Comment protéger un Hotspot WiFi ? 3 recommandations à suivre

Comment protéger un Hotspot WiFi ? 3 recommandations à suivre

août 18, 2022 Non Par admin

Le Hotspot WiFi est un dispositif qui permet de se connecter à internet grâce à une connexion sans fil.

Ce système d’accès à internet est très plébiscité de nos jours au détriment de la connexion mobile ou de l’ADSL.

Cet article va aussi vous intéresser : Pirater le réseau WiFi du voisin : comment ferez-vous ?

Sa popularité le rend sujet de convoitise. Qui n’aimerait pas se connecter à Internet gratuitement ? Nous avons tous au moins tenté d’utiliser le WiFi d’un espace précis dans réellement le droit et c’est de ça que va parler notre article.

Si vous avez un hotspots WiFi, vous serez certainement ciblé. Il est donc important de prendre certaines mesures pour éviter d’être victime d’un potentiel profiteur.

Voici 3 recommandations à suivre à la lettre :

1 – Avoir une bonne gestion de vos mots de passe

Le mot de passe est avant tout c’est la première mesure de sécurité qui est susceptible de vous protéger lorsque quelqu’un veut profiter de votre routeur wifi à votre détriment. Vous devez être lorsque vous décidez d’utiliser un mot de passe ou de le définir à nouveau. Il faut savoir que chaque Hotspot vient avec un mot de passe de base. Ce mot de passe par défaut est le plus souvent utilisé pour différents types d’appareils du même fournisseur. N’importe quelle personne qui sait fouiller correctement trouvera les informations nécessaires. Par conséquent vous devez avoir le réflexe de changer immédiatement vos mots de passe d’un instant que vous devenez propriétaire d’un outil de ce genre.

Former des mots de passe solides. Pour cela, ils doivent être composés d’au moins 8 caractères qui cumulent des chiffres, des lettres majuscules et minuscules et des symboles.

Ne réutilisez pas des anciens mots de passe ou des mots déjà utilisés sur d’autres comptes.

Changer souvent votre mot de passe car vous n’êtes pas non plus à l’abri de fuite de données.

2 – Configurer les paramètres d’accès

Pour ce qu’il en est de retour récent, il est tellement possible de faire des configurations qui permettent de déterminer quel type d’appareil est autorisé à se connecter au WiFi ou non. Cette configuration se base essentiellement sur les adresses IP de l’appareil informatique autorisé à se connecter. Aller dans les paramètres, définissez et configurez quels sont les types de terminaux que vous autorisez à accéder à votre WiFi et dans quelles conditions. De la sorte, vous pouvez facilement.

3 – Chiffrer votre connexion

Les routeurs qui sont fonctionnels aujourd’hui se servent de deux types de chiffrement. Ces chiffrements aident à mieux contrôler et protéger les flux de données qui transitent par votre WiFi.

Le premier est le WEP pour Wired Equivalent Privacy. Ce protocole est le premier des trois. Il existe depuis 1990. Dans la pratique, il n’est plus performant comme avant car beaucoup de pirates informatiques ont développé dorénavant des méthodes pour le contourner. « De nos jours, il ne devrait plus être utilisé car il compte de graves faiblesses qui peuvent être facilement piratées, même par des pirates novices. Vous devez donc éviter le WEP. Si ce n’est pas possible, c’est que votre routeur est très ancien. Vous devriez en acheter un mis à jour ou en commander un nouveau à votre FAI. », explique la société Avast, spécialiste de la cybersécurité.

Le second est le WPA pour WiFi Protected Access. C’est le protocole qui est venu en remplacement du premier. Même si par la suite lui aussi a été remplacé par une deuxième version. Cependant il permet l’application des dernières normes de sécurité de catégorie AES pour Advanced Encryption Standard. Même si ce protocole a eu une seconde version beaucoup plus aboutie, il n’en demeure pas moins qu’il reste un algorithme puissant de chiffrement.

Sa seconde version est le WPA2. Un protocole qui fait barrière à n’importe quel appareil qui souhaite se connecter sans posséder le mot de passe ou une clé de déchiffrement.

« La plupart des routeurs sans fil vous permettent de sélectionner le WPA2 pendant la procédure d’installation. Malheureusement, de nombreux appareils utilisent par défaut le WEP (ou pire, aucun protocole), ce qui veut dire que toute personne à portée du WiFi peut s’y connecter pour utiliser la bande passante et accéder à d’autres appareils (imprimante, disque réseau, etc.). », avait mentionné la société Avast.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage