La cybersécurité et l’évolution des entreprises

Dans cette nouvelle ère, nous sommes entrées dans un environnement où la sécurité informatique continue d’occuper de plus en plus de place dans l’organisation de nos sociétés et de nos organisations dans l’ensemble.

Simplement parce que les pirates informatiques, c’est-à-dire les cybercriminels améliorent leurs méthodes d’attaques et développent aussi de leur côté les outils nécessaires pour continuer à exercer cette pression malsaine sur les consommateurs des solutions numérique. « Nous sommes entrés dans une nouvelle ère de la cybersécurité. Les hackers emploient des méthodes toujours plus sophistiquées, et la généralisation du télétravail rend les entreprises plus vulnérables que jamais. Découvrez les enjeux d’avenir de la sécurité informatique, et les nouveaux métiers qui voient le jour en conséquence. En 2021, la cybersécurité est plus importante que jamais pour les entreprises. Les menaces sont de plus en plus nombreuses et diversifiées, et pas un jour ne passe sans qu’un redoutable malware ne fasse la une de l’actualité. » rappelait Yoel Tordjman, CEO de DataScientest.

Cet article va aussi vous intéresser : Ransomwares : les entreprises françaises sont-elles les poules aux odeurs des cybercriminels

Aujourd’hui, les fuites de données ont des effets beaucoup plus graves qu’il y a une dizaine d’années maintenant. Cela s’explique par le développement de la technologie du Big data ou le traitement des informations personnelles peut rapporter beaucoup plus et causer beaucoup plus de tord. L’une des certitudes dans le secteur de l’informatique aujourd’hui, c’est que tôt ou tard, il va survenir une attaque informatique. Cela est sur. La question se poser alors face à cette situation est de savoir quand est-ce que cette attaque si on viendra si elle n’a pas déjà eu lieu. Et vu que la numérisation des entreprises continue, ces dernières s’exposent de plus en plus.

Malheureusement, certains secteurs que nous croyons être épargnés ou faiblement touchés sont aujourd’hui difficilement et grandement impacté. On peut signifier le secteur de la santé par exemple qui a connu augmentation de près de 320 % des attaques informatiques dirigée contre ses systèmes informatiques Depuis l’année 2015 et 2016. Et toutes les études montrent que cela va continuer à grimper les années à venir.

Concernant les cibles de cybercriminels, on compte aussi bien les grandes entreprises que les petites et moyennes entreprises. Malheureusement, les petites et moyennes entreprises prennent cher face à la menace car elles sont celles qui se prennent le plus de risques. En 2015, c’est 43 % des cyberattaques qui ciblaient les PME.

« Les petites entreprises sont des proies faciles, car leurs systèmes de sécurité sont souvent moins élaborés faute de moyens. En cas de partenariat avec de grandes multinationales, une PME peut aussi être piratée pour servir d’accès au plus gros “gibier”. », déclare Yoel Tordjman.

Une étude publiée par Smallbiztrends, seulement 14 % des entreprises interrogées ont affirmé être sur pouvoir se protéger en cas de cyberattaque.

En parlant de fuite de données, les conséquences sont terribles peu importe la taille de l’entreprise.  Une étude récente fournie par la société de cybersécurité russe Kaspersky a démontré une fuite de données peut générer des dégâts pouvoir s’évaluer à partir de 38 000 dollars. Au-delà du coût financier, cela peut en pâtir sur L’image de la société et réduire d’une certaine manière sa clientèle par la réputation peut discuter de manière être dégradée.

De notre côté, abordons la question de l’impact à coronavirus sur la cybersécurité des entreprises. À ce propos, le CEO de DataScientest déclare : « Nous sommes entrés dans un nouveau paradigme en matière de cybersécurité, et cette transformation a été accélérée par la pandémie de COVID-19. Le télétravail est désormais une obligation. Les entreprises sont donc contraintes d’utiliser le Cloud pour continuer à opérer. Ceci induit de nouveaux besoins en termes de cybersécurité. ».

La pandémie à clairement affecté le mot de l’organisation des entreprises. On sait que 83 % des grandes entreprises ont dû adapter leur approche de la sécurité informatique dans le but d’améliorer la protection de leurs données surtout au niveau du cloud. « De même, 60% des petites entreprises ont ajusté leur posture en termes de sécurité Cloud. Sécuriser l’accès aux données à distance est devenu une priorité, au même titre que l’achat d’outils et d’applications de cybersécurité visant à se conformer aux règlements en vigueur.

Les employés en télétravail depuis leur domicile se connectent aux réseaux de leurs entreprises depuis leurs ordinateurs personnels. Ces appareils représentent le point d’accès le plus vulnérable pour les hackers, puisqu’ils ne sont pas protégés par un firewall professionnel ou autres systèmes hautement avancés. », précise Yoel Tordjman. « L’année 2021 débute dans un contexte particulier, puisque la pandémie transforme profondément nos habitudes en matière de travail et donc d’utilisation des technologies informatiques. Ce bouleversement implique de nouveaux défis en matière de cybersécurité, directement liés au télétravail. Cette mutation du monde de l’entreprise est à la source de la plupart des tendances de cybersécurité listées par les analystes de Gartner. Les autres facteurs déterminant sont la multiplication des fuites de données, et l’adoption croissante de technologies comme le Cloud, l’IA et le Machine Learning. », conclut notre expert.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage