GMail tracke tous vos achats en ligne pour le compte de Google

Récemment, une découverte a été faite selon laquelle le géant Américain Google, collecterait des informations relatives aux différents achats en ligne faits par les utilisateurs de son service de messagerie électronique GMail.

Apparemment, l’entreprise américaine rassemblerait tous les achats fait par ces usagers sur une page unique en se servant des reçus d’achats qui ont été stockés dans GMail.

Cet article va aussi vous intéresser : 4 étapes pour sécuriser son compte GMail du piratage

Une page d’historique  a récemment été portée à l’attention du public dans un article publié par le média CNBC. Même si cette page existe depuis au moins 1 ans, après une mise à jour de la fonctionnalité de l’assistant de Google, c’est véritablement ces derniers temps que le grand public a vraiment pris conscience de son existence. sur cette page, il est possible de retrouver des achats qui ont été effectués par les utilisateurs de GMail, les abonnements où tout type de transaction financière effectuées par le biais du service de messagerie ou non, mais dès l’instant que le reçu d’achat a été reçu sur le compte.

Pour résumer, la société américaine sait exactement tous des achats effectués depuis l’adresse GMail. Les informations portant sur les achats sont constituées sur une page dénommés « Paiements et abonnements » du compte Google.

Par ailleurs, il faut préciser que les données collectées ne se limitent pas seulement qu’aux seuls achats. On peut notamment inclure les réservations d’hôtels, de vol, de restaurants, effectuer via l’assistant de Google ou même via GMail. Toutefois cette page relative aux achats donne cette précision : « Vous seul pouvez voir vos achats. »  qui sont composés de « Vos transactions, y compris les livraisons et les commandes en ligne, recueillies auprès des services Google tels que votre Assistant et GMail. ».

Il est possible appuyant sur un article, d’obtenir certains détails relatifs à la transaction. Des détails qui peuvent tendre vers la protection, le moment de l’achat, la somme dépensée, la devise utilisée et la période de livraison. Qu’il existe de plus une option qui permet de « Supprimer l’achat. ». En principe, il serait donc possible de retirer certaines transactions effectuées. La fonction serait notamment utile pour des personnes ne nous voulant pas être tracée par Google, mais pour ceux qui voudraient conserver une trace de leur transaction, elle ne sera d’aucune utilité. Néanmoins Google précise cela là : « les informations relatives à vos commandes peuvent également être enregistrées avec votre activité dans d’autres services Google. ».

Interrogé sur cette compilation de données, le géant américain a tenté de rassurer en affirmant que cette base donnée n’était pas utilisée à des buts publicitaires. Sur CNET, Google à assurer ne pas utiliser ces informations pour cibler les publicités. Que cela répond de la décision de l’entreprise de ne plus analyser les courriels pour cibler des stratégies publicitaires depuis 2017. Toutefois, l’entreprise américaine n’a pas vraiment arrêter de collecter les données pour d’autres objectifs, tel que la création de fonctionnalités de « rappels ». « Nous n’utilisons pas les informations contenues dans vos messages GMail pour vous envoyer des publicités, y compris les reçus et les confirmations figurant sur la page Acheter.» souligne le porte-parole de Google. »

D’autres sources autre que GMail permet à l’entreprise américaine de collecter les données d’achat, tel que Google Play Store, Google assistant ou encore Google Express.

Ce n’est pas le genre selon Google qui est censée aider les utilisateurs pour ses services « à visualiser et à suivre facilement vos achats, réservations et abonnements en un seul endroit. »