Comment protéger son entreprise face au rançongiciel ? 5 conseils à suivre

Comment protéger son entreprise face au rançongiciel ? 5 conseils à suivre

juillet 11, 2022 Non Par admin

Le fléau des systèmes informatiques depuis ces 10 dernières années n’est autre que les attaques basées sur le rançongiciel.

Chaque année la liste des organisations victimes de ce type de cyber malveillance s’allonge. Malgré une longue liste de victimes et une médiatisation qui s’accroît de plus en plus, les attaques basées sur les logiciels de rançon ne freinent pas pour autant. Malheureusement les cybers criminels sont très résilients et aussi. Il est donc légitime d’une certaine manière de réfléchir à un moyen de pouvoir compter cette cyber malveillance qui toujours se développe.

Cet article va aussi vous intéresser : Sécurité informatique : 5 conseils pour mieux protéger son système informatique

De manière certaine, il n’est pas nécessaire d’avoir une compétence extraordinaire en matière informatique pour se protéger contre une attaque informatique. On connaît toutes les conséquences de la cybercriminalité et d’une certaine manière, on connaît aussi les moyens de se protéger.

L’importance d’être vigilant et d’adopter les bonnes attitudes face aux attaques basées sur les logiciels de rançon s’explique par le fait que dans le monde entier, une attaque de logiciel de rançon se produit chaque 45 secondes. On observe une augmentation de la cybercriminalité commerciale de près de 63 %.

Par conséquent, il est nécessaire d’avoir les bons comportements.

Voici 5 choses à faire pour une meilleure protection contre les rançongiciels :

1 – Exécuter les mises à jour de sécurité

Si vous êtes responsable de sécurité informatique ou tout simplement une usagée classique, vous devez avoir un œil regardant au niveau des mises à jour de sécurité. Il est essentiel de pouvoir se protéger en comblant les vulnérabilités qui sont découvertes presque tous les jours. Et c’est d’ailleurs l’un des premiers objectifs des mises à jour. Il est donc nécessaire que vous ne soyez pas négligent à ce niveau. D’un instant que vous avez un correctif disponible, sans tarder exécuter le ou activer tout simplement la mise à jour automatique.

2 – Faire des sauvegardes régulières de vos données et de vos fichiers

Les sauvegardes sont aussi quelque chose d’essentiel même en dehors des cyberattaques. Car on ne peut pas comprendre où on ne peut pas déterminer quand est ce que peut survenir une défaillance technique. Il faut juste mentionner qu’à n’importe quel moment, il est possible que vous perdez des données pour erreur de programmation, une catastrophe naturelle ou un accident. Les attaques de type ransomware peuvent aussi être très contraignantes lorsque vous ne pouvez plus accéder à vos données. Il faut juste savoir que faire des copies de ces fichiers peut être salvateur dans ce genre de situation. Il est notamment conseillé de faire ses sauvegardes sur des plateformes hors ligne. Il peut s’agir à la fois de disque dur externe ou de clé USB.

3 – Eviter de cliquer sur les emails et sur les liens dont vous ignorez la provenance et dont l’utilité n’est pas nécessaire

Lorsque vous recevez un mail d’un correspondant que vous ne connaissez pas, ou tout simplement un mail d’un correspondant que vous n’attendez pas dans un certain contexte, il est fortement recommandé de ne pas cliquer là-dessus. En d’autres termes évitez tout simplement les liens et tout ce qui est douteux. C’est généralement un moyen pour les hackers de vous faire prendre dans du phishing.

4 – Avoir une meilleure gestion de ses données personnelles

Certaines informations comme les noms et prénoms et même les dates de naissance sont très précieuses. Malheureusement énormément d’utilisateurs n’ont pas le réflexe de se protéger lorsqu’il s’agit de communiquer ce type de données. En particulier, quand ils utilisent des plateformes qui ne sont pas sécurisées. Le conseil a tout simplement de ne pas déverrouiller vos données personnelles tant que cela n’est pas véritablement nécessaire. Il faudra aussi être sélectif au niveau de la plateforme où vous devez divulguer ses données.

5 – Crypter ses connexions

Si vous cherchez à accéder à Internet, il y a quand même de bons moyens pour crypter vos connexions. Notamment les réseaux virtuels privés.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage