Microsoft et PayPal, les cibles privilégiées des pirates informatiques en 2019

Les services de messagerie en ligne ont été les points d’attaques préférées des cybercriminels.

C’est ce que démontre le classement « Phishers’ Favorites » de Vade Secure, entreprise spécialisée dans la fourniture de solutions de sécurité informatique et dans la protection prédictive des services numériques. Cette énième étude a même tenu compte du déploiement du pack d’outils de Microsoft, Office 365 et autres nouveaux usages développés par les entreprises pour adapter leurs moyens de communication.

Cet article va aussi vous intéresser : La faille de sécurité à l’intégration de PayPal à Google Pay

Ce nouveau classement continue de démontrer, que la technique de l’hameçonnage (le phishing) est toujours aussi efficace pour dérober des données aux internautes. Vade secure a réussi a produire un tel résultat après avoir analysé comme à chaque fois les liens malveillants utilisés par les pirates informatiques pour ce genre de procédés (phishing, spear phishing…) et qui ont été publiés sur sur le site www.IsItPhishing.AI . Pour son classement, Vade Secure utilise de puissantes algorithmes de deep learning pour analyser un ensemble de données numériques qui proviennent de plus de 6 millions de boîtes mails repartis à travers le monde entier. Et grâce a cela, l’entreprise est capable d’identifier la site internet utilisés pour des campagnes de phishing et de les dissocier des sites internet authentiques. En se fondant sur les analyses de la firme, on peut retenir certains détails assez importants

– 91 % des cyberattaques ont débuté par des envois de courriers électroniques malveillants (d’hameçonnage ou de Spear phishing…)

– L’outil de Microsoft, Office 365, qui compte plus de 200 millions d’utilisateurs actifs reparti dans le monde est la cible de choix des cybercriminels, surtout en ce qui concerne leurs campagnes de phishing. Cela s’explique surtout par le fait que cet outil de productivité est devenu l’un des programmes plus utilisés dans le secteur des entreprises, que ce soit pour les services de messagerie ou pour l’accès productivité du Cloud computing. Vade Secure commente ce classement en notant : « Ces chiffres, couplés au caractère lucratif des données stockées dans ses applications Office 365, en font une cible absolument irrésistible pour les cybercriminels et expliquent l’explosion du phishing visant Microsoft ». Par ailleurs, ce succès de Office 365 de Microsoft pourrait peut-être s’expliquer par cette approche : « Un nom d’utilisateur et un mot de passe suffisent à ouvrir grand les portes d’Office 365 et à conduire d’autres attaques depuis l’intérieur du système. Une fois qu’un hacker est parvenu à compromettre un compte de messagerie Office 365, il n’a plus besoin de créer des emails de phishing complexes semblant provenir de Microsoft : il lui suffit de se faire passer pour l’utilisateur dont il a usurpé le compte », selon Sébastien Gest, Expert et Tech Évangéliste chez Vade Secure.

Par ailleurs l’outil de productivité de Microsoft n’est pas le seul chouchou des pirates informatiques. En effet PayPal se place à la seconde position. L’outil de paiement en ligne confronté à plus « 61 226 URL de phishing uniques PayPal détectées en 2019 représentent une croissance de 85,5 % par rapport à 2018. ». Philippe Richard,  journaliste, explique ce fait Par « La montée en puissance de PayPal l’année dernière coïncide en 2019 avec la disponibilité de PayPal Commerce Platform. C’est une plateforme qui permet de mettre en relation des marchands du monde entier avec les 277 utilisateurs actifs du service de paiement. La plateforme bénéficie par ailleurs de partenaires de poids, figurant également dans le classement Phishers’ Favorites comme… Facebook et Instagram ».

D’un autre, côté les réseaux sociaux ne sont pas aussi à la traîne. En effet il était considéré selon le classement de Vade Secure que les techniques d’hameçonnage visant Facebook se sont accrues de plus de 358,8 % eu égard à l’année 2018. On parle de plus 42 338 URL de phishing pour le réseau social de Zukerberg pour l’année 2019. Cela a été mis sous le compte de la négligence des réseau social en terme de gestion de vie privée de ses utilisateurs. Par ailleurs, étant le réseau social le plus utilisé au monde, sans oublier le lancement de Facebook Pay en concurrence à Apple pay et PayPal en novembre 2019, une solution de paiement en ligne déployé sur l’ensemble de ses plateformes c’est-à-dire Facebook, Instagram WhatsApp, sans oublier le Facebook marketplace, l’intérêt des pirates informatiques n’ont fait que croître à l’égard de géant américain.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage