La firme de la transformation numérique Sopra Steria a été victime d’une attaque

La société après avoir subi une attaque informatique a annoncé retourner bientôt à la normale d’ici quelques semaines.

Le groupe de service informatique a fait cette déclaration le lundi, 6 jours après avoir annoncé publiquement avoir été ciblés par une attaque informatique d’ampleur.

Cet article va aussi vous intéresser : Piratage impliquant la propulsion de plusieurs photos de femmes nues sur l’application de messagerie Telegram

Cela n’a pas porté atteinte au fonctionnement correct de l’entreprise. « Le retour à une situation normale dans l’ensemble du groupe prendra quelques semaines », a déclaré Sopra Steria dans un communiqué récent. Le groupe précise par se fait que « le redémarrage progressif et sécurisé » de son système d’information avait commencé lundi.

En clair, selon l’entreprise de prestation de service informatique, de la découverte de la cyberattaque, plusieurs « mesures de sécurité immédiatement mises en œuvre », ce qui a permis à la société « de contenir la propagation du virus à une partie limitée des installations du groupe et de préserver ses clients et ses partenaires », a précisé le porte parole de l’entreprise dans le communiqué.

Pour le moment, la société assure n’avoir pas encore « constaté de fuite de données ou de dommages causés aux systèmes d’information de ses clients ».

Selon la société, le programme malveillant utilisé pour infiltrer son réseau informatique est un célèbre rançongiciel : « il s’agit d’une nouvelle version du  »ransomware » Ryuk jusque-là inconnue des éditeurs d’antivirus et des agences de sécurité ». Le ransomware appelé rançongiciel en français est un programme informatique malveillant qui est utilisé pour prendre en otage un système ou réseau informatique, en critiquant les accès et les données contenues dans ledit système, pour ensuite exiger le paiement de la rançon en échange des clés de déchiffrement. Un fléau très en vogue depuis un certain moment dans le secteur de la cybersécurité. Malheureusement de nombreuses entreprises sont continuellement touchées par ce genre de cyberattaques. Le printemps dernier c’était le spécialiste en matière optique Essilor et le groupe spécialisé dans le service d’analyse Eurofins l’année dernière sont passées par cette case cyberattaque. La liste des victimes ne fait que s’allonger. De la société norvégienne de production d’aluminium Norsk jusqu’au groupe français spécialisé dans l’agroalimentaire Fleury Michon passant par le groupe français de travaux Bouygues construction.

Pour le moment l’ampleur de l’attaque subies par Sopra Steria n’a pas encore été déterminée d’entreprise on n’a pas fait de déclaration sur le sujet.

La tendance continue. Les entreprises en semblent ne pas pouvoir faire quelque chose face à ce problème. Le nombre de société peu importe le secteur touché par le rançongiciel cette année continue de croître. Les autorités continuent les enquêtes pour savoir l’origine véritable de ses attaques informatiques. Même si cela semble peu concluant, il y a de faibles chance de pouvoir remonter au cybercriminels. Alors, le conseil demeure le même. Pratiquer les bons usages en matière du numérique. Continuer la sensibilisation auprès des collaborateurs et employés pour fermer la porte à la cybercriminalité le plus possible. Mettre à jour ses applications et système d’exploitation et procéder au sauvegarde de ses données.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage