Archives pour la catégorie Facebook

Conseils de sécurité pour éviter de ce faire pirater Facebook. Le réseau social le plus visité au monde !

Quelques astuces pour créer son compte Facebook en toute sécurité

Aujourd’hui Facebook est le réseau social le plus utilisé au monde.

Il comptabilise environ 2 milliards de visiteurs par jour, sans oublier que son influence est de plus en plus étendu depuis l’acquisition de Instagram et WhatsApp.

Cet article va aussi vous intéresser : Facebook et la protection de la vie privée

Parce que presque tout le monde est sur Facebook pour ne pas dire que tout le monde est sur Facebook. il faut avouer que rares sont les jeunes ou encore les professionnels n’ayant pas de compte Facebook. certains par contre, d’autres en avaient, mais ont été signalés malheureusement pour eux, ce qui a mis fin à l’activité de ces comptes. Si vous n’êtes pas encore sur Facebook ou si vous l’étiez et que vous avez été malheureusement éjectés,  que vous désirez créer un compte Facebook alors nous voulons vous donner quelques conseils pour créer ce profil en toute sécurité. car aujourd’hui l’usage des réseaux sociaux requiert une attitude sur la protection des données personnelles. Car il suffit d’une simple erreur pour être la cible de personnes mal intentionnées. Et cela peut vous coûter très cher.

Alors suivez ces conseils :

1 – Ne pas en dire trop sur vous

la discrétion est l’attitude fondamentale à observer sur Facebook. Les milliards d’abonnés de Facebook ainsi que des milliards de données que constituent ce géant du web. Les erreurs que commettent généralement les personnes qui s’inscrivent  sur Facebook est de remplir de façon complète les champs qui leur sont présentés. alors qu’en réalité, il n’y a aucune obligation de remplir tous les champs, pour créer son compte. Il est même préférable de laisser certains champs sans y apporter des informations  qui reste pour préciser. Car trop en dire sur vous ne pourra t’être que trop préjudiciable.

Cette précaution vise à protéger l’utilisateur de potentiel « stalker », des personnes qui sont tapies dans le nombre et qui passent leur temps à surveiller et à espionner les autres d’utilisateurs. Pour Melinda DAVAN-SOULAS, journalistes IT qui disait : « On a tendance à être bien élevé et à remplir toutes les lignes d’un formulaire comme on répondrait poliment à une question. Grosse erreur sur internet ! Trop en dire revient à livrer de l’or en barre à des personnes pas forcément bien intentionnées. Et cela peut aussi vous être extrêmement préjudiciable. (…) Facebook en est le meilleur exemple. Il est possible d’exister sur le réseau social sans trop en dire de vous-même, mais aussi sans passer pour un fantôme juste bon à « stalker » (espionner et traquer tapis dans l’ombre du web) vos amis et/ou connaissances. » elle a ajoutera par ailleurs : « Quelles que soient les informations que vous allez y renseigner, faites-le toujours en connaissance de cause et en mesurant les risques éventuels. Le mieux reste de ne pas laisser votre profil en « public ». Vous saurez ainsi qui peut avoir accès à vos informations puisqu’il s’agira forcément de vos « amis ». ».

2 – Ne pas mettre obligatoirement sa date de naissance

En effet on sait que la date de naissance combinée avec vos identifiants standard tel que le nom et le prénom peuvent permettre à certaines personnes d’accéder à vos références bancaires. ne courez pas le risque de vous exposer financièrement pour simplement de petits messages de joyeux anniversaire.

3 – N’ajoutez surtout pas votre numéro de téléphone affilié à votre compte

Même si cela semble souvent une bonne idée de couple et son profil Facebook à son numéro de téléphone. Car non seulement cela rend plus facile la connexion à son compte, mais il permet de trouver facilement d’autres personnes en se servant du numéro du téléphone vous avez dans votre répertoire, à condition que ce dernier aussi couple leur profil comme vous à leur numéro. par ailleurs si vous ne faites pas attention, n’importe qui peut récupérer vos numéros de téléphone en ligne.

4 – Veuillez ne pas activer la localisation

Même si cela est fun et souvent très pratique ajouter des lieux à nos publications, cela peut être aussi dangereux pour vous, non seulement pour tous ces annonceurs de publicités qui se prennent un peu partout sur Facebook, mais aussi pour des pirates informatiques ou encore d’autres personnes qui ne vous veulent pas forcément du bien. Vous serez ainsi traçable et n’importe qui pourrait à suivre vos déplacements.

5 – Evitez de donner des informations sur vos déplacements ou sur vos voyages

En effet, cela serait l’idéal pour le cambrioleur voleur pour profiter de votre absence. votre voyage ne sera pas si heureux que ça si vous vous vous permettez de le dire n’importe quel moment sur les réseaux sociaux.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage



Pirater compte Facebook sans payer d’argent

De nos jours le piratage de compte Facebook est devenue quelque chose de très courant.

Tout le monde veut s’y essayé. Aussi chacun recherche constamment de nouvelles stratégies pour pouvoir réussir ce piratage. Le truc, c’est que les gens sont plus intéressés par les méthodes gratuites. Dans cet article nous allons essayer d’éclaircir les choses. Peut-on réellement pirater un compte Facebook sans débourser aucune somme d’argent ?

Cet article va aussi vous intéresser : Comment pirater un compte Facebook ?

Pour répondre à cette question de façon claire et nette, si vous avez des compétences très développées en informatique. Effectivement vous pouvez bien évidemment pirater un compte Facebook sans payer un centime.

Dans le cas contraire, si vous êtes un débutant ou même un profane qui a envie d’initier un petit piratage pour espionner un proche, disons que vous serez obligés de payer. Et souvent très cher.

Le prix que vous serez amenés à débourser est variable selon la méthode que vous utilisez. Si vous employer un hacker professionnel, spécialement pour ce genre de tâches, assurez-vous que vous payerez cher. En effet les scripts de piratage sont difficiles et prennent du temps.

Maintenant quant à l’alternative de la méthode des applications vous devez acheter les licences aux éditeurs à des sommes souvent assez coquettes.

Les sites de piratage qui offrent ce genre de service vont vous demander de débourser une bonne somme d’argent pour ne pas briser votre anonymat. En effet, les sites de piratages ne sont jamais gratuit peu importe ce qu’ils vous diront dès le début. En pratique ils sont connus avoir les prix les plus abordables.

Cependant vous courez un risque quand vous demander leur service. En effet plusieurs d’entre eux sont de faux site dont le but est de subtiliser des données. Ou encore ils vous feront télécharger n’importe quoi quitte à mettre en péril votre propre sécurité informatique. Aussi vous devrez faire très attention cela y va de votre protection. Pour les sites de piratages, vous pouvez vous préparer à débourser environ 10 € pour commencer. Le prix de grimper donc préparez-vous à cela. Exceptionnellement certains sites rares vous proposez le service gratuit.

Mais n’y allez pas tête baissée !

Par ailleurs il existe une méthode qui ne coûte rien. Et nous l’avons dit plus haut. Cette méthode consiste pour vous apprendre le piratage.

En effet même si cela n’est pas chose aisée c’est la seule stratégie qui vous ne coûtera pas un sou. Elle est encore plus sûre pour vous-même. Vous pouvez apprendre en ligne avec des tutos que vous verrez sur YouTube ou encore, il existe des sites qui vont vous montrer quelques stratégies de piratage que vous pourrez appliquer.

Pour conclure, nous vous proposons deux méthodes que nous estimons être les meilleurs pour vous. La méthode par logiciel et par vous-même. Il existe de très bon logiciel de piratage qui peut vous aider facilement. Ne soyez pas radin. La seconde méthode serait que vous apprenez vous-même les méthodes de piratage. Il faut vous l’avouer cela ne sera pas un jeu d’enfants car la programmation est assez complexe de temps en temps mais avec un peu d’efforts c’est sûr que vous y arriverez.

Pirater Facebook en utilisant le logiciel PASS FINDER :

PASS FINDER est le logiciel permettant à n’importe qui de pirater un compte Facebook en quelques minutes seulement !

Voici comment cela fonctionne :

Avec un email, un numéro de téléphone ou un identifiant, le logiciel va être capable de vous délivrer le mot de passe du profile Facebook et vous n’aurez plus qu’à vous connecter dessus !

Téléchargez miantenant PASS FINDER : https://www.passwordrveelator.net/fr/passfinder.php

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage



3 astuces faciles pour sécuriser son Facebook

Comptabilisant près de deux (2) milliards d’usagers, Facebook est le réseau social le plus utilisé au le Monde.

Il est à juste titre comme Google, un acteur incontournable de l’Internet. Nous pouvons retrouver toutes les générations du monde entier sur ce réseau social.

Cependant, certains scandales, particulièrement, ceux concernant la vie privée ou l’exploitation des données personnelles de ses usagers comme l’affaire « Cambridge Analytica », n’ont pas seulement terni l’image de Facebook, ils ont aussi soulevé la question de la sécurité et de l’intégrité des données émises par tout un chacun lors de son passage si ce réseau.

Le succès connu par Facebook a suscité beaucoup d’intérêt, à fois des grandes entreprises mais aussi des individus aux intentions pas toujours catholiques. Notamment des pirates informatiques et autres criminels du web.

Cet article peut aussi vous intéresser : 3 astuces pour éviter un hack Facebook

Tout ceci démontre la nécessité d’un contrôle mais aussi de dispositions donc nécessaire se protéger en mettant en sécurité leur compte Facebook.

Pirater un compte Facebook avec PASS FINDER

PASS FINDER est l’application la plus puissante permettant à n’importe qui de pirater un compte Facebook en quelques minutes seulement. Il hack un mot de passe à partir d’un email, d’un numéro de téléphone ou d’un nom d’utilisateur.

Comme indiqué sur l’écran en haut, PASS FINDER affiche le mot de passe du compte Facebook que vous avez piraté. Même si le compte est protégé avec la double authentification, il poura pirater le mot de passe.

Vous pouvez télécharger PASS FINDER ici : https://www.passwordrevelator.net/fr/passfinder.php

Voici alors des astuces et quelques conseils pour sécuriser votre compte et vous mettre ainsi à l’abri de nombreux problèmes de nombreux problèmes.

1- le choix du mot de passe

Définissez un mot de passe fort pour votre compte Facebook est impératif ! Le mot de passe est le premier bouclier que vous ayez contre les pirates. Si vous utilisez un mot de passe aussi faible du genre «123456»  ou « 098765», vous faciliterez aisément la tâche au pirate qui souhaite se connecter illégalement à votre compte.

Surtout, vous devrez évitez aussi les mots de passe qui pourraient être facilement deviné par votre entourage (par exemple le nom de votre jouet préféré ou votre date de naissance, etc.) Ce sont véritablement des mots de passe trop aisé à deviner. Et si vous n’avez pas envie que n’importe ait accès à votre compte Facebook (ou les autres réseaux sociaux ou site internet sur lequel vous partageriez vos données personnelles), prenez soin de ne pas divulguer pas votre mot de passe !

Ça parait assez simplet de dire ça mais il n’est pas rare de voir certaines personnes, généralement les usagers les plus jeunes, communiquent en effet leur mot de passe à leurs amis ou à des membres de leur famille… le mot de passe est personnel et reste sensible.

2- l’authentification à double facteurs

L’authentification à double facteurs est une des actions les importantes à mettre en œuvre pour sécuriser son compte Facebook. Car ce procédé augmente le niveau de sécurité de votre compte. En plus de saisir votre mot de passe, l’authentification â double étape va exiger un autre code pour vous confirmer.

Ce code ne pourra être utilisé qu’une seule fois, il vous est envoyé soit par SMS au numéro indiqué dans les paramètres Facebook, soit par Mail. Ainsi Votre connexion à votre compte Facebook sur un autre appareil non connu du réseau ne sera possible que si vous saisissez correctement le second code.

3- L’usage d’applications annexes dans Facebook

Faites très attention à l’application annexe que vous utilisez en étant connecté sur Facebook. En effet, il arrive fréquemment à un détour de vous intéresser à un quizz. Ou vous jouez souvent à des jeux en ligne et qu’on vous demande de permettre telle application pour quoi que ce soit. Réfléchissez bien. Faites gaffe aux autorisations que demandent ces applis tiers, n’autorisez pas sans réfléchir n’importe quoi ! Sinon, vous risquez de vous retrouver avec des publications qui font des pubs à tout bout de champ, alors que vous ne publiez de votre propre chef.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage

Pirater un compte Whatsapp en 3 méthodes

Le logiciel WhatsApp est l’une des applications de messagerie les plus utilisées dans le monde entier.

Disons que c’est l’application la plus utilisées aujourd’hui. Elle a plus d’un (1) milliard de fans qui l’utilise toujours. La dernière version 2018 de l’application WhatsApp Messenger a bénéficié de plusieurs mises à jour dont plusieurs types fonctionnalités de sécurité comme la fonction d’épinglage WhatsApp et le cryptage.

Cet article peut aussi vous intéresser : Le système d’exploitation des mobile Android piraté par « l’agent Smith »

Tous les utilisateurs de téléphones quel que soit le système d’exploitation (Android, Microsoft, iPhone, Nokia, BlackBerry…) sont beaucoup familiers avec cette application.

Dans tous les cas, vous pourrez, si vous le voulez, pirater le compte WhatsApp que vous voulez, avec les astuces simples que nous vous donnerons.

Pirater WhatsApp par la méthode directe.

Première méthode de piratage directe :

PASS FINDER est le logiciel permettant à n’importe qui de pirater un compte Facebook. Il suffit simplement d’un email, d’un numéro de téléphone ou d’un nom d’utilisateur et le logiciel va automatiquement hacker le mot de passe associé au compte de la victime.

Téléchargez maintenant PASS FINDER ici : https://www.passwordrevelator.net/fr/passfinder.php

Deuxième méthode de piratage directe :

Notons que par cette méthode, vous ne pourrez pas avoir accès ou pirater les comptes cible sans le code de vérification. En effet, pendant le piratage, vous devez obligatoirement avoir le numéro de téléphone de votre cible et l’accès physique au mobile pour la procédure de vérification du code d’activation. Une fois que vous avez réussi cet étape, le compte WhatsApp est ouverte totalement à vous, vous pourrez lire les chats, envoyer / recevoir des messages de votre cible WhatsApp.

Cette méthode est assez difficile à mettre en pratique. Mais elle a le mérite d’être simple et de n’exiger aucune performance informatique.

Comment pirater le compte WhatsApp d’une personne en utilisant la technique de spoofing MAC

Cette méthode consiste à utiliser les APK de Spoofing Mac tel que Terminal Emulator, Busybox, etc. Pour être simple, il s’agira de procéder au changement de « l’adresse MAC » du compte Whatsapp que vous ciblez afin de le diriger vers votre téléphone, car le compte WhatsApp croira qu’il s’agit de son adresse MAC.

Notons que « L’adresse MAC » est une adresse qui permet de contrôler l’accès au matériel. C’est une adresse matérielle et physique qui est fournie par les fabricants de la carte réseau. De façon générale, les adresses MAC sont formées en des nombres hexadécimaux à 12 chiffres. Plusieurs technologie de réseaux (réseaux sans fil 802.11, Ethernet , Bluetooth, etc.) ont tous ce type d’adresse unique. Cependant vous pouvez la changer en vous servant de certaines applications disponibles comme Busybox APK pour les Android.

Aussi si vous optez cette option, vous devrez vous devrez télécharger des logiciels qui effectueront votre «mac-spoofing »

Le défaut de cette méthode. C’est qu’il faut être assez rodé à la programmation et avoir une certaine compétence technique.

Pirater WhatsApp en utilisant d’un logiciel espion

L’avantage de cette troisième méthode, c’est que contrairement à la précédente, il n’est pas nécessaire d’avoir une grande connaissance technique.

 Il existe plusieurs types d’applications d’espionnage. Et cela varie selon les systèmes d’exploitation. Par exemple pour les Android, sur PlayStore certaines applications vous proposent ce service. Nous avons notamment « SpyPlus », « Spy pour Whatsapp », « Clone Whatsapp », « CloneZap », etc.Cependant, ces applications disponibles pour la plupart ne fonctionnent pas vraiment. Par ailleurs l’application « Mspy » semble un peu faire l’unanimité. Il y a aussi « Hoverwatch » apparemment.

Ces deux (2) applications mobiles fonctionnent assez longtemps pour inspirer confiance. Mais Avant d’utiliser cette méthode de piratage, prenez soin de lire attentivement les commentaires et la notation de l’application. Il faut que vous vous assuriez qu’il existe un réglage furtif dans l’application choisi. Dans le cas contraire, la victime de votre piratage pourra aisément se contre qu’elle est espionnée. Que ce soit sur Android ou IPhone, Vous ne pouvez certainement pas espionner le Whatsapp ciblé sans que vous n’installiez de logiciel furtif.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage

Facebook est-il beaucoup piraté ?

Facebook est le réseau social le plus utilisé au monde avec près de trois (3) milliards d’utilisateurs.

Son fondateur est Mark Zuckerberg. Facebook est un réseau social en ligne qui permet à ses utilisateurs de publier des images, des photos, des vidéos, des fichiers et documents, d’échanger des messages, joindre et créer des groupes et d’utiliser une variété d’applications » (Wikipédia, Facebook)

Sa popularité est aussi ce qui le rend aussi dangereux. En effet, Facebook attire de plus en plus d’utilisateurs pour des raisons diverses. Certains pour des raisons peu légales. Depuis 2012, il est pratiquement impossible qu’un jour se passe sans que le célèbre réseau social ne soit piraté. Pour Répondre à notre question de début, Facebook est de loin l’un des sites les plus piraté au monde. Dans notre article, nous vous donnerons les raisons d’une telle affirmation et les causes qui pourraient bien légitimer la raisons de ces piratages massifs.

Lisez cet article, vous y trouverez des astuces utiles : Mon profil Facebook a été piraté, que faire ?

Facebook est-il si piraté que ça ?

Le réseau social a annoncé en 2018 avoir subi une attaque majeure mettant en péril les données personnelles de quelque cinquante (50) millions d’utilisateurs. Dans la même année, Facebook a subi une fuite de données concernant environ quatre-vingts sept (87) millions d’utilisateur dans l’affaire impliquant la firme Cambridge Analytica.

Il existe des outils pouvant pirater un compte Facebook en quelques minutes seulement.

Le logiciel PASS FINDER pirate des mots de passe Facebook à partir d’un email, d’un numéro de téléphone ou d’un login-ID.

Vous pouvez le télécharger ici https://www.passwordrevelator.net/fr/passfinder.php

A ce stade. La véritable question, c’est de savoir pourquoi Facebook est autant piraté. Et par qui ?

Pourquoi Facebook est-il autant piraté ?

Diverses raisons expliquent les raisons du piratage incessant du célèbre réseau. Nous pouvons distinguer deux types de causes. Les causes personnelles et Les causes économiques. Mais dans les deux (2) cas, nous sommes face à une infraction.

Les raisons personnelles

Il arrive souvent que les comptes Facebook soient piratés par des proches des victimes. Cela peut être des parents curieux de savoir comment leur(s) enfant(s) se comporte(nt) sur le réseau social. Le but est à ce niveau de le(s) surveiller. Mais il n y a pas que les parents. Nous avons aussi des conjoints jaloux ou trop protecteurs. Où cela pourrais être les l’ex conjoints ou compagne, des amis où amoureux (se) secret(e). Autant de possibilité que de personnes. Comme quoi, personne n’est à l’abri d’un potentiel pirate qui dans la grande partie des cas es un proche.

Les causes économiques

Ici, le but est de mener des actions qui pourraient rapporter de l’argent. Par quels moyens? Bah nous avons d’abord l’usurpation d’identité. C’est une pratique qui permet au pirate de soutirer de l’argent aux proches de sa victime. En se faisant passer pour cette dernière, le cyber délinquant pourras inventer un problème (de santé ou de besoin d’assistance) pour tromper la vigilance des proche de la victime. C’est une pratique courante et très efficace

Par ailleurs, nous avons le vol de données personnelles. C’est le fait de de pirates qui en veulent à votre portefeuille directement, si possible, à celui de vos proches si possible. Le vol de données peut être le fait d’un pirate isolé ou d’un groupe de hackers. Il peut se faire de façon individuelle ciblant précisément des particuliers ou de façon groupé par une super attaque qui souvent est très éclair. Les données souvent ciblées sont :

– les numéros des cartes de crédits

– les numéros de sécurité sociale

– de comptes bancaires, d’épargne retraite ou encore d’assurance.

– les identifiants et mots de passes des victimes ciblées.

Comment protéger contre ce fléau ?

Mark Zuckerberg disait « Nous avons la responsabilité de protéger vos données et si nous ne pouvons pas le faire, nous ne méritons pas de vous servir »

Le réseau lutte constamment contre ce genre d’attaque, qu’il soit isolé ou groupé. Plusieurs mise à jour sont constamment disponible et les protocoles de sécurité évaluer et réadapter à chaque instant. Cependant, la protection ne saurait être totale si les utilisateurs eux même ne font pas d’effort de leurs côté.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage