Facebook aurait été victime d’une fuite de données ?

Il a été découvert récemment, une base de données personnel provenant de Facebook dont l’accès est totalement libre sur internet.

Cette base de données contient des centaines millions de numéros de téléphone et d’autres informations personnelles. Selon les informations reçues, il s’agit de données personnelles qui auraient fuitées à cause d’une faille de sécurité qui fut corrigée en 2019. « Il s’agit de données anciennes dont la fuite avait déjà été rapportée dans les médias en 2019. Nous avons trouvé et réparé ce problème en août 2019 », a alors précisé un porte-parole du célèbre réseau social.

Cet article va aussi vous intéresser : Facebook : une fuite de données expose des centaines de millions de numéros de téléphone

De façon précise, ces 533 millions d’utilisateurs de Facebook qui sont concernés par cette énorme fuite de données. Les données principales exposées sont des numéros de téléphone affiliés directement au compte des personnes concernées. Cette situation met en évidence, quantité de données collectées par le géant américain sans oublier les vulnérabilités en matière de sécurité informatique.

« Numéro de téléphone, identifiant Facebook, nom complet, lieu, lieu passé, date de naissance, (parfois) adresse e-mail, date de création du compte, statut de la relation, biographie. (Sont les informations présentes dans la base de données)

Les mauvais acteurs utiliseront certainement les informations pour de l’ingénierie sociale, arnaque, piratage et marketing. » explique sur Twitter Alon Gal, le directeur technique de Hudson Rock, une l’agence de lutte contre la cybercriminalité.

La base de données a été découverte par le média en ligne américain, Business Insider. Les informations qu’elle contient proviennent de 106 pays selon ce dernier. Elle serait en circulation depuis plusieurs mois déjà. Ensuite elle a été remise en ligne sur ce forum de pirate informatique « raidsforum.com. »

Malheureusement pour la réputation de Facebook ce genre de divulgation n’est pas une première. Déjà en 2018, le scandale lié cabinet politique Cambridge Analytica a poussé Facebook à supprimer cette fonctionnalité qui permet de trouver le profil Facebook d’une connaissance grâce son numéro de téléphone, car des millions de données ont été utilisées à l’étude utilisateur.

Parmi les numéros dans la base de données, « il y a celui de Mark Zuckerberg, lui-même en personne.

En ce qui concerne le #FacebookLeak, sur les 533 millions de personnes dans la fuite – l’ironie est que Mark Zuckerberg est malheureusement également inclus dans la fuite.

Si les journalistes ont du mal à obtenir une déclaration de @ Facebook, peut-être lui donner un coup de fil, du tel dans la fuite? 📞 » ironise Dave Walker.

Encore une fois la réputation de Facebook va en pâtir. Du côté des Utilisateurs, il est recommandé de mettre en place un ensemble de moyens permettant de se protéger de sorte à ce que la cybercriminalité ne profite pas de cette nouvelle vague de données personnelles gratuite qui circule. Par conséquent, l’activation de l’authentification à deux facteurs se présente comme une nécessité. Il faudra aussi se rassurer de n’avoir pas été piraté. Si possible changer totalement les mots de passe utilisés. En outre la vigilance on s’était mise sur tous les côtés.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage