Archives par mot-clé : traquer

Le géant Google et la justice Britannique aux prises

Depuis le début du mois, le géant du numérique américain Google est dans le encore dans le collimateur de la justice britannique pour une affaire concernant des utilisateurs d’iPhone que la firme Américaine aurait traquer.

En effet, il serait reproché à Google d’avoir recueilli de manière illégale des informations sur des usagers du navigateur d’iPhone Safari, entre l’année 2011 et 2012. Une affaire de plus qui va ternir l’image du géant américain et qui renforcera les suspicions qui étaient formées en son encontre.

Cet article va aussi vous intéresser : Après avoir dévoilé certaines failles de sécurité d’iPhone, Google est accusé par Apple « de pratiquer la politique de la peur »

La justice britannique a déjà statué affirmant que l’entreprise américaine doit répondre des accusations qui pourrait bientôt peser sur elle. Opposée à la firme américaine, une organisation de consommateurs dénommé « You Own Us ». Ce groupe est dirigé par un dénommé Richard Lloyd. Ce dernier affirme que la société américaine s’est permise de recueillir des informations personnelles de plus de 5,4 millions d’utilisateurs de la marque iPhone.

Google a réussi ce méfait en contournant la configuration de confidentialité qui était installée par défaut sur le navigateur des téléphones iPhone par Apple. Cette action a été baptisé le « Safari Workaround ». Par ce manège, Google se servit de son intrusion pour espionner l’historique de navigation des utilisateurs cibles, et utiliser leurs données personnelles pour orchestrer un ensemble de publicités ciblées.

Apparemment, il aurait fallu un extrait de programme JavaScript pour réussi à contourner la protection du navigateur de iPhone qui empêchait les installations de cookies sur Safari. « Nous avons entamé une action représentative contre Google parce que nous pensons qu’ils ont abusé des droits des utilisateurs d’iPhone en prenant leurs données illégalement.» expliquaient ainsi les plaignants.

Le représentant du groupe Richard Lloyd dit vouloir chercher le « plus petit dénominateur commun ». Et on s’attend à une grosse amende qui pèsera sur Google vu le nombre de personnes qui compose ce groupe de plaignants. Ce qui n’est pas une première dans l’histoire de l’entreprise. Déjà en 2013 Google avait été condamné à payer 17 million de dollars pour des réclamations qui ont été formulées par 37 états américains concernant le même problème impliquant Safari, le navigateur d’Apple qui avait servi à installer des cookies sur des terminaux sans qu’aucune autorisation n’ait été demandée aux utilisateurs.

De plus il a été rapproché à Google qui avait affirmé haut et fort que le paramètre par défaut du navigateur d’iPhone pourrait simplement suffire à empêcher que ces derniers ne soient suivis par les sites internet visités. Ce qui était visiblement faux. On sait qu’après cette affaire, Google avait demandé qu’aucun cookie ne soient installés sur le téléphone des utilisateurs d’iPhone sans que leur avis soit demandé au préalable. La facture réglée bien sûr à l’amiable, et Apple de son côté avait fournit correctif de sécurité qui était censé permettre d’assurer une plus grande sécurité quant à l’usage du navigateur Safari.

De son côté, Google à l’intention de demander à la haute juridiction britannique de bien vouloir rejeter le procès concernant cette affaire : « Cette affaire concerne des événements qui se sont produits il y a près d’une décennie et que nous avons abordés à l’époque. » avait annoncé le porte-parole de la société américaine.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage



Un guide pour traquer et éliminer les logiciels malveillants et espions de votre appareil

L’intérêt de cet article aujourd’hui sera de vous permettre de vous débarrasser des programmes malveillants.

Ces derniers peuvent provenir de n’importe qui et de n’importe où.

Cet article peut aussi vous intéresser : Comment fonctionne les logiciels espions ?

On en distingue différents types :

1- Les programmes espions où les spyware et stalkerware

2- Les logiciels pénibles appelés aussi nuisanceware.

Posons-nous les questions suivantes :

  • Comment ces programmes malveillants s’installent sur nos smartphones ?
  • Quels sont les signes qui puissent nous permettre de déterminer leur présence sur nos terminaux ?
  • Comment savoir que l’on est surveillé ?
  • Comment se débarrasser de ces différents programmes définitivement ?

Aujourd’hui les traces que nous laissons sur Internet ou que nous produisons avec l’usage constant des smartphones ou tout autre outil numérique sont rattachées d’une manière ou une autre à notre identité. Les médias que nous transmettons ou nous créons, les courriers électroniques que nous vous envoyons, les sites internet que nous visitons, ce tout constituent aujourd’hui ce qu’on appelle l’identité numérique. Et cette identité numérique est souvent espionnée et abusée. Mais ne nous inquiétons plus. Il existe plusieurs moyens d’empêcher les intrus de s’immiscer dans notre espace personnel. Parmi tant d’autres citons les plus utilisés :

– Les réseaux privés virtuels en abrégé VPN.

– Chiffrement de bout en bout.

– l’usage de navigateurs qui ne suivent pas les activités des usagers.

Mais des fois, il est très difficile de déterminer ou de savoir que l’on est espionné. C’est dans ce cadre que entrent les logiciels espions (Spyware). Ces programmes informatiques sont très discrets. ils peuvent tourner pendant des années sans que vous ne vous en apercevez.

Les logiciels pénibles, les nuisancewares sont des programmes qui s’infiltrent votre terminal via d’autres logiciels gratuits. Ces logiciels ne sont pas dangereux véritablement pour votre vie privée, ils sont plutôt dangereux pour votre sécurité informatique tout simplement. Car il a ont été conçus pour faire le maximum de dégâts au terminal sur lequel ils sont installés.

Généralement quand les smartphones sont infectés, certains signes permettent de le déterminer. En effet, le fonctionnement des programmes malveillants causent certains troubles au téléphone.

– le téléphone devient lent ou plante même de temps en temps

– certains réglages sont effectués sans le consentement des utilisateurs

– la grande consommation des données Internet

– l’exécution de certaines tâches sans commande de l’utilisateur.

– etc.

Si vous constatez que votre téléphone bug, cela ne veut pas forcément dire qu’il est infecté par un logiciel malveillant, mais c’est fort probable. alors vous devez commencer à prendre vos dispositions.

La manière la plus efficace et la plus définitive de se débarrasser des logiciels malveillants quand vous les avez détecté ou même si vous doutez, c’est de réinitialiser totalement votre smartphone. Une réinitialisation complète va remettre à jour le système du téléphone, le rendant comme neuf, le débarrassant de tout programme non désiré.

Maintenant si vous n’êtes pas pour une solution aussi radicale, quand bien même que c’est la meilleure, vous pouvez aussi opter pour l’usage d’un antivirus. En effet en installant un bon antivirus tel que BitDefender ou encore Avira, vous pouvez avec leurs fonctionnalités, vous débarrasser de pas mal de programmes indésirables. Mais sachez simplement que cela ne peut pas être aussi parfait.

Mais vous pouvez éviter tout cela aussi en ayant des attitudes qui vous permettront de vous prémunir de ces logiciels malveillants. Et voici quelques attitudes que nous vous conseillons :

– Activez l’authentification à double facteurs

– Penser à créer plusieurs adresses électroniques.

– Mettez à jour régulièrement votre système d’exploitation.

– Protégez l’accès à votre appareil soit par sécurité biométrique (empreinte digitale ou reconnaissance faciale), mot de passe, schéma déverrouillage et le déverrouillage, un pattern de sécurité, etc.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage