Existe-t-il un risque d’affrontement militaire à cause des attaques informatiques entre la Russie et les États occidentaux ?

Existe-t-il un risque d’affrontement militaire à cause des attaques informatiques entre la Russie et les États occidentaux ?

juin 17, 2022 Non Par admin

La semaine dernière le gouvernement Russe dans une déclaration publique à l’ancien avertissement à l’égard des États occidentaux.

Les autorités russes menacent l’Occident avec une possible confrontation militaire directe, à cause des attaques informatiques que subit son infrastructure informatique nationale. La Russie a donc mis en garde contre cette cyberguerre voilée.

Les raisons d’un tel avertissement sont notamment la récente attaque informatique du site Web du ministère russe. Durant le weekend dernier, ce même site internet affiche ce message : « Gloire à l’Ukraine », en langue ukrainienne. Signe que les choses sont en train de basculer dans le domaine informatique.

Cet article va aussi vous intéresser : La Russie interpellée par le système à propos des pirates informatiques sur son territoire

Dans une autre déclaration publique, le ministère des affaires étrangères de la Russie souligne que les infrastructures russes ainsi que les institutions publiques étaient la cible d’attaques informatiques très bien ficelées. Pour ces derniers les responsables ne sont autre que des personnalités américaines et ukrainiennes

« Soyez assurés que la Russie ne laissera pas des actions agressives sans réponse », a déclaré l’autorité russe. « Toutes nos mesures seront mesurées, ciblées, en accord avec notre législation et le droit international. ».

Le communiqué a été publié par le chargé de la sécurité informatique internationale du ministère des affaires étrangères de la Russie. Celui-ci déclare ouvertement que l’État américain « abaisse délibérément le seuil d’utilisation de l’informatique à des fins de combat ». « La militarisation de l’espace d’information par l’Occident, et les tentatives de le transformer en une arène de confrontation interétatique, ont considérablement augmenté la menace d’un affrontement militaire direct aux conséquences imprévisibles » a-t-il signifié.

En Russie, plusieurs sites web d’entreprises publiques sans oublier des organisations liées à la presse, on subit plusieurs types d’attaque informatique et tentatives au cours de ces derniers mois. L’objectif de ces cyberattaques étaient selon les autorités russes la diffusion de message contraire à celle publiée par Moscou.

Comme on le sait, le gouvernement russe a toujours prétendu à travers les médias locaux qu’il menait une opération militaire spéciale sur le territoire ukrainien dans le but de désarmer et de protéger des groupes révolutionnaires pro russe. Évidemment ce point de vue a toujours été rejeté en bloc par l’Ukraine et les États occidentaux. Ces derniers accusent directement la Russie d’opérer une invasion totalement illégale.

Le président de l’avenir Poutine dans une déclaration durant le mois dernier avait appelé l’ensemble des structures étatiques et privées à renforcer leur cybersécurité. Ce dernier faisait état d’une augmentation des attaques informatiques initiée depuis des territoires des États occidentaux.

Pour le moment, aucun Etat occidental n’a fait de déclaration. On estime que de chaque côté, les choses se préparent pour faire gagner la guerre de communication.

Concernant les cyberattaques, les autorités ukrainiennes avaient monté une cyber-armée depuis le début de la crise pour justement répondre aux offensives des Russes. Pourtant, dans les déclarations du Kremlin, aucune mention n’a été faite. Cela veut-il dire que le gouvernement russe sous-estime-t-il cette force ukrainienne ?

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage