Tous les articles par admin

Passionner l'informatique, nous travaillons dans la sécurité informatique afin de proposer des conseils à nos lecteurs pour qu'ils évitent de se faire pirater leurs comptes et leurs mots de passe.

4 méthodes pour garder l’iPhone en sécurité

Comme tout mobile aujourd’hui, l’iPhone est aussi sujet de piratage.

Effectivement ces derniers temps, la sécurité d’iPhone a été beaucoup éprouvée. Celui qui était un des téléphones des plus sécurisés parmi les plus sécurisés, aujourd’hui est devenu beaucoup moins sûre à cause des nombreuses failles de sécurité qui a été découvertes.

Maintenant certains vont se demander comment est-ce que l’on pourrait s’en prendre à leur téléphone. Notons que la plus grande faille de sécurité de notre mobile et nous-mêmes. En effet on peut souvent le prêter à des amis lorsque nous le perdront dans des endroits peu fréquentables. Alors comment faire pour que notre iPhone soit en parfaite sécurité. Voici quelques astuces.

1- Utilisez un mot de passe pour bloquer l’usage de votre iPhone

On est souvent tentez d’utiliser le système biométrique de sécurité standard qui est le lecteur d’empreintes digitales. Cependant cela n’est pas toujours fiable à 100 % surtout que votre empreinte Pourrait être récupérer par n’importe qui, dans un endroit public par exemple. Le plus sûr dans tout ce système, c’est l’ancien et le vieux mot de passe classique. Composez un mot de passe fort pouvant induire n’importe qui en erreur. Faites l’effort de vous débarrasser des 4 chiffres standard. Essayez de composer un mot de passe au minimum avec 8 caractères.

2- Prenez garde aux applications que vous utilisez

Comme vous le savez sûrement certaines applications sont atteintes de failles de sécurité pouvant permettre aux pirates informatiques assez doués, de s’infiltrer dans votre iPhone et d’y dérober des données ou encore vous espionner.

C’est notamment l’application iMessage et Safari. Vous devez alors faire attention quand vous les utilisez encore ou quand votre téléphone est connecté à Internet au moins au moins fait suspect, vous devrez réinitialiser automatiquement votre téléphone, pour éliminer les traces du pirate informatique au cas où il tenterait d’infiltrés votre mobile.

De plus cette application ne fonctionne pas avec la sécurité des mots de passe pourtant ils sont assez importants et sensibles. Aussi vous devez vous assurer de ne pas permettre à n’importe qui d’accéder à ses applications. Si vous avez la possibilité de crypter vous application ou encore de les protéger par des mots de passe, n’hésitez surtout pas, c’est plutôt essentiel que nous dirons.

3- Limitez au maximum votre connectivité

Il nous arrive très fréquemment de vouloir profiter du réseau Wi-Fi gratuit qui se trouve à la cafétéria ou encore prêt de l’établissement que nous fréquentons le plus. Cependant, il arrive souvent ce soit des réseaux factices, dans le but est de nous attirer et bien évidemment d’ouvrir une porte vers nos données personnelles. Aussi, que ce soit par Wifi, Bluetooth, ou encore n’importe quel type de connexion à établir sans fil ou encore, même avec le fil du câble, nous devons faire de plus en plus attention. Il est possible pour un pirate informatique d’infiltrer votre téléphone grâce à n’importe quel moyen de connexion sans fil ou avec fil. Ainsi, méfiez-vous de tous les périphériques.

4- Installez un logiciel de protection / un Antivirus

Conseil de base, il est plus qu’important aujourd’hui d’avoir sur nos terminaux mobiles quelle que soit la marque, un logiciel de protection. C’est une protection en plus qui est nécessaire. Il existe une panoplie d’antivirus pour vous aider à sécuriser votre iPhone. Qu’elle soit gratuit ou même payant vous ne manquez pas. Parmi tant d’autres nous pouvons citer le plus célèbre est reconnu comme étant le meilleur antivirus de 2019, BitDefender. Il y a aussi cette Anti-Malware gratuit mais aussi de très efficace dénommé AVG. Et bien d’autres… Quelles que sont les précautions que vous prenez, dites-vous, qu’il y a toujours une faille dans le système. Aussi avoir un anti-virus comme mesures de sécurité supplémentaire serait bien top. Mais, avoir un antivirus ne signifie pas qu’il faut négliger les mises à jour système. Car au même titre que l’antivirus les mises à jour permet de combler des failles qui ont pu être découverte bien plus tard, soit après la conception du téléphone.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage



5 raisons de stocker vos données sur des Serveurs Cloud

Le Cloud se défini comme une solution informatique permettant de stocker ses données sur des serveurs distants pour en avoir accès à tout moment.

On dit que c’est une solution de stockage à distance qui fait que vos données sont accessibles via internet. Les données sont stockées généralement dans des terminaux conçus à cet effet, qui se font appeler Datacenters. Aujourd’hui c’est une solution qui est de plus en plus utilisée surtout par des grandes structures générant, ou gérant beaucoup de masses de données.

Cet article va aussi vous intéresser : 6 conseils pour rester à l’abri du piratage sur Internet

Pourquoi donc opter pour ce système de stockage ? C’est ce que nous vous dirons dans cet article.

1. L’accessibilité des données

L’avantage d’utiliser un service de Cloud, c’est qu’il permet d’avoir facilement accès à nos données. En effet le système de stockage initial qui est celui du disque dur, ou encore des serveurs locaux, nous oblige à être dans un endroit précis pour pouvoir utiliser ces données, comme être dans le bureau pour pouvoir y accéder. Avec un stockage Cloud, les données sont accessibles de n’importe où à n’importe quel moment de la journée. Une connexion internet suffit.

2. La transmission ou le partage de données

À travers une méthode classique de stockage, pour transmettre des données ou partager les données, nécessiterait obligatoirement l’intervention de certains spécialistes. alors que dans le Cloud, l’interface est conçu de telle sorte que facilement des collaborateurs puissent y accéder simplement, et nettement aux données. Parce que, tout ce qu’il y a à faire c’est de déterminer quel type de personne peut accéder à quel type de données et définir ainsi les accès sécurisés.

3. La préservation de l’intégrité de données durant les sinistres

Durant une catastrophe naturelle ou encore une grande panne pouvant infecter le secteur dans lequel vous êtes, vous risquez de perdre pas mal de données. Par ailleurs, pas avec le Cloud computing. En effet, vous ne risquez rien vu que vos données ne sont pas immédiatement sur vous. Vous pourrez récupérer ces données même si un ouragan passait au-dessus de votre maison ou votre entreprise. Ainsi, vous pouvez reprendre automatiquement le travail sans craindre de perdre un kilo de données.

4. Les pertes de données

Il est fréquent que lors de mauvaise utilisation ou encore des erreurs de manœuvre, nous perdons constamment les données importantes. Il peut arriver aussi que nous soyons victime par exemple d’un piratage informatique, qui nous empêche d’accéder à nos données ou dont le but est de détruire le système informatique. Si vous enregistrez vos données sur le Cloud vous êtes épargnés de ce genre de désagrément.

5. Le coût réduit

Installer système d’hébergement local vous reviendra deux fois, voire trois fois plus cher qu’utiliser le système Cloud. En effet l’hébergement local va nécessiter un ensemble de matériels que vous devez vous procurer ensuite, une maintenance continuelle sans oublier un budget a consacré aux personnes qui seront chargés de cela. Alors que la solution Cloud ne coutera qu’un simple abonnement, qui est assez logique et qui prendra en tous, les couts relatifs à l’entretien, à la maintenance ainsi qu’à la sécurité de données. De plus, il ne vous en coûtera pas d’espace à louer pour pouvoir installer le matériel nécessaire. En définitive la solution Cloud et revient nettement moins cher.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage



Après avoir dévoilé certaines failles de sécurité d’iPhone, Google est accusé par Apple « de pratiquer la politique de la peur »

Ces derniers temps, le géant américain, Apple, a manifesté son mécontentement face à certains agissements de son confrère, Google, qu’il trouve déplacés et de mauvaise foi.

Google avait publié dans le courant du mois de Mai jusqu’en juillet, une série de vulnérabilités des iPhones. Il avait pointé du doigt le constructeur de négliger un peu les mises en garde et ne pas informer les utilisateurs de leurs machines.

Cet article peut aussi vous intéresser : Quand les téléphones Android sont plus sécurisés qu’iPhone

Dans l’ensemble, Google avait révélé 14 failles de sécurité des appareils sous iOS. On accuse l’équipe de Google Project zéro d’avoir essayé d’exagérer un peu les choses et de pas avoir dire que iPhone n’était pas le seul téléphone à avoir été visé par l’attaque initié par les autorités chinoises via une faille de sécurité générale. Certains mobiles tels que ce sur Android et Windows ont été aussi victimes. Le géant américain dit qu’il veut « s’assurer que tous nos clients ont les faits. (…) L’attaque a touché moins d’une dizaine de sites consacrés à la communauté ouïgoure (…) Mais néanmoins quelle que soit l’ampleur de l’attaque, nous prenons la sécurité de tous les utilisateurs extrêmement au sérieux ».

Les publications des chercheurs de Google ont eu le don d’énerver au plus haut point le dirigeant d’Apple, qui estime que la stylistique utilisée pour la description de leurs matériels est de nature à occasionner la peur chez les utilisateurs d’iPhone.

De plus, Apple n’a pas apprécié que Google ai publié que les attaques ont été subi par ses appareils durant 2 ans. Car selon le géant américain « Lorsque Google nous a approchés, nous étions déjà en train d’apporter des correctifs ». Et pour finir avec tous ces débats, Apple va ajouter que « La sécurité d’iOS est inégalée car nous assumons la responsabilité de la sécurité de notre matériel et de nos logiciels de bout en bout ».

Google de son côté ne fait pas de commentaires et s’en tient à son rapport. Pour lui les vulnérabilités découverte sur iOS sont visibles et étaient exploitées depuis des années. Il a aussi soutenu que les publications sur les failles liées aux iPhones ne visaient pas un but sûrement péjoratif. L’objectif était d’améliorer la sécurité des terminaux et de faire en sorte que les utilisateurs ne soient pas des victimes d’une potentielle faille.

Doit-on voir en cela une rivalité ou encore une bataille de gros bonnet de la technologie. Pour l’heure, Apple est sur la défensive et nous nous disons que cela ne va pas s’arrêter là.

Néanmoins, Google, à travers son Project zéro, a le mérite d’avoir découvert environ 14 failles de sécurité sur les iOS. Et en pratique, il ne vient par ces publications ne violé aucune loi ou réglementation car ayant d’abord posté la faille au constructeur d’origine c’est-à-dire Apple et l’ayant ensuite publié en respectant le délai prescrit. Même si cela peut jouer en faveur de Google, de mettre à nue les failles d’Apple car aujourd’hui concurrent sur le marché de téléphonie mobile.

Il n’en demeure pas moins qu’une partie de cette faute repose sur les épaules du constructeur de la pomme. Les articles publiés par le Project zero de Google se concentrait plus sur les aspects techniques des failles, comme le soulignait le responsable du moteur de recherche,

En bref, il n’y a en aucune manière quelque chose qui puisse prouver les accusations qu’Apple avance comme quoi Google est dans une logique de dénigrement de leur marque.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage

6 conseils pour rester à l’abri du piratage sur Internet

On se demande finalement s’il est possible d’avoir accès à Internet sans courir le risque d’être constamment pirater.

Nos communications, nos habitudes mais encore nos historiques qui sont en toute franchise à la merci du plus astucieux des pirates informatiques.

Que faire donc ?

Voici alors 6 conseils pour vous assurer de ne pas être exposer au risque de piratage internet.

A lire également : 6 comportements à adopter pour utiliser Internet en toute sécurité

1 – Masquez votre adresse IP

L’adresse IP est l’identifiant qui est rattaché terminaux que nous utilisons quand nous accédons sur le web. Le dissimuler permet de passer inaperçue sur certains site tout en évitant les tracas qui y sont rattachés. De ce fait, il existe beaucoup de moyens pour y arriver. Pour cela, vous pouvez utiliser un service VPN. En vous abonnant, vous pouvez bénéficier d’empreinte IP empruntée à travers le monde entier. Il existe aussi des réseaux d’anonymisation les plus célèbres sont Tor et I2P. Ils présentent l’avantage de crypter totalement ou partiellement vos communications.

2 – Utilisez un moteur de recherche alternatif

Les moteurs de recherche classiques tels que Google, ou même Bing sont souvent accusés de stocker nos données personnelles pour ensuite les monétiser. Ils existent pour les contrer certains services reconnus pour leurs respects de la vie privée des informations. Parmi temps d’autres vous avez « Startpage », « Duckduckgo » ou Ixquick.

3 – Utilisez le Cloud pour un stockage sécurisé de vos données

Il est souvent préférable de stocker l’ensemble de ses données sur un serveur externe. Cela vous permet de sauvegarder leur intégrité mais aussi de vous prémunir contre certaines formes d’attaques informatiques telles que le Ramsonware.

Cependant si vous devez opter pour cette solution assurez-vous de vous tourner vers des structures qui vous proposerons les solutions Open Source très sécurisés. De notre côté nous pouvons vous conseiller Buddycloud, Owncloud ou encore Kolab. Ils vous offriront un hébergement sans avoir accès au contenu de vous donner car elles seront cryptées depuis votre terminal.

4 – Migrez peu à peu vers un réseau social alternatif

Il est bien vrai que nous sommes attachés à certains réseaux sociaux tels que Facebook Snapchat ou encore Instagram. Cependant il existe certains concurrents de ces réseaux sociaux qui sont respectueux de la vie privée de leur utilisation. Exemple de « Diaspora » super mais non seulement il peut se connecter aux autres réseaux sociaux mais aussi vous permettra de peu à peu migrer ses contacts pour ensuite définitivement se débarrasser de Facebook et consorts.

5 – Cryptez vos communications

Plusieurs logiciels vous permettront décrypter le contenu de vos échanges via les services de messagerie en ligne. Que ce soient vos mails vos appels instantanés ou des envois de données personnelles. Il existe certains modèles de téléphone qui permettent d’effectuer les échanges cryptés. Notamment il y a le Blackphone produit par la société suisse SGP technologies.

6 – Installez des protections sur votre navigateur

Il est essentiel que votre navigateur soit protégé par différents outils notamment des outils anti traçage ou encore des bloqueurs de publicités et vulnérabilités comme Adblock Edge, NoScript, Disconnect ou encore NoScript. De plus vous devez faire attention quant aux cookies que vous acceptez. Refuser le maximum de cookies, si possible refuser les toutes.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage



Les États-Unis sont accusés d’avoir piraté le groupe chinois Huawei

Depuis le mois de mai dernier, le géant chinois du numérique Huawei accuse le pays de l’Oncle Sam d’avoir essayé plusieurs fois de le pirater.

L’objectif selon lui était pour le gouvernement, d’arriver à infiltrer son système pour surveiller ses activités économiques.

Vous allez aimer aussi : Le géant Chinois Huawei serait impliqué dans une affaire de piratage en Afrique

Le 3 septembre, dans un communiqué, Huawei affirme que : « Le gouvernement des États-Unis a mis à profit son influence politique et diplomatique pour faire pression sur les autres états en vue d’interdire les équipements de Huawei ».

Le gouvernement américain de son côté n’a publié aucun démenti non plus. On a l’impression qu’il confirme même cette accusation. Pour le gouvernement de Donald Trump, les mesures prises en l’encontre de Huawei sont normales, car il considère pour sa justification, la défense de la sécurité nationale. N’oublions pas que le président américain, très récemment avait qualifié le groupe chinois en disant que « C’est une menace pour la sécurité nationale. ». L’idée visiblement chez le président américain est de prendre la société chinoise en otage dans la crise économique qui oppose les États-Unis à la Chine. Huawei qui en pâtit chaque jour ne cesse de se plaindre et de le signifier à chaque fois : « Aucune des accusations portées par le gouvernement américain n’ont été jusqu’ici prouvées. Nous condamnons avec force les efforts concertés du gouvernement américain pour discréditer Huawei ».

Selon les dires de la firme chinoise le gouvernement américain employer des méthodes peu légales dans le but de l’intimider et de faire pression sur elle. En effet elle mentionne des détentions illégales de ses employés, des fouilles inopinées sans fondement ou encore des arrestations à tout bout de champ. « Fouiller, détenir et même d’avoir arrêté illégalement des employés de Huawei » est devenu le lot quotidien de l’entourage du géant chinois.

Ce comportement agressif du gouvernement américain au détriment du groupe chinois a d’autant plus accentué à cause du scandale qui a éclaté récemment concernant le vol de brevet d’un chercheur portugais par Huawei. Quand bien même le vol ayant été démenti, l’ombre de la suspicion pèse toujours sur le géant chinois qui ne cesse de subir les attaques les Américains.

Concernant le cas du chercheur portugais, le groupe chinois avait mentionné que ce dernier étant un de ses anciens employés avait voulu profiter de la conjoncture actuelle pour lui soutirer de l’argent. Ce qui est d’autant plus compréhensible vu le temps qu’as mis le chercheur avant de dénoncer le vol de son brevet.

La société chinoise affirme avoir déposé une plainte contre l’État américain car ce dernier en plus de saboter constamment son travail, aurait aussi lancé une vague d’attaques pirates contre son système d’informatique. Selon elle, les agents du gouvernement Trump voulaient s’infiltrer dans son réseau intranet dans le but de l’espionner. Cependant du côté de Huawei, aucune preuve N’est apporter pour soutenir cet argument. cela ressemble bien plus un technique de Donald Trump mais pour accuser il faut avoir des preuves. l’État chinois de son côté n’a pas encore fait des déclarations sur la question. On pense bien qu’il ne serait pas content que cette affaire dure aussi longtemps. la chasse aux sorcières a assez duré.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage