Würth France victime d’un « incident de sécurité informatique »

La société Würth France, la filiale française du géant de la quincaillerie allemand B2B est face à une situation délicate dans le domaine de la cybersécurité.

En effet, la société a été victime d’un problème liés à sa sécurité. L’obligeant ainsi à retourner à l’utilisation du papier et du stylo. Si cela n’a pas été expressément mentionné, il y a des fortes chances que l’entreprise a été victime d’une attaque informatique. La déclaration qui a été adressée à la maison mère de la société française, le responsable de la filiale se refusent tout simplement d’évoquer « l’incident de sécurité informatique ».

Cet article va aussi vous intéresser : Pourquoi il n’est pas nécessaire d’embrigader le système informatique de son entreprise

Selon certaines informations qui circule, une autre filiale à savoir Würth Modyf France, spécialisée dans l’argent événement professionnel aurait été aussi touchée par ce genre d’incident. Mais de leur côté, les porte paroles de la société affirme que les magasins Würth sont : « en mesure de servir les clients et de traiter les commandes clients à nouveau ».

Pourtant, lorsqu’on se connecte sur la plateforme du service client de Würth France, on peut lire en clair ce message : « Nous rencontrons actuellement un problème technique important. L’ensemble de notre personnel informatique est mobilisé afin d’y remédier le plus rapidement possible ». Et lorsqu’on est tenté de joindre le même service, on peut entendre une voix enregistrée dire : « cet incident génère une forte perturbation dans nos systèmes et process, notamment au niveau de notre boutique en ligne et de nos services clients ». Pourtant sur la page d’accueil de la société, un autre message s’affiche : « dans le but d’améliorer [sa] performance » et « mettre en place de nouvelles fonctionnalités ». Face à cette situation les interprétations fusent.

 Pourtant par correspondances électroniques, la société française indique à ses différents partenaires et clients que « depuis dimanche une panne générale de son réseau », causé par un « incident de sécurité informatique ». L’effet remonte alors depuis le 4 avril dernier.  Les services informatiques de la société généralement sont disponibles depuis Internet ne répondent plus jusqu’à aujourd’hui. Dans la correspondance adressée au partenaire au client, le premier responsable de la filiale Française du groupe déclare qu’une « équipe d’experts travaille activement à la résolution du problème. Une intervention rapide et ciblée de nos équipes a permis de redémarrer l’activité de notre logistique afin de pouvoir livrer nos clients dans les meilleurs délais ».

Même si cela n’a pas été ouvertement expliqué. De façon pratique, il semblerait que nous ayons affaire à une attaque informatique en particulier une attaque au rançongiciel. En effet, le délai de remédiation est assez long. Exactement comme dans en cas de figure. On peut imaginer que les dégâts ont été suffisamment lourd pour expliquer une longue disponibilité des services informatiques de l’entreprise.

L’ensemble des services habituels qui passe par l’informatique est devenu analogique. Les employés sont obligés de revenir au papier et au stylo. Il est toujours impossible de commander un produit en ligne via le site de la société.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage