La cybersécurité dans les hôtels, on en parle ?

Aujourd’hui le champ de la Cybermalveillance s’agrandit.

Rare sont les secteurs qui en sont épargnés. Pour être clair, les vulnérabilités, l’explosion de l’usage de l’internet des objets, le basculement progressivement vers le numérique de la majorité des entreprises accentuent les possibilités pour le cybercriminel de s’épanouir, dans un monde qui ne cesse d’être de plus en plus connecté.

Cet article va aussi vous intéresser : Une filiale d’Accor Hotels touchée par une fuite de données

Le secteur hôtelier qui pendant un moment avait réussi à passer sous le deux de la cybermalveillance est aujourd’hui en plein centre. L’attaque du groupe hôtelier Marriott en est un exemple palpable. Les hôtels sont de plus en plus ciblés.

Florent Embarek, Directeur régional des ventes – Europe du Sud et de l’Est chez BlackBerry soulignait à cet effet : « Les hôtels deviennent une cible de plus en plus courante et lucrative pour les cybercriminels, non seulement en raison de l’utilisation de réseaux parfois mal sécurisés mais aussi de par la démocratisation du recours à l’IoT pour l’équipement des chambres (serrure électronique, télévision connectée, etc.). En fonctionnant comme un point de vente classique (facturation, transactions, installations, etc.), il est facile pour les pirates de dérober les données personnelles et financières des clients de n’importe quel hôtel. Il suffit de se remémorer le cas Marriott (fin 2019) et ses 383 millions de données clients dérobées pour se rendre compte de l’ampleur de la menace. Mais l’ensemble des entreprises du secteur hôtelier redoutent les attaques, d’autant plus que 74% d’entre elles déclarent ne pas avoir mis en place de protection contre la violation de données. Pourtant, près d’un tiers des dirigeants d’établissements hôteliers pensent qu’ils perdraient définitivement des clients si leurs données venaient à être subtilisées.

Les déplacements professionnels, qu’ils soient sur le territoire français ou à l’international, sont de plus en plus rependus, amenant ainsi les employés à travailler régulièrement depuis les hôtels. Même si la crise a réduit la cadence, cette tendance n’est pas prête de s’arrêter. Le danger, invisible et souvent négligé, réside dans les portes dérobées des réseaux hôteliers ainsi que dans les dispositifs intelligents intégrés que les pirates informatiques peuvent facilement exploiter pour voler des données personnelles, industrielles ou d’entreprises. Il est évidemment crucial pour les hôtels de sécuriser tous leurs dispositifs connectés, mais les données ci-dessus démontrent bien qu’une majorité d’entre eux n’ont pas de moyens de défense concrets en matière de cybersécurité pour repousser les pirates et assurer la sécurité des données de leurs clients. »

Et cela dans une dynamique ou le secteur hôtelier commence à être connecté, et de manière un peu plus grande, les risques cyber devront être considérés comme le quotidien de cet univers.

Pour s’en sortir, la transformation numérique de secteur hôtelier doit coïncide avec la mise en place de manière prioritaire d’un ensemble de pratique nécessaire pour assurer un environnement numérique. De la sorte la sécurité des informations des clients se doit d’être l’une des priorités.

Les actions peuvent se concentrer principalement autour du déploiement de la technologie de l’Internet des objets. Une technologie qui présente bien d’intérêt pour le secteur hôtelier mais qui comme on le sait, est sujette à beaucoup de vulnérabilité. Le principal combat se situera dans ce secteur. Depuis toujours les objets connectés, sont présentés comme étant les plus vulnérables de l’ordre des outils informatiques les plus utilisés ces 10 dernières années. Le problème est en systémique que technique en tout point.

Cependant ce problème n’est pas seulement de l’ordre des infrastructures hôtelières. En effet tous les acteurs doivent s’impliquer pour un bon développement sécuritaire de ce milieu. Ce qui veut dire que la cliente elle aussi doit se comporter convenablement aux mesures de sécurité idoine

« L’industrie hôtelière commence à donner une plus grande importance à la cybersécurité et à la gestion des terminaux. Il est indispensable que les clients n’aient pas à se soucier de leur sécurité quand ils séjournent dans les différents établissements. Des solutions existent pour aider les hôtels à sécuriser leurs réseaux, renforcer leurs dispositifs IoT et à limiter les failles. L’hospitalité de ces établissements sera à son paroxysme lorsque les clients auront une expérience utilisateur fluide et qu’ils seront convaincus d’être en sécurité, aussi bien physiquement que numériquement. » conclut Florent Embarek.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage