5 raisons pour prendre les piratages informatiques au sérieux

Chaque jour, nous utilisons des services informatiques associés à internet.

Que ce soit pour des besoins personnels ou professionnels, le numérique est devenu omniprésent dans nos habitudes. Cependant, la digitalisation de notre vie ne s’est pas faite sans conséquence.

Cet article va aussi vous intéresser : Qu’est-ce qui rend les systèmes informatiques de santé difficile à protéger ?

En effet, observant une triste réalité qui bien évidemment dans interpelle : la cybercriminalité. Si beaucoup sont ses utilisateurs qui ont tendance à négliger la question croyant qu’ils ne peuvent pas être des cibles potentielles, il n’en demeure pas moins que les conséquences nous interpellent chaque jour. Il faut comprendre que la sécurité informatique à l’instar de la santé ou de l’éducation est devenue plus que nécessaire.

Dans cet article nous avons prévu de vous décrire 5 raisons qui confirme en cette situation

1 – Les crimes informatiques sont en hausse

De manière consensuelle, toute personne qui et un jour de l’actualité informatique peut confirmer que les attaques informatiques de nature malveillante se multiplient de plus en plus.

Les cybercriminels ont le vent en poupe. Les raisons qui expliquent cela sont de deux ordres très simples :

– La digitalisation croissante des services et des contacts humains ;

– L’explosion du télétravail.

De manière pratique, il n’y a presque rien que nous fassions de notre journée qui ne fait appel à l’outil numérique. Une situation qui est notamment très bénéfique et acceptable pour le pirate informatique. Selon plusieurs études, il a été observé que les attaques informatiques d’intentions malveillantes ont connu une hausse de près de 400 % entre 2019 et 2020. On observe entre autres une intensification les actes de cybercriminalité tels que :

– L’utilisation de rançongiciel contre les entreprises les collectivités et même les particuliers ;

– Les attaques de type phishing ;

– Les attaques par déni de service ;

– Les arnaques en ligne ;

– Etc ;

2 –  Vos données valent de l’or

Si jusqu’à présent vous ne le savez pas ou vous l’ignorer, en utilisant un service gratuit en ligne vous le faites générer du profit. C’est à juste titre que l’expression « quand c’est gratuit, c’est vous le produit » facilement popularisée.

En effet, la gratuité des services web permet la collecte de nos données personnelles (nom, prénom, adresses, informations bancaires…) et toutes autres informations que nous allons générées par rapport à nos habitudes de consommation ou même notre trafic Web. Bien évidemment, les cybercriminels veulent voler vos données car ils savent aussi la valeur qu’elles ont. Ils peuvent non seulement les revendre sur des marchés noirs à d’autres pirates informatiques. Ils peuvent aussi s’en servir pour initier des actes de cybercriminalité. En parle notamment de :

– Détournement de fonds bancaire ;

– Usurpation d’identité ;

– Arnaque en ligne ;

– Etc.

Dans tous les cas, vous devez tout simplement savoir que toute information qui vient de vous peut-être monnayer. Les cybercriminels le savent et sont à l’affût.

3 – Les premiers piratages informatiques ont des conséquences économiques lourdes

Selon une récente observation, les actes de cybercriminalité à travers le monde ont causer une conséquence économique pouvant s’évaluer après de 1000 milliards de dollars impactant directement l’économie mondiale.

À la clef, plusieurs entreprises ont dû fermer les portes à cause de certaines situations qui ont entraîné directement leur faillite. Notamment des attaques de type rançongiciels. Une situation qui a été aussi cause de la mise en chômage de plusieurs professionnels. Par ailleurs, le risque que fait plaisir la menace informatique fait croitre les investissements dans ce domaine. Ce qui empêche une affectation de ses capitales à l’innovation ou à l’amélioration de la condition de certaines entités.

4 – Tous les appareils sont vulnérables

Peu importe la marque de votre smartphone ou de votre ordinateur, peu importe le type de sécurité déployé, les vulnérabilités existent. Elles peuvent prendre la forme purement technique due à la conception du produit lui-même. On parle alors de faille de type Zero Day. Des failles de sécurité qui sont ignorants même à la conception du matériel informatique. Des failles de sécurité dont même le constructeur n’en est pas conscient lors de la mise à disposition du matériel.

Nous avons aussi les failles de sécurité circonstancielles. Des comportements ou des utilisations qui ne correspondent pas à une bonne hygiène de sécurité. Qui conduit malheureusement à l’ouverture de porte d’entrée à des actes de cybercriminalité. À ce niveau au phishing.

5 – TOUT le monde est vulnérable

De près comme de loin, la menace informatique concerne chacun de nous. Tout le monde peut-être d’une manière ou d’une autre victime en d’une attaque informatique. Que ce soit de façon directe ou de façon indirecte. Si votre appareil n’est pas piraté, hôpital, votre lieu de travail ou encore votre banque pourrait le bien-être. Il y a même des formes de crimes informatiques qui sont exécutés dans l’ombre sans même que vous vous en rendez compte. On peut illustrer l’exemple par le cryptojacking.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage