Les fuites de données en 2019

Aujourd’hui nous avons décidé de vous faire une rétrospective des différentes de certaines fuites des données que le monde informatique a observé durant cette année.

Ces incidents qui continuent de nous interpeller sur l’importance de la sécurité informatique et la protection des données de personnes qui usent ont des solutions informatiques. L’enjeu ici est énorme.

Cet article va aussi vous intéresser : Facebook finira-t-il l’année avec une nouvelle fuite de données ?

Le problème dans tout ceci, c’est que malgré les différentes fuites de données que connaissent les grandes structures qu’elles soient publiques comme privées, on a l’impression qu’il y a moins de mesures qui ont été développées pour lutter contre ce phénomène grandissant. Et c’est là qu’on se rend compte que du côté des pirates informatiques l’effort aussi est redoublé. Voici quelques fuites de données qui ont marqué l’année 2019.

1- La fuite de Mountberg Limited

La fuite se passe en janvier 2019, où l’on assiste à la divulgation d’environ 108 millions d’enregistrements émanant d’un groupe de casino en ligne dénommé Mountberg Limited. les données divulguées concernent des paris qui ont été effectués par des clients de ce groupe de jeux, impliquant alors des informations personnelles sur leur identité et sur des transactions financières auxquelles ils avaient pu être impliqués tels que des  dépôts ou des retraits. les données avait été exposé sur un serveur en libre accès. C’est le chercheur du nom de justin Paine qui a fait la découverte.

2- La fuite de Canva

Pour ce qui concerne Canva, il a été enregistré une fuite d’environ 130 millions d’enregistrement datant du mois de mai 2019. Pour le logiciel de graphisme en ligne, la fuite a été un énorme coup dur car 139 millions d’utilisateurs ont été impactés par cela. Les informations qui ont été concernés par la fuite de données étaient composées  de noms d’utilisateurs, d’adresses mail, des véritable noms et prénoms, des adresses géographiques et de mots de passe. Sur les 139 millions de personnes touchées par la fuite de données, 78 millions d’entre eux avaient associé leurs comptes Canva à leur compte Gmail. Selon les autorités, le pirate informatique à l’origine de cette fuite de données avait mis en vente plusieurs données à hauteur de 932 millions d’utilisateurs provenant de 44 sociétés à travers le monde sur le dark web

3- La fuite des les applications tierces de Facebook

En avril 2019, 540 millions d’enregistrement fuitaient par le biais du réseau social Facebook. en fait,  la fuite n’était pas véritablement imputable à Facebook proprement dit. Mais plutôt à deux applications Facebook développé par des personnes tierces à la société américaine. la découverte a été fait par les spécialistes de la sécurité informatique de la firme UpGard. La première base de données qui a été exposée venait d’une société mexicaine dénommé Cultura Colectiva. Elle avait un volume de 146 gigabytes, constitué à environ 140 millions de registrement comportant des likes, des commentaires, des réactions, ou encore des noms d’utilisateurs et autres identifiants Facebook, d’utilisateurs du réseau social. Quant à la seconde, elle provenait de l’application « At the Pool ». Et cette base de données contenait aussi des informations personnelles d’utilisateurs de Facebook tels que les listes d’amis, des centres d’intérêt ou des identifiants de connexion.

4- La fuite de des données LinkedIn – Facebook

On parle ici de la plus grande fuite de données de l’année 2019. En effet plus de 4 milliards d’enregistrements ont été exposés sur le Web. la découverte a été faite en octobre 2019 par des chercheurs en sécurité informatique, Diantchenko et Troia. Comme d’habitude les données étaient disponibles sur un serveur elasticSearch, totalement à la merci de toute personne en visite sur la plate-forme dédiée. On parle ici de 4 To de données informatiques qui ont été exposées. Les données appartenaient aux utilisateurs de Facebook et de LinkedIn. Cependant, elles ne provenaient pas de ces deux réseaux sociaux. En effet, c’était des informations qui avait été compilées par des sociétés d’enrichissement de données.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage