est en effet correct, c’est 143 millions de clients qui été touchés par une attaque informatique qui a touché l’agence de renseignements de crédit Américain, Equifax en septembre 2017. À la suite de ce piratage, les coupables ont réussi a se procurer les noms les numéros de sécurité sociale les numéros de permis la date de naissance des adresse géographique, etc. Ils ont aussi réussi à accéder au document de crédit d’environ 182 000 personnes. Par ailleurs l’agence a ajouté que 209000 clients de nationalité américaine se sont fait pirater la carte de crédit.

Pour les autorités canadiennes, car une bonne partie des clients de Equifax était canadien, « Compte tenu de la grande quantité de renseignements personnels extrêmement sensibles détenus par Equifax et de son rôle essentiel dans le secteur financier en tant qu’agence d’évaluation du crédit, il était totalement inacceptable de constater des lacunes aussi importantes dans les pratiques de l’entreprise en matière de protection de la vie privée et de sécurité ». La conséquence immédiate de cette fuite de données a été la chute de l’indice boursier de la société.

3. Uber et le vol de données de 57 millions de personnes

Tout comme le précédent, le géant américain, Uber a été aussi victime d’un piratage massif en octobre 2016. Durant ce piratage les données personnelles concernant plus de 57 millions de personnes, comprenant les chauffeurs tout comme les clients ont été dérobé. On sait que l’entreprise américaine avait tentée au préalable d’étouffer l’affaire vu que c’est une autre agence dénommée Bloomberg qu’il a révélé au grand public en novembre 2017 soit 1 ans plus tard. On sait alors que la société avait payé la somme de 100 000 dollars américains aux pirates informatiques pour que ces derniers détruisent les données dérobéed et qu’il ne publicise pas l’affaire. Mais au final tout à capoter, Uber a dû licencier de nombreux employés dans le responsable de la sécurité informatique.

4. L’affaire Ashley Madison et rubiCorp

Ashley Madison, connu comme étant un site de rencontre extra-conjugale avait aussi subi une cyberattaque qui a malheureusement débouché par la divulgation de renseignements portant sur des millions de ses clients. Cela se passe à l’été 2015. La société mère de Ashley Madison, Ruby corp a annoncé avoir perdu une partie de ses revenus environ un quart. Malheureusement a titre de sanctions, elle a dû verser environ 1,6 million de dollars à la commission américaine du commerce, structure fédérale qui était chargé de régler l’affaire. Cette entente, a quand même démontré un aveu de culpabilité, les autorités américain ont tout simplement intimé l’ordre à Ruby corp d’adopter de meilleures pratiques pour sécuriser les données de ses clients.

5 – Yahoo! et c’est 1,5 milliards de comptes piratés

De 2014 à 2016, le groupe Yahoo a subi en tout, deux vols de données à caractère personnel. Pour globaliser les deux attaques on dirait que plus de 1,5 milliards d’informations liées aux utilisateurs du site on été dérobée. La majeure partie de ces informations ont été tirées des comptes d’utilisateurs étaient fournis par les utilisateurs et se composaient d’identifiants de connexion, de noms, de prénoms, de date de naissance et adresses.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage



Le piratage de Yahoo, des milliards de comptes corrompus

Après avoir racheter la firme de divertissements Informatiques Yahoo, le nouveau patron qui est un autre géant des télécoms, Verizon, a fait une découverte exceptionnelle. Il n’était pas question d’un milliards de compte qui ont été piratés comme le prétendaient Yahoo, mais plutôt tous les comptes.

En l’espèce on sait que en 2016 le géant Américain Yahoo avait annoncé avoir été a été victime d’une attaque informatique ayant affecté plus de 1 milliards de compte. Une attaque qui remonte depuis 2013 soit 3 ans avant l’annonce. Alors qu’en vérité c’était l’ensemble de ses utilisateurs qui s’élevait à hauteur de 3 milliards de compte qui avait été corrompus.

Cet article va aussi vous intéresser : Un recours collectif contre Yahoo! interrompue. La juge en charge s’y oppose.

Et on se rappelle que la firme avait envoyé des mails de notification à ses utilisateurs qui avaient été touchés par l’attaque. Mais ce n’est qu’après des enquêtes menées par des experts engagés par la firme Verizon après rachat du groupe, qu’il a été découvert l’étendue des dégâts. « Dans le sillage de l’acquisition de Yahoo! par Verizon, et suite à son intégration, l’entreprise a récemment obtenu de nouveaux renseignements et croit, désormais, après enquête avec l’aide d’experts scientifiques extérieurs, que tous les comptes Yahoo ont été affectés par le vol d’août 2013 » disait un porte-parole de Verizon.

La découverte de ce point non divulgué a même failli faire échouer les dernières étapes de l’achat de Yahoo par Verizon. Mais suite à une réduction consentie, les activités des géants du web américain ont été cédé moins chères que prévu. Selon les informations qui nous a été parvenu suite à l’affaire « les pirates informatiques auraient volé des numéros de téléphone, des dates de naissance, des questions de sécurité et leurs réponses et des bribes de mots de passes brouillés mais ni les mots de passe, ni les données bancaires, ni les informations liées aux moyens de paiement auxquels les propriétaires des comptes ont recours (•••) L’entreprise continue de travailler étroitement avec les forces de l’ordre » selon Yahoo.

Le groupe américain sur ce sujet n’a pas changé de version depuis 2013, l’idée selon quoi les données bancaires n’avaient pas été touchées. Cependant cela n’a pas empêché l’attaque 2014 où certains utilisateurs avaient été touchés par le vol des données personnelles. Cette fois-ci c’était plus de 500 millions de personnes qui ont vu leurs comptes pirater et leurs données dérobées.

Cette découverte de 3 milliards de compte corrompus ne pourrait pas tomber plus mal, surtout à cette période où la polémique de L’ingérence russe continue toujours de faire des heurts. En effet en tenant compte de diverses accusations contre le Kremlin, qui aurait piraté des systèmes informatiques américains en vue de favoriser Donald Trump aux élections américaines de 2016. Dans notre contexte, si le piratage a toujours été imputé à des hackers russes, l’étendue des dégâts pourrait être énorme. Surtout que les services de renseignements américains ont affirmé plusieurs fois que la Russie était à l’origine d’attaques contre des systèmes informatiques américains. Dans la même lancée plusieurs attaques informatiques contre de nombreux systèmes à L’exemple de la firme Equifax sont concernées. Les coupables au courent toujours, et les autorités n’ont pas encore divulgué de résultat concret sur les enquêtes relatives piratage de Yahoo.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage



Un recours collectif contre Yahoo! interrompue. La juge en charge s’y oppose.

Chantal Tremblay, juge de la cour suprême au Canada, a formé une opposition ferme à l’initiative d’un recours collectif qui visait la firme française YAHOO.

Cette action judiciaire puiserait sa source dans une attaque qu’aurait subie Yahoo. Cette cyber attaque a selon les plaignants porté atteinte à la confidentialité des données qui étaient les leurs.

La juge en charge de l’affaire n’a pas donné son aval pour autoriser action en responsabilité, ce qui lui barre la route.

Cet article peut vous intéresser également : Le mot de passe jetable selon Yahoo!

L’origine de cette affaire remonte depuis en septembre 2016, ou la firme Yahoo ! avait annoncé publiquement dans un communiqué de presse qu’environ cinq cents (500) millions de ses utilisateurs auraient été les victimes d’une attaque cybernétique ayant lieu en l’année 2014 et que dans la foulée, leurs données personnelles ont été dérobées. Et voilà que décembre 2016, la firme annonce encore à ses utilisateurs d’une autre attaque cybernétique qui a eu lieu en l’an 2013. février 2017, les utilisateurs de la plateforme sont informés à propos de l’usage de cookies qui seraient falsifiés. Et ces cookies factices avait été ce par quoi des personnes mal intentionné ont réussi à s’infiltrer dans le réseau et d’accéder aux informations que contenaient les comptes des utilisateurs entre la période 2015 – 2016.

Les informations dérobées comprendraient :
– des dates de naissance
– des adresses courriers électroniques
– des noms d’utilisateurs
– des contacts de téléphonie mobile.
– des mots de passe chiffrés
– et dans des cas tiers, les questionnaires de sécurité et leurs réponses en cours, en version chiffré ou non.

C’est au vu de tout cela que les victimes de ces attaques ont voulu initier un recours collectif. Ils déposèrent une demande tendant à obtenir l’autorisation du recours en collectif.

Brigitte Bourbonnière, celle qui agissait en représentante des victimes, avaient vous exiger une indemnisation complète des personnes ayant subi un dommage, personnel ou économique suite au vol de leurs données à caractère personnel. Elle invoque le manque de vigilance de Yahoo et l’accuse de n’avoir pas assez pris les mesures de sécurité qui s’imposaient. Aussi, C’est leur négligence qui aurait favorisée la fuite de leurs données personnelles.

Selon la Cour supérieure, les arguments avancés par les plaignants n’étaient os assez suffisant pour leurs autoriser l’action collective. Par ailleurs, la juge en charge a estimé que le fait pour certaines personnes, telle que madame Bourbonnière, représentante des plaignants, de continuer l’usage de leur compte Yahoo est significatif du fait que les dommages qu’ils prétendent avoir subis ne sont pas grave qu’ils veuillent le faire paraître.

La décision de la juge ne met-elle pas en péril le droit des plaignants ? S’il y a vraiment eu les dommages évoqués par les plaignants, à qui doit-on imputer la faute ? Qui devrait réparer les préjudices dans notre cas d’espèce ? Autant de questions que soulève cette situation. On se demande alors quel serait les moyens de recours de dont pourrait disposer madame Bourbonnière et ses semblables ?

Le vol de données étant un véritable fléau de nos jours, quelle arme utilisée pour y lutter contre efficacement.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage