Des millions volés aux entreprises grâce à des deepfakes utilisés par des escrocs en ligne

Depuis peu, certains individus ont trouvé le moyen de se faire de l’argent grâce au deepfakes.

Cela fait l’exemple de ce cadre d’entreprise qui a sans se rendre contre été dupé car il aurait transféré plus de 200000 € sur consigne de son patron. Consigne qui bien évidemment était un faux. C’était en réalité une imitation faite par une intelligence artificielle.

Cet article va aussi vous intéresser : Les différentes choses que les pirates informatiques peuvent faire avec vos données nominatives et financières dérobée

Depuis un moment, les deepfakes sont de plus en plus en vogue. C’est une manipulation qui consiste grâce à c’est une vidéo l’on fait dire n’importe quoi à n’importe qui grâce à une consigne donnée par intelligence artificielle. En clair une vidéo avec des fausses informations dites pas une personne qui n’est pas censé le dire. Ce sont des fichiers qui peuvent être à la fois sous format vidéo comme audio et qui sont faisables grâce à des simples applications disponibles un peu partout.

Si on trouvait cela amusant maintenant il faut dire que c’est est train de prendre une tout autre tournure. Cela devient dangereux. En effet les deepfakes ont commencé à dépasser le cadre ludique. On s’en sert dorénavant pour escroquer. Selon le dernier bulletin d’information de the Wall Street journal, les escrocs s’en prennent à des entreprises et les extorquent de l’argent grâce à cette stratégie.

Dans le cas du cadre ayant transféré 200000 € croyant que l’ordre venait de son supérieur, s’était fait avoir parce que les escrocs s’étaient servis de l’intelligence artificielle pour imiter la voix de son patron. Ainsi, ils ont pu induire ce type en erreur en exigeant un paiement dans un délai de 1h. Selon le porte-parole de la société qui a été visée à cette escroquerie, le logiciel utilisé par le malfaiteur est tellement sophistiqué qu’il n’a n’était pas seulement capable de copier la voix du patron mais aussi son accent et même certaines ponctuations vocales. Il a couronné le tout par un mail donnant à l’employé grugé les instructions du virement.

C’est au moment de la seconde requête de virement que l’employé a eu le réflexe de contacter son employeur pour plus de détails. Lors de son appel vers son patron il réussit étrangement c’est un appel venant cette fois-ci du malfaiteur qui se faisait passer pour ce dernier. C’était ainsi alors que la supercherie fus découverte. Malheureusement à ce stade l’argent était déjà viré et déjà sur plusieurs comptes éparpillés empêchant ainsi les victimes de le tracer.

L’entreprise spécialisée en sécurité informatique Symantec affirme que cela n’est pas la première fois que ça arrive. En effet, plusieurs dizaines d’escroqueries de ce genre sont à dénombrer depuis un certain moment. Les pertes dues à cette nouvelle manière de vous tromper s’élèvent à une dizaine de millions de dollars.

Malheureusement cela est en plein essor et risque de se répéter. De la sorte, il a été demandé aux différents acteurs de finances de faire de plus en plus attention aux actions qui sont exigés soit par appel ou par vidéoconférence. Le fait qu’il ne soit pas assez connu le rend de plus en plus dangereux. Cependant si une chose est rassurante c’est qu’il nécessite beaucoup de préparation et une bonne connaissance pratique des systèmes informatiques ou encore des clients qu’il faut extorquer.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage